Social

La situation au Port Est est toujours au point mort


La situation au Port Est est toujours au point mort
Depuis lundi, rien ne rentre et rien ne sort du Port Est en raison d'une grève générale votée en assemblée générale par l'ensemble des dockers en soutien des dockers grévistes de la SAMR (Société d'accolage et de manutention de la Réunion). Ces derniers ont entamé leur 8ème jour de grève, motivée par le refus de la direction de procéder aux NAO (négociations annuelles obligatoires). Les dockers demandent une revalorisation salariale de 4%.

Mais les précédentes rencontres entre la direction et les grévistes dockers n'ont rien donné. Résultat, aucune autre réunion n'est prévue entre eux les deux parties avant demain matin. En attendant, le Port Est est complètement paralysé par le mouvement. Une paralysie qui inquiète les décideurs économiques réunionnais. Entre les containers à quai et ceux en attente de déchargement ou de transbordement depuis Maurice, ce sont près de 5.500 containers qui sont en souffrance depuis le début du conflit. "En tout ce sont 800 personnels qui sont en grève dans toute l'enceinte portuaire", explique Gino Perrier, porte-parole des dockers de la SAMR.

Les chambres consulaires (CCIR/Chambre de métiers et Chambre d'agriculture) de la Réunion ont demandé à la direction et aux dockers de trouver une issue rapide au conflit au risque de voir l'économie réunionnaise "sombrer". Mais les pourparlers ne reprendront pas avant demain matin et rien ne dit que cela débouche sur une issue favorable au conflit.

Demain la direction de l'entreprise tiendra un comité d'entreprise extraordinaire et il se murmure déjà du côté du Port que de mauvaises nouvelles pourraient être abordées. La direction pourrait non pas aborder les NAO, mais annoncer un possible plan de réduction des effectifs. "Je ne suis pas au courant", nous a répondu Gino Perrier. Et du côté de la direction on ne communiquera pas avant la tenue du comité d'entreprise demain. En attendant la rumeur persistante court et pourrait bien jeter de l'huile sur le feu en pleine paralysie du Port depuis trois jours.
Mercredi 26 Septembre 2012 - 17:43
Lu 898 fois




1.Posté par n o e le 26/09/2012 17:53
C'est la saison !
On entre dans la saison chaude et les cerveaux tombent malades et réclament des augmentations !

ça se comprend mais ça se traite bien !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales