Société

La sécurisation des surfeurs par des apnéistes a commencé

La solidarité comme maître-mot d'une remise à l'eau plus sécurisée. Les surfeurs de l'île se donnent la main dans la pratique de leur passion. Objectif de la manœuvre : sécuriser la zone de surf par la présence, sous l'eau, de plongeurs en apnée.


Des apnéistes, des zodiacs ou des jet-ski en surface comme ici à la folette du Port, la panoplie de sécurisation est large
Des apnéistes, des zodiacs ou des jet-ski en surface comme ici à la folette du Port, la panoplie de sécurisation est large
A défaut de solution miracle, l'entraide devra jouer et perdurer entre les pratiquants de surf et bodyboard de la Réunion. Depuis une semaine environ, les premiers relais ont vu le jour sur les spots de l'île.

"Les sorties se font au moins en binôme", assurent des surfeurs impatients de regagner la vague avec un peu plus de sérénité. "Pendant qu'un des deux surfe, l'autre surveille, en masque tubas pour occuper la colonne d'eau juste au large de la zone pratiquée". L'objectif : dissuader la présence de requins plus à même de charger sur des surfeurs isolés sur leur planche.

Cet échange de bon procédé avait déjà été émis il y a quelques mois, au plus fort du paroxysme qui mènera quelques surfeurs à agir frontalement vis-à-vis des autorités. On le sait encore plus désormais, que les attendus des recherches menées par l'autorité préfectorale ne seront exploitables que dans des mois. Autant dire qu'il est urgent pour les surfeurs de se prendre résolument en main. D'autant plus que les dernières réjouissances de réouverture de plage à Boucan ne concernent que les... baigneurs.

Dans ce retour à l'eau en bonne surveillance, sans doute que la confirmation venue de la bouche du champion d'apnée, Frédéric Buyle, a conforté les acteurs locaux. Juste avant son départ début décembre, l'apnéiste avait en effet invité les apnéistes à se relayer pour occuper "la colonne d'eau en amont des spots de surf".

Les voeux pieux deviennent donc réalité et concernent déjà les jeunes du Pôle Espoir de la ligue de surf dont les sorties en mer sont notamment "couvertes" par différentes associations dont Prévention Requin Réunion (PRR).

La sortie prévue ce matin, a pour l'anecdote, réservé une autre surprise de taille aux membres de l'association qui ont dû intervenir sur un bateau en panne à l'entrée de port de Sant-Pierre. "Il a fallu plonger pour enlever la corde lancé d'un autre bateau et qui s'est mêlée dans l'hélice du bateau en panne".
Mardi 27 Décembre 2011 - 19:26
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2129 fois




1.Posté par bondi beach dundee le 27/12/2011 19:48
Une excellente initiative. Il reste plus qu'a rouvrir le surf aux roches noires et à boucan. Ce soir Antenne Reunion a diffusé un reportage sur le sauvetage en Australie . Un modele a prendre en exemple. 300 morts par an, mais pas de psychose ni de pleureuses assistées. La bas les enfants sont eduqués aux dangers de la mer alors qu'ici on infantilise les adultes; le monde a l'envers quoi!

2.Posté par lenoe !!! ?!!le le 27/12/2011 20:17
On envoie les apnéistes au casse-pipe ? C'est bien !

3.Posté par Thierry le 27/12/2011 20:21
Est-ce que le plongeur en apnée se munira d'un écriteau "attention surfeurs" à destination des requins... Faudra-t-il aussi alphabètiser les requins ???

Bonne initiative, mais qui se fera manger en premier ???? les requins auront-ils en souvenance que pour les marquages, les marqueurs leurs lançaient des appâts ??? Ils vont se dire c'est un appât !!!

Plus sérieusement, est-ce que ce plongeur se munit d'un outil qu'en même.... Il sont courageux ces gars là... vraiment des riders de l'extrême à qui je souhaite LONGUE VIE et que les requins leurs foutent la paix et à nous nageurs en même temps....

Je pense qu'il faudrait au moins deux plongeurs ... pour au cas où si l'un se faisait bouffer, que les surfeurs puissent continuer tranquillement en attendant que le requin passe au second. Qu'en même deux, c'est un estomac plein... qu'en même pas trois ... c'est un gargantuesque
requin....

C'est de l'humour, au cas où certains ne l'auraient pas compris.... le sel de notre vie comme la mer pour les surfeurs et une en particulier qui surfe sur la poudreuse sans les requins....

MEILLEURS VOEUX POUR 2012..........

4.Posté par coco le 28/12/2011 01:43
bondi beach les "pleureuses" sont ceux qui font bouger les choses et c'est toi qui gémis là.SOT LE PLEUREUR.Thierry je m'inquiète aussi pour les courageux apnéistes, SOT LE PLEUREUR irait-ile ?..j'en doute fort ! YACA FAUCON pfft..

5.Posté par nounou à blaireaux le 28/12/2011 05:32
thierry, on t'attend a l'accrobranche. Tu pouras exiber ton nombril et c'est securisé: on a des gardiens pour te faire descendre en rappel si tu gagne saisisssement dans le tyrolienne du grand sequoïa974

sinon tu peux venir sur le terrain de petanque communal. Mais la dodo et les boules ne sont pas fournies. Il faudra que tu participe de ta poche personnelle à toi meme.

6.Posté par Thierry le 28/12/2011 07:25
A Post 5 nounou

Mi pince su ote nez le lait i coule enkor.

Alor, alé roule ote mécanik ayeur... siouplé... la pa parce ke, que ou sé in tarzan... et j'ai autre chose à faire que de vous défier.... ou que de discuter poupée ek in ti marmaye....

Bonne année 2012...

7.Posté par zaigrettes le 28/12/2011 09:38
bravo aux surfeurs pour leur initiative, c'était trop bête de laisser ces magnifiques spots vides!
je pense à Péroquet ou les Aigrettes...

n'oublions pas que nos surfeurs péi ont d'excellents résultats sportifs dans les compétitions nationales et internationales, nos jeunes doivent se mettre à l'eau pour maintenir leur niveau d'excellence!

bravo à tous et bon courage, espérons que 2012 soit une année fructueuse

zaigrettes

8.Posté par Antiboulet(s) le 28/12/2011 11:16
SK8 for ever!

9.Posté par bouz le 28/12/2011 13:57
il y vraiment des personnes qui n'ont rien a faire.mais quand il aurait encore des attaques de requins qui est responsable?l'apneiste qui n'a pas pu suivre le requin?

10.Posté par Fatalité le 28/12/2011 19:11
9.Posté par bouz
il y vraiment des personnes qui n'ont rien a faire.mais quand il aurait encore des attaques de requins qui est responsable?


il est urgent de changer les mentalités d'assistés qui veulent judiciariser à tour de bras.

11.Posté par JEANPAULN le 28/12/2011 20:53
Bonsoir à tous.
C'est une très bonne idée.
J'aimerais la compléter par un conseil de chasseur : l'apnéiste pourrait s'armer d'une flèche d'arbalète pour tenir à distance le prédateur lors de l'inévitable rencontre. Celui qui joue le rôle de surfeur aurait la planche. Celui qui joue le rôle d'apnéiste aurait le masque, le tuba et la flèche. Mais il serait recommandé qu'il utilise également des palmes pour pouvoir se déplacer efficacement lors de l'inévitable rencontre. J'aurais bien conseillé l'arbalète au lieu de la simple flèche, mais il ne faudrait quand même pas blesser le prédateur...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales