Courrier des lecteurs

La sur-rémunération est un sujet sensible et épineux à la fois

Lundi 17 Juillet 2017 - 10:34

Bien que n'étant pas personnellement concerné, je considère qu'il s'agit d'un sujet qui concerne tous les réunionnais et qui mériterait d'être débattu avec le souci de préserver les équilibres.

Pourquoi ?
A juste titre, parce qu'ils sont "rationnels", les jeunes réunionnais préfèrent majoritairement opter pour la fonction publique et je les comprends. Avoir tout à la fois la sécurité de l'emploi et la sur-rémunération est globalement plus intéressant que tenter de devenir entrepreneur ou travailler dans le privé.
Toutefois, nous savons tous que les places sont limitées et qu'elles vont sans doute être appelées à diminuer dans le futur, tandis que notre économie a besoin de davantage d'entrepreneurs et de salariés expérimentés et qualifiés.

Ne pas toucher à l'actuelle sur-rémunération :
Il est toujours facile de parler du salaire des autres et il serait "facile" de préconiser de réduire le taux de sur-rémunération actuel au véritable surcoût mesuré par l'INSEE.
Facile, peut-être, idiot et dangereux, sûrement.
Comment pourrait-on sérieusement placer quelqu'un qui travaille actuellement pour un salaire donné (y compris la sur-rémunération) dans la situation consistant à voir son salaire réduit de 30% ?
Ce n'est pas raisonnable et j'y suis personnellement opposé. 
Toutes ces personnes et leurs familles ne sont pas responsables de cette situation et elles ont organisé leurs vies en fonction de leurs revenus : crédit immobilier, crédits à la consommation, charges etc. ...
Réduire leur salaire reviendrait à les placer brutalement en situation de faillite personnelle, ce que personne ne peut raisonnablement souhaiter. Ce serait irresponsable et injuste.
Je suis donc d'avis de ne plus revenir sur le niveau de sur-rémunération des personnes qui en bénéficient actuellement.

Alors, il ne faudrait rien faire ?
Certainement que si, et ce afin de rééquilibrer le marché du travail de sorte que le privé redevienne aussi attractif que la fonction publique.

Quoi/comment ?
- On pourrait imaginer qu'un nouveau taux de sur-rémunération (calculé par l'INSEE, actuellement environ 12% je crois) soit appliqué aux nouveaux entrants de la fonction publique à compter de 2020. Cela poserait néanmoins un problème d'écart de salaire entre personnes occupant le même poste, ce qui doit être considéré et traité.
- Dans le même temps, donc, et parce que c'est aussi nécessaire pour l'attractivité du territoire, on pourrait instaurer un taux d'imposition sur les revenus inférieur à ce qu'il est actuellement.
Ce taux réduit ne profiterait pas aux actuels sur-rémunérés (qui ne cumuleraient pas les 2 avantages mais ne perdraient pas de pouvoir d'achat), mais il profiterait aux nouveaux entrants ainsi qu'à tous les salariés du secteur privé.
Ainsi, les nouveaux entrants de la fonction publique bénéficieraient d'un taux de sur-rémunération de (environ) 12%, auquel s'ajouterait un taux d'imposition réduit, de sorte que l'écart avec les "anciens" sur-rémunérés serait réduit. Ce taux d'imposition réduit profiterait aussi à tous les salariés du secteur privé qui verraient aussi leur pouvoir d'achat augmenter.

Je ne doute pas que cette solution est imparfaite, mais en existe t'il une qui soit à la fois réaliste et meilleure ?

Si le gouvernement voulait se saisir de la question en prenant le temps d'organiser une large consultation et de conduire des évaluations sérieuses, il pourrait probablement instaurer un schéma de ce type qui rééquilibrerait les niveaux de vie entre tous les réunionnais, sans porter préjudice à personne, et au contraire au plus grand bénéfice d'une large partie de la population et de l'économie de l'île.
Yann de Prince
Lu 1364 fois



1.Posté par JORI le 17/07/2017 11:04

A priori YDP justifie la sur rém par un besoin d'attractivité pour l'île, question:
- à l’heure où le "CRIFORT" et les collectivités de droite prônent la régionalisation de l'emploi, ce besoin d' attractivité est il toujours justifiée?.
- Sur rém est elle justifiée quand on nous raconte tous les jours que plus de la majorité des réunionnais vivent sous le seuil de pauvreté??.
- la sur rém est elle justifiée quand dans les magasins il n'existe pas de rayon d'alimentation différencié entrer les sur rémunérés et le reste de la population??.
- il me semble et jusqu'à preuve du contraire que la vie est chère pour tout le monde ici et non pour seulement une infime partie des employés de l'île que l'on devrait motiver à l'aide de cette sur rém!.

2.Posté par RIPOSTE974 le 17/07/2017 12:00

@ Yann de prince repasse ton permis sur la sur- rémunération , tu dis n'importe quoi . On appelle cela faire son intéressant

Why ?

La sur-rèm de BASE était de 25% au départ en 1947 , elle est aujourd'hui de 53%.
Comment est-on passé de 25 à 53% ?

Une partie des 53% sont une prime PROVISOIRE de 5% portée plus tard à 10% pour protéger d'une eventuelle dévaluation du Franc CFA qui date de 1950 , qui est toujours
appliquée en 2017 , on a donc 25%+10% = 35 %.

Ensuite on a l'indice général de "correction" de 1,138 qui majore les salaires des agents et a été créé pour les protéger d'une éventuelle dévaluation du Franc Cfa qui était en vigueur en 1950. Donc (100 + 35%) x 1 138 = 153 soit +53% , le taux actuel.

Malgré la suppression du FCFA en 1973 l'indice est toujours appliqué alors que la Réunion département Français ,vit avec la même monnaie depuis longtemps.

10% provisoires qui deviennent définitifs , un indice de correction pour protéger d'une dévaluation qui ne peut évidemment pas se produire...
Le mécanisme qui a permis de porter la sur-rèm de 25% à 53% est-il LEGAL en 2017 ?

3.Posté par un retraité français vivant à La Réunion le 17/07/2017 12:54

Sa majesté Yann de Prince, qui a été entre autres, à la tête du Médef Réunion qui regroupe toutes les entreprises bénéficiant comme les fonctionnaires d'avantages fiscaux et aides de toute sorte venant de l'Europe, de l'Etat et des multiples Collectivités, n'est certainement pas le mieux placé pour dire qu'il ne faut pas supprimer la scandaleuse surême qui n'a plus son utilité en 2017.

OU BIEN LA VIE EST CHERE POUR L'ENSEMBLE DES REUNIONNAIS,

Qu'ils soient travailleurs du secteur privé; fonctionnaires d'Etat ou des collectivités; artisans; travailleurs indépendants; agriculteurs; demandeurs d'emplois; touristes ou retraités,...

OU ELLE N'EST CHERE POUR PERSONNE !!!

La véritable justice passe par l'égalité de TOUS, devant les caisses enregistreuses des magasins qui auront toujours la volonté d'augmenter leurs prix si il savent qu'une catégorie de privilégiés peut payer.

Quant à poser la question stupide sur un référendum pour demander l'avis du peuple, OSONS demander que ce référendum soit élargi à l'ensemble de La France qui, avec ses impôts paye ce privilège, puisque nos élu-e-s qui en bénéficient n'auront jamais eux, le courage de le demander !!!

La République Française qui après le 14 juillet 1789 a choisi pour devise:

LIBERTE ... EGALITE ... FRATERNITE ...

N'a-t-elle pas écrit dans l'article 1 de sa déclaration des droits de l'homme et du citoyen,que :

"Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits; les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune."

Où est l'EGALITE à La Réunion, Département Français le plus inégalitaire ???

4.Posté par Esmeralda le 17/07/2017 13:14

Yann, tu oublies qu'il y a déjà 30% d'abattement sur les impôts à La Réunion qui profite surtout aux gros salaires comme le tien...

5.Posté par Atchoum le 17/07/2017 13:17

Après la crise requin, encore un sujet "maronnier" où YDP excelle!

6.Posté par La vérité vraie... le 17/07/2017 13:38

Suppression pure et simple. Arét ek sa !
Egalité partout pour tous ou indépendance.

7.Posté par @RIPOSTE 974 (anonyme ...) le 17/07/2017 13:44

Merci pour la "leçon de choses". Ayant présidé le Medef Réunion pendant 6 ans, je crois pouvoir prétendre connaître (un peu) le sujet sans pour autant en être expert.
Même si vous le dites de manière fort peu agréable, je partage en partie vos constats et notamment sur le fait que la situation est anormale, mais une fois qu'on a dit ça on fait quoi ?
Comme je l'ai écrit, on peut toujours "se faire plaisir" comme vous le faites en criant et en protestant mais le principe de réalité s'impose. Personne ne baissera brutalement la sur-rémunération et je pense que c'est une bonne chose. Vous n'en profitez probablement pas, moi non plus d'ailleurs, et c'est sans doute pour cela que vous vous permettez de préconiser une remise en cause brutale.
Moi je tente de faire preuve de pragmatisme en me mettant à la place des personnes concernées. Que se passerait-il pour bon nombre d'entre eux en cas d'arrêt brutal ? Une catastrophe pour eux. Je ne fais pas partie de ceux qui se réjouisse du malheur des autres. Désolé.
Donc, si on veut bien faire l'effort de tenter d'être réaliste et pragmatique en considérant la situation de chacun ainsi qu'en se mettant à la place des élus qui auront ces décisions difficiles à prendre, je persiste à penser que mon idée mérite d'être approfondie.
Si vous en avez de meilleures, il serait intéressant que vous nous en fassiez profiter.

8.Posté par @RIPOSTE 974 (anonyme ...) le 17/07/2017 13:49

PS : je suis toujours stupéfait de lire des commentaires postés de manière anonyme ici. Je suppose que c'est lié à la difficulté d'assumer vos opinions et dans le cas présent, je le comprends. Ca me semble démontrer que vous êtes conscient(e) que votre idée est indéfendable.
Au passage, me taxer de "faire mon l'intéressant" en débitant "votre science" est un peu cocasse vous ne trouvez pas ?

9.Posté par @Esmeralda le 17/07/2017 15:07

L'abattement de "30%" est plafonné à 2500 € je crois.
Plutôt que de faire des abattements sur des réductions avec des conditions à n'en plus finir, je pense qu'il serait bon d'avoir une fiscalité flat et ultra simple.
Nos voisins mauriciens payent 15%. Bilan, ils captent des retraités métropolitains qui y investissent et y dépensent leur argent. Ces gens ne seraient-ils pas mieux à La Réunion et La Réunion ne se porterait-elle pas mieux de pouvoir attirer des personnes aisées ?
Par exemple, et vu nos infrastructures médicales, nous pourrions miser sur la silver économie.

10.Posté par ti retraité le 17/07/2017 15:47

à @ 7.Posté par @RIPOSTE 974 (anonyme ...) le 17/07/2017 13:44 qui déclare:

Yann de Prince, votre passé d'enfant bien né avec une cuillère d'argent dans la bouche, et de défenseur du patronat, ne plaide pas certainement pas en votre faveur pour oser dire que ce serait une catastrophe pour ceux qui perçoivent cette injuste sur-rémunération depuis des décennies, de ne plus la percevoir et que vous ne faites pas partie de ceux qui se réjouisse du malheur des autres.

Ces propos honteux sont d'autant plus scandaleux, alors même que vous ne vous êtes jamais soucié du malheur, de l'immense majorité de vos concitoyens qui n'en bénéficie pas !!!

C'est bien là le drame de La Réunion qui n'est représentée que par des élu-e-s, très souvent cumulards, bénéficiaires eux-mêmes d'avantages dignes d'une République bananière et non de la République française.

11.Posté par RIPOSTE974 le 17/07/2017 15:48

Monsieur Yann de prince , pas question de vous blesser mais RIPOSTE974 n'est simplement que
Je riposte
Il riposte
Nous ripostons ...

Je n'ai fait que rappeler ce qui est dit depuis de nombreuses années , je suis pour la disparition de la sur-rémunération tout en étant consensuel ce qui est pris est pris . Par contre toutes celles et ceux qui demandent leur mutation à compter du 1er janvier 2020 sur notre île aucun avantage .
J' irai même très loin à supprimer immédiatement tous les avantages au préfet , aux hauts fonctionnaires, les cadres A et B , les hauts gradés de la gendarmerie , la police , les militaires , de l'éducation nationale , de l'université etc ... etc ... Suis prêt même qu'on revoit le mode de calcul du RSA socle , suis du privé il y a celles et ceux comme vous , comme nous qui se lèvent tôt les matins pour aller travailler qui payent leur impôt et crèvent la dalle le 10 du mois , le chantier est peut être ardu mais faisable , aux élus de prendre leur responsabilité en ayant la volonté politique !

NuArtrouV , Monsieur Yann de Prince

12.Posté par @ Atchoum le 17/07/2017 16:02

Frustré, belliqueux, jaloux et pas courageux avec ça.
Vous me rappelez furieusement un représentant patronal que j'ai bien connu.

13.Posté par @ ti retraité le 17/07/2017 16:10

Vous ne manquez pas de toupet.
"bien né" !? Oui j'ai la chance d'avoir des parents merveilleux que j'aime mais qui sont très loin d'être aisés. Après avoir eu le bac, j'ai démarré directement dans la vie active comme commercial sans jamais avoir reçu la moindre ressource extérieure. Pouvez-vous en dire autant ?
Votre jalousie vous aveugle mon ou ma chère anonyme.

Pour ce qui est "de ne jamais m'être soucié", je préside la SHLMR totalement bénévolement depuis 6 ans et je pense pouvoir me prévaloir d'avoir activement contribué au développement du logement social à La Réunion.

Je n'ai JAMAIS perçu le moindre centime pour les différents mandats que j'ai occupés. Bien que percevant jusqu'à 2.000 euros par moi en tant que membre du CESER, j'en ai reversé l'intégralité au Medef Réunion que je représentais.

C'est bien beau et bien gentil de donner des leçons et de formuler des critiques acerbes et mesquines en étant planqué bien au chaud derrière son écran mais plutôt que de cracher votre venin sur Internet, peut-être pourriez-vous vous rendre utile.

14.Posté par @RIPOSTE974 le 17/07/2017 16:15

Merci pour votre réponse constructive et plus apaisée. J'y suis très sensible.
Je comprends votre position qui ne me semble pas injustifiée mais sincèrement, connaissant l'environnement dans lequel nous évoluons, je ne crois pas un seul instant que ce que vous préconisez pourrait arriver.
Certes, ce que je propose est imparfait et vous aurez noté que j'ai pris soin d'appeler les élus à une réflexion collégiale et constructive considérant que personne n'a LA solution.
Peut-être faudrait-il effectivement aller plus loin que ce que je propose mais il me semble que si l'on veut réellement faire bouger les choses, il faut rechercher un consensus et c'est ce à quoi j'essaye de contribuer modestement.

15.Posté par klod le 17/07/2017 17:44

intéressant !!!!!!!!!! et pourtant je ne suis pas afficionados du di prince ............... mais en toute équité , intéressant et lucide , malgré les contents d'eux d'un systéme inique et insupportable qui prone " la vie lé chére que pour certains" ......


ha les ex colonies et leur iniquité ................ reproduites de générations en génération .certains s'en contentent ...les pauvres ! les memes en fait depuis 70 ans ................

16.Posté par GIRONDIN le 17/07/2017 18:03

1.Posté par JORI
++++++++++++++++++1

17.Posté par zorbec le 17/07/2017 20:02

La solution à ce problème avait été posée par Raymond Barre, Premier ministre, à la fin des années 70. Son plan était simple : ne pas étendre aux fonctionnaires (et assimilés) des Dom, les augmentations de salaire et d'indice décidées pour l'Hexagone. En une génération à peine, cette question était réglée ! Les plus anciens se souviennent que ce projet avait mobilisé des foules massives de fonctionnaires dans les rues de Saint-Denis, et faute de soutien des élus locaux (exceptés ceux du PCR) Barre avait reculé tout en prévoyant la suite, à savoir qu'un jour ou l'autre l'affaire reviendrait sur le tapis. Malheureusement en quarante, le dossier est devenu ingérable, à moins d'une solution "forte" de Paris. Mais bon, le ministre en charge de la question à déjà fait savoir qu'une "commission d'étude" serait mise en place. Une énième commission qui évidemment ne débouchera sur rien ! Une autre solution serait que La France, au vu de son déficit vertigineux et de la hausse prévisible des taux d'intérêts de ses emprunts, se retrouve demain dans une situation à la grecque et soit contrainte de serrer la vis à tout le monde. A ce moment là, certains regretteront sans doute d'avoir ignoré la sagesse prémonitoire de "Monsieur Barre"...

18.Posté par VIEUX CREOLE le 18/07/2017 14:56

- LA LECTURE DE CETTE PAGE DE "ZINFOS" RÉVÈLE QUE de nombreux internautes ( et trés certainement de Compatriotes ) sont conscients des trés grandes et inacceptables inégalités entre les
différentes catégories sociales de LA Réunion : c'est un constat trés réconfortant !!!

-" Les ,53,6 % de sur-rémunération" comprennent en réalité deux majorations 1 ) celle d' un" index de correction lié au "Franc CFA" ( qui a disparu en 1975 ! ) ,2 ) celle " d'une majoration dite de vie chère" !
SITUATION UBUESQUE ET ANACHRONIQUE IL FAUT LE CONSTATER !!!

- C'EST POURQUOI , le Gouvernent a tort de remettre "aux calendes grecques" la réforme de cette question effectivement trés " sensible et épineuse "!
PLUS LE GOUVERNEMENT TARDERA , PLUS UNE SOLUTION RAISONNABLE - qui ne peut qu'être étalée dans le temps - sera compliquée à trouver !!!

- SI LES DIMINUTIONS plutôt faibles- et étalées -qui avaient débutées aprés la suppression du Franc CFA avaient été conduites à leur terme ) LA MAJORATION des traitements de la Fonction publique dans l'Île , serait de 40 % comme aux Antilles (égalité parfaite ) !!!

- UN PEU DE COURAGE , MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE : FIXEZ UN CALENDRIER RAISONNABLE !!!

19.Posté par retraité normal le 18/07/2017 17:57

18.Posté par VIEUX CREOLE le 18/07/2017 14:56

D'accord avec votre analyse.

Aujourd'hui, il ne saurait être question de demander aux bienheureux bénéficiaires de ce privilège digne de la royauté, mais indigne de notre France Républicaine, de rembourser ce qu'ils ont perçu grâce à la duplicité de nos élu-e-s qui souvent cumulent eux-mêmes cette sur-rémunération avec les nombreux avantages que leur confère leur fonction,..

Mais de l'abolir au plus vite, afin de rétablir une saine confiance entre tous les citoyens réunionnais divisés, sensés avoir les mêmes devoirs mais aussi les mêmes droits, après la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, écrite par les pères fondateurs de notre République après le 14 juillet 1789:

LIBERTE ... EGALITE ... FRATERNITE ...

Comment celles et ceux qui viennent d'être élus récemment à la tête de La France, pays défenseur des droits de l'homme, pourraient tolérer que perdure ce scandale coûteux pour les finances publiques, sans se discréditer aux yeux des contribuables français à qui il est demandé de se serrer la ceinture, mais également européens qui financent en grande partie le développement de nos infrastructures ???

20.Posté par pittbull974 le 19/07/2017 21:58

Mais enfinnnn c'est pas fini tout ce fouinnnn !
Pour un troll c'est réussi !
Si Macron lit ce torchon, il ne va pas prendre de gants comme il a fait pour nos armées !
Alors réfléchissez (bien qu'il soit trop tard maintenant). Ya pu qu'à attendre la réaction musclée du Chef !
Mi man fou tan ke mi la touzou l itr
Ah ah ah ...

21.Posté par MICHOU le 20/07/2017 13:48

Très intéressant en effet et difficile à gérer. Il faudrait peut être se poser la question de savoir pourquoi quand on a constaté que les prix étaient plus élevés, on s'est contenté de donner une sur-rémunération à une catégorie de gens déjà bien payés et en plus qui choisissent de venir volontairement ici alors que cela devait être un "bonus" de dépaysement.
Qu'en est il pour les autres? Les prix sont ils moins chers pour ceux qui n'ont pas cette sur-rémunération et qui vivent avec à peine le smic, le rsa etc....
Depuis des décennies, on pose le problème pour l'occulter ensuite sous prétexte de ne pas risquer de déséquilibrer l'économie qui est complètement artificielle, qui entretient la vie chère puisque basée sur les hauts salaires et qu'on soit de gauche ou de droite , on s'en accommode.
Alors on se donne bonne conscience en le dénonçant mais pourquoi refuserait on cette manne qui rend bien service pour avoir un train de vie de notables pendant que d'autres crèvent sur le bord de la route, sujets en plus au mépris de ceux qui leur renvoient:" estimez vous heureux , sans nous vous n'auriez pas d'emplois".
Comment peut on faire grève pour défendre ses droits, ses avantages acquis et cautionner la pire des injustices qui soit, entretenue par tous?

22.Posté par @Zorbec le 20/07/2017 15:55

L'idée de Raymond BARRE était bonne mais ne pourrait plus avoir cours avec une inflation quasi-nulle. Dans ce cas et ce cadre, il faudrait quasiment des siècles. Ce n'est cependant pas parce qu'elle ne serait plus suffisante qu'il ne faudrait pas en tenir compte pour la partie du problème qu'elle pourrait régler.
Débattons, mais parlons-en, ENFIN !

23.Posté par @Michou le 20/07/2017 15:58

Vous n'avez pas tort mais je pense que ça correspond à une époque d'un autre temps, lorsqu'il y avait besoin de cadres zoreils pour structurer et organiser l'économie de l'île et alors qu'on avait besoin de les motiver à venir en les "surpayant'. Il est vrai qu'ils avaient aussi surement des surcouts liés à l'éloignement considérablement supérieurs à ce qu'ils sont devenus même s'il en demeure.
Par contre, on voit bien que, sauf rare exception, il n'y a absolument plus besoin de surpayer pour attirer des fonctionnaires. On en a déjà bien assez localement et on a une démographie suffisante pour que des gens compétents ayant grandi ici et désireux de rester acceptent ces postes à des conditions normales de marché.

24.Posté par Oh le 20/07/2017 18:05

Ce monsieur n'essayent- il pas faire de la politique??

25.Posté par Ma sonnerie le 21/07/2017 01:00

tout a déjà été dit et redit sur ce sujet.
relisons les archives de zinfos sur cette thématique..qui vous savez a déjà pensé à tout.

26.Posté par GROBID le 21/07/2017 09:50

à Esmeralda, post 9

Je vous cite :
" Plutôt que de faire des abattements sur des réductions avec des conditions à n'en plus finir, je pense qu'il serait bon d'avoir une fiscalité flat et ultra simple.
Nos voisins mauriciens payent 15%. Bilan, ils captent des retraités métropolitains qui y investissent et y dépensent leur argent. Ces gens ne seraient-ils pas mieux à La Réunion et La Réunion ne se porterait-elle pas mieux de pouvoir attirer des personnes aisées ? "

C'est nouveau ?
Les Réyonnés n'auraient-ils plus peur de transformer leur ile en maison de retraite maintenant ?

Ah la silver économie ... ça a du bon quand mêêêmm hein ?

27.Posté par l''''arnaqué le 22/07/2017 12:24

A mon avis, ceux de notre génération qui ont manifesté pour garder la sur-rémunération en 1983 ont commis une erreur et doivent aujourd’hui se mordre les doigts, car qu'a telle rapporté à l'économie locale?
De plus, je ne voudrais pas être à la place des employés communaux qui y étaient mais ne sont jamais devenus fonctionnaires, ou qui, même devenus fonctionnaires, perçoivent une retraite basée sur le SMIC...
Mais où sont les élus pour pouvoir trancher à cette question de sur rémunération ( dans les mairie ? au Département ? à la Région ? à l'Assemblée Nationale ? au Sénat ? dans leurs entreprises privées ? ou peut être dans les champs de canne ? à la pêche ? ... Il y a des trous dans la barque mais personne ne sait où trouver le commandant. Et en attendant, on jette à l'eau les enfants (1ere, 2eme, 3eme ... chance), on pousse les smicards vers le RSA, puis on les accuse de percevoir trop d'aide, et tout le monde applaudit...ELLE EST BELLE LA VIE.

28.Posté par MICHOU le 22/07/2017 12:30

La prime de vie chère comme son nom l'indique est une prime, pas un salaire.Pourquoi la donner aux deux conjoints et ne pas avoir fait comme les allocations ou autres prestations, à l'un d'entre eux au choix?
On ne peut pas reprocher à ceux qui les empochent de le faire mais de ne pas dénoncer cette injustice et de jouer à la division.Il ne s'agit pas d'opposer les uns aux autres ni de tirer encore une fois vers le bas mais de ne pas accepter que cela perdure sans réfléchir à comment rétablir la situation en douceur. Comment faire en sorte que les autres ne restent pas sur le bord de la route, avec un pouvoir d'achat inexistant?
Comment arrêter de demander à ceux qui subissent la même vie chère de regarder le train passer sans broncher?
Comment peut- on, quand on est en charge du service public dormir tranquille quand on sait qu'on bénéficie d'avantages pendant qu'on demande à tous les autres de se débrouiller sans. Alors qu'on est aux premières loges pour en constater les effets dévastateurs?

29.Posté par pittbull974 le 22/07/2017 14:49

à MICHOU (post 28)

Je sais ,... je ne suis pas une référence ... mais j'approuve à 100 % votre analyse de cette triste situation qui reflète bien l'hypocrisie ambiante qu'elle soit de la part des élus, des fonctionnaires intéressés ou des assistés qui se complaisent dans ce système, travail au black + allocs diverses les rendant non-imposables et complices.
Amen

30.Posté par pittbull974 le 22/07/2017 15:21

Et ce grand moralisateur de Macron et son équipe de godillots de faire perdurer ce système, bravo !
Amen (bis)

31.Posté par MICHOU le 23/07/2017 19:11

A Pitbull
Pourquoi ne seriez vous pas légitime?Personne ne détient la science infuse mais chacun peut contribuer à faire avancer les choses tout en restant correct et surtout pas dans des règlements de comptes stériles qui désigneraient des boucs émissaires.
Il s'agit de penser à un avenir plus juste, plus solidaire tout simplement

32.Posté par pittbull974 le 23/07/2017 23:37

A MICHOU

Peut-être que les groupes de personnes que j'ai citées sont de pauvres boucs émissaires, mais qu'en est-il de l'Etat et de ceux qui connaissent le problème censés apporter des solutions et qui font l'autruche ?

33.Posté par MICHOU le 24/07/2017 19:48

Ceux qui connaissent le problème bénéficient eux mêmes d'indemnités et de largesses; les lobbies eux profitent des prix indexés sur ces salaires qui créent une économie superficielle mais rentable; Beaucoup y trouvent leur compte et n'ont aucun intérêt à ce que ça bouge.
C'est comme les congés bonifiés: quel sens ça a de les donner à ceux qui ont les moyens de voyager? La mobilité territoriale accordée à ceux qui en ont besoin est largement suffisante.
Pendant ce temps des Réunionnais ne peuvent rentrer au pays et on fait exiler tous les jeunes à coups d'aides au départ parce qu'on ne leur donne pas de chois et on sur rémunère pour faire venir des gens qui n'ont aucune connaissance du terrain malgré les conditions du profil de poste.
On marche sur la tête!

34.Posté par pittbull974 le 24/07/2017 21:58

A MICHOU

" On marche sur la tête ! "
On : pronom indéfini neutre.
J'aime bien ce pronom indéfini qui s'applique à tout un ensemble de personnes.
Alors évidemment les gens qui connaissent le problème et les lobbies en profitent, mais que font les autres ?
Albert Einstein avait raison lorsqu'il disait : "Le monde est dangereux à vivre, non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

35.Posté par MICHOU le 25/07/2017 17:39

Tout d'abord je voudrais corriger une faute, choix au lieu de chois.
Les autres, ils font ce que nous faisons: rappeler sans cesse que c'est un problème qui doit être pris au sérieux, traité. Il n'est pas acceptable de laisser perdurer une injustice aussi flagrante et c'est dommage qu'Emile Zola ne soit plus là, il aurait repris son fameux" j'accuse" et aurait peut être pu faire bouger les choses.
Par contre il y a un silence assourdissant par ailleurs qui est inquiétant.
On a beau faire remonter les problèmes rencontrés au quotidien, aucune réaction de nos élus, ni de ceux qui pourraient améliorer le quotidien des citoyens.Le dialogue n'existera t il donc qu'à travers une grève, un barrage et autres actions auxquels on ne devrait même pas avoir recours?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 15:31 Le fameux chemin pavé

Vendredi 17 Novembre 2017 - 15:28 Au secours, ils m’ont pris ma crèche !