Economie

La société pétrolière Indian Oil souhaite briser le monopole de la SRPP


Peut-on mettre fin au monopole de la SRPP à la Réunion ? C’est ce que souhaitent savoir les dirigeants de la compagnie pétrolière Indian Oil, de passage sur l’île pour visiter les locaux de l’opérateur historique.

Après la signature d’un mémorandum d’intention à Chennai en juin 2013, la Région et lndian Oil sont passées à l’étape supérieure. Elles veulent désormais vérifier que la compagnie pétrolière indienne pourra bien s’implanter sur le marché local.

L’objectif est double selon Didier Robert : mettre fin au monopole de la SRPP en matière de stockage et de distribution de gaz et hydrocarbures, et faire baisser le prix de ces produits sur l’île. "A Maurice, la bouteille de gaz est à 9€ contre 19€ à la Réunion", compare-t-il.

Pour réaliser le projet, la Région a choisi l’agence de développement, d’investissement et d’innovation Nexa comme partenaire local. Ensemble, ils étudient les possibilités d’ouvrir le marché en toute légalité et en respectant les contraintes du Plan de prévention des risques techniques (PRTT), qui oblige la SRPP à à mettre 30% de ses capacités de stockage à la disposition d'un nouvel opérateur.

Si la phase d’étude confirme la faisabilité du projet, Indian Oil se donne deux ans pour s’implanter à La Réunion. Les dirigeants de la compagnie indienne ont assuré leur "engagement jusqu’au bout", et signeront avec la Région un mémorandum contractuel début 2015. Le président de la Région rappelle que la complexité du projet rend le processus long mais préfère avancer "step-by-step" (pas à pas) et "sans pression".

Il espère à terme créer une joint-venture avec Indian Oil et développer les énergies nouvelles sur l’île, en se servant notamment des bénéfices réalisés par le marché des énergies fossiles. 
Samedi 20 Décembre 2014 - 08:15
Lu 2254 fois




1.Posté par noe le 20/12/2014 09:07
Après Maurice ce sera le tour de la Réunion ...
Les consommateurs seront attentifs à cette implantation concurrencielle ...
Vive les carburants meilleur marché !

2.Posté par KLD le 20/12/2014 09:09
alors la , autant j'ai critiqué la démagogie de la continuité chapeau la paille , autant là bravo !!

3.Posté par jonathan le 20/12/2014 09:11
vient a zot l'essence trop cher 1.45

4.Posté par jonathan le 20/12/2014 09:12
y faut y arrive au moin a 1 euro serait pas pour la mobilité

5.Posté par CATASTROPHE ECOLOGIQUE... le 20/12/2014 10:17
foutaise !! les voitures électrique vont bientôt débarquer, et en 2015 DIDIER sera aussi debarqé!!.

6.Posté par Logique le 20/12/2014 10:19
Avec un carburant aux normes européennes, bien sûr ; )

7.Posté par Choupette le 20/12/2014 10:35
Non seulement un carburant aux normes européennes, mais aussi des PETITES bouteilles de gaz comme le fait ANTAR.

Ici, on est encore à se trimbaler des bouteilles ante-diluviennes !

Pour les voitures électriques, c'est pas gagné vu qu'elles sont vendues au même prix que les voitures à énergie fossile. Et quid, lors des coupures de courant ?

Si les Indiens s'installent, La Réunion aura un pied dans les BRICS ... .

8.Posté par EXCLAVE le 20/12/2014 11:05
MR LA NRL , OUNA IN GRO PROBLÈM ÉKOLOZI , OU LÉ DÉCONECTÉ DE LA POPULATION RÉUNIONNAISE , APRÈ LÉ VRAIE QUE C' EST UN BON MOYENS POUR FAIRE DU TRAFIK SOUS TERRAIN ET PO AVOIR LA MAIN LONGUE , KOM D'ABITUDE , BON MARCHÉ Y COÛTE CHÈR , SIGNÉ ,
ZINFOS974ZISTOIRÉUNIONFRANÇEINTER

9.Posté par Pierrot2 le 20/12/2014 11:06
Arrêter avec nos soi disant normes européennes. Alors qu'on reçoit des cochonneries des pays comme Chine, Malaisie ou autres en produits alimentaires ou non alimentaires. Il suffit d'aller vérifier dans ces magasins qui sont ouverts même les dimanche.
Qu'en pense la Direction des Fraudes et de La Concurrence.
Je reconnais qu'il y a un manque d'effectifs mais si on veut on peut à commencer par les douanes du Port et de l'aéroport de la Reunion.
Consommons le maximum des produits locaux et arrêtons de dire que produits pei lé chers alors qu'on est payé en euros pa en monnaies chinoises ou autres.
Vive l'arrivée de Indian Oil ou autre compagnies de carburants

10.Posté par Sitarane le 20/12/2014 12:19
vu le prix band voiture électrique, y étonneré à moin mi va gagne acheté ali..........

Et puis si na coupure courant comme di Poste 7 comment y fé?!! y mète la pile dedans comme band loto téléguidé y donne marmaille pou Noel?!! fodra acheté toute sac y traine dan magasin alors!!

11.Posté par kersauson de (P.) le 20/12/2014 13:23
avec la meme essence et diesel pourris qu a Maurice ????
merci les poumons !

12.Posté par KLD le 20/12/2014 15:49
ce sont effectivement les monoploes et les ententes illicites qui sont l'une, je dis bien l'une , des causes de la vie chère dans une économie insulaire, tout ce qui peut encourager la fin d'un secteur monopolistique doit etre encouragé !

13.Posté par Questions le 20/12/2014 15:56
1- les 2/3 du prix d'un litre de carburant sont des taxes qui financent le budget de....la Région Réunion !!! (et ses grands travaux ; route des tamarins et aujourd'hui NRL). Forcément, en ne voulant faire pression que sur le dernier 1/3 de ce prix (et on comprend pourquoi) Didier Robert, s'il y arrive, ne pourra dans la réalité faire baisser le prix à la pompe que de 10 à 15cts grand max...

2 - les quantités de carburant consommées ici sont ridicules à l'échelle mondiale. Donc la SRPP regroupe dans un même bateau les volumes pour tous les pétroliers de La Réunion. Ce qui permet d'acheter "en gros" et de limiter les frais d'approche. Je suis un peu sceptique sur la rentabilité d'un pétrolier qui assumerait seul ces frais pour en plus seulement une partie du marché local...

3 - Non les normes européennes ne sont pas une légendes et parfois, elles servent à quelque chose. Avec du carburant indien, on peut quand même s'interroger sur la survie à terme de nos moteurs (moins robustes que ceux de Tata ;-) et sur les fumées d'échappement particulièrement polluantes que nous ne pourrons pas supporter sur notre petit territoire. Je ne doute pas qu'un géant comme Indian Oil puisse développer un produit spécifique "aux normes européennes", mais le faire rien que pour La Réunion pose à nouveau la question de la rentabilité pour cet opérateur...

14.Posté par ndldlp le 20/12/2014 16:06
faut il rappeler au président de région, la fiscalité sur le pétrole et le gaz ????
faudrait sans doute que la Région participe plus intelligemment à l'OPMR...car n'oublions pas que l'une des causes principales de la vie chère à la Réunion...c'est l'octroi de mer..et qui fixe les taux d'octroi de mer ...? la Région Réunion..

15.Posté par Stephanie le 20/12/2014 18:46
Quelle erreur! C est vraiment anti développement durable de faciliter la consommation de carburants fossiles; la région est à côté de la plaque! C est de l anachronisme; il faut faire exactement l'inverse! FabVoriser les transports propres et taxer au maximum les carburants fossiles

16.Posté par L'Ardéchoise le 20/12/2014 21:04
Si le pétrole indien est de même qualité que les médicaments génériques qu'ils fabriquent et qu'il a fallu retirer du marché, vous allez au-devant de mauvaises surprises !

17.Posté par JORI le 20/12/2014 21:15
Notre super cumulard D.Robert va t il réussir à faire construire sa raffinerie sur l'île comme il le voulait en 2013???.

18.Posté par zelecteurs le 20/12/2014 23:56
bravo si vous réussissez mais avec nexarien et votre cousin gastonlagaf nous en doutons.

19.Posté par Frigidaire le 21/12/2014 10:08
Le grand serpent de mer qui fait couler beaucoup d'encre pour pas grand chose. Tout le monde a vu la décomposition du prix du pétrole en France (pas seulement la Réunion) 70 % s'appellent taxes 7 à 8 % les gérants avec "le système Réunionnais" et 10 000 emplois à la clef. Soit la DEAL (ex DRIRE) et le Préfet ferment fortement les yeux y compris les écologistes, soit Indian Oil vient avec une troupe d'Indien payés en roupies indiennes et au salaire indien en demandant de rester hors frontière.
Pour le gaz c'est encore plus rigolo, il faut comprendre que le Réunionnais consomme plus d'électricité et moins de gaz (chauffe eau solaire électrique) donc la consommation de gaz baisse et même en Inde lorsque la consommation baisse le prix augmente.
Enfin comme en France ce qui est dommage c'est que, les taxes sont proportionnelles au prix et non fixes comme pour les gérants et le stockeur (la SRPP).

Faire un autre dépôt cela ressemble étrangement au deuxième aéroport de la Réunion c'est à dire un gouffre pour les contribuables. Et si l'ex-FRIRE accepte c'est que n'importe qui peut construire demain un poulailler une station service un dépôt de pneu un élevage en plein centre ville. Aujourd'hui il y a tous les jours des camions de JET qui circulent en plein centre ville de Saint-Denis (barachois) alors que c'est interdit sauf qu'il y a une dérogation préfectorale car personne ne veut payer le pipe en mer avec les contrainte de maintenance demandées par l'ex-DRIRE. Les colos faites comme vous avez l'habitude de faire pour ce projet.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales