Social

La signature du protocole Novelli III se fera vendredi

La confirmation est venue du monde du BTP. Alors que le 29 décembre dernier, l'ensemble des acteurs du bâtiment avait été déçu par la réponse préfectorale, elle-même tributaire des ordres ministériels, tout ce petit monde doit officialiser l'accord du protocole Novelli, troisième du nom, qui offrira une bouffée d'oxygène aux entrepreneurs.


La signature du protocole Novelli III se fera vendredi
Vendredi à 9h en préfecture s'effectuera la lecture du Protocole Novelli III par le préfet de la Réunion, Michel Lalande. Un sursis supplémentaire censé redonner du temps aux acteurs du BTP, pas aidés par une conjoncture difficile et l'attente de grands chantiers.

Le 29 décembre dernier, une délégation d'une dizaine de représentants du Collectif pour la défense des travaux publics et du transport s'était rendue à la préfecture déjà.  Après une heure d'échange avec un représentant du cabinet du Préfet, la délégation était ressortie déçue.

Armand Mouniata, le président de la plateforme syndicale regroupant huit syndicats, avait déclaré "nous n'avons obtenu aucune réponse positive. L'État n'a pas joué son rôle. Il nous a promis une signature pour le protocole Novelli III. (...)L'État ne fait rien".

Malgré la déception d'il y a quelques semaines, les mêmes acteurs se retrouveront vendredi, atour notamment de Michel Allamèle, représentant des terrassiers, et de tous les acteurs fiscaux et sociaux concernés par ce dispositif. Un dispositif qui comprend l'étalement des dettes relatives aux cotisations salariales nées avant la signature du plan d’apurement prévu par l’article 32 de la LODEOM, ainsi que le re-examen sur le volet fiscal des plans d’apurement existants.
Lundi 17 Janvier 2011 - 18:08
Ludovic Grondin
Lu 1501 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales