ZinfosBlog

La stratégie d’Air Austral pour Air Madagascar


Nos confrères de l’Express de Madagascar ont pu consulter le dossier stratégique élaboré par Air Austral pour redresser la compagne aérienne nationale Malgache sur les dix prochaines années.
 
Après avoir paraphé en avril dernier un protocole de partenariat entre Air Austral et Air Mad qui ouvre son capital à hauteur de 49%, le 31 mai prochain sera signé le document définitif qui scellera l’union des deux compagnies, Air Austral devant amener dans la corbeille de mariage 42 millions d’argent frais, pour les 49% du capital de la compagnie malgache dont le capital restera majoritairement détenu par le gouvernement malgache avec 51% des actions.

Préférée à Ethiopian Airlines lors du lancement de l’appel d’offre, la compagnie réunionnaise a dévoilé une partie de son plan stratégique pour redonner des couleurs à Air Mad qui souffrait depuis des années de graves problèmes structurels et financiers ainsi que de gouvernance. Le travail de remise sur pied de la compagnie passera par l’abandon due l’Airbus A 340 qui accuse le poids des ans et dont les performances en matière de consommation sont largement dépassées par les nouveaux avions de types A 350 ou B 787. Air Austral devrait pouvoir faire pencher la balance en faveur de Boeing qui équipe la compagnie pour le remplacement de l’A 340.

Un choix qu’il faudra toutefois surveiller de près car si le choix d’un gros Boeing semble évident du fait des synergies techniques qui permettront de substantielles économies, si d’aventure Air Mad prenait livraison d’un A 350 par exemple, ce serait un signal fort car Air Austral renouvellera sa flotte à l’horizon 2023 et elle pourrait alors se tourner du côté de Toulouse pour renouveler sa flotte l’A 350 étant parfait et la gamme A 321 néo en moyen courrier pourrait remplacer tout à fait logiquement les B 737-800.

Outre l’A 340 qui sera cédé, le premier objectif de la nouvelle gouvernance sera de faire évoluer la flotte d’ici 2020 pour la porter à 14 appareils et d’ici 2023 à 17. Meilleure homogénéité de la flotte et meilleures synergies techniques notamment au niveau de la maintenance devraient permettre de relancer Air Mad dans de bonnes conditions avec toutefois aussi une réduction du personnel avec la mise en place d’un plan de départs volontaires.

Nouvelles lignes

Le mariage Air Mad/ Air Austral sera également mis à profit pour diversifier l’offre commerciale avec l’ouverture de nouvelles lignes dont des longs courriers depuis Tananarive vers Paris, Düsseldorf, Genève Bombay et bien entendu Canton qui existe déjà en code share avec Air Austral. Dans la zone des lignes vers Maputo, et l’Afrique du sud sont également envisagées. Au sujet du Mozambique peut-être qu’avec Air Mad, Marie-Joseph Malé pourra réaliser un vieux projet celui de relier Tananarive à Lisbonne via Maputo, compte tenu de l’importante communauté portugaise installée au Mozambique et qui travaille principalement sur les gisements de pétrole et de gaz. L’idée avait germé à l’époque pour Air Austral qui envisageait une ligne Réunion, Maputo, Lisbonne, mais l’idée avait été très vite abandonnée.
 
Mardi 16 Mai 2017 - 10:49
Denis Herrmann
Lu 1463 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter