Economie

La réunion entre le préfet, les gérants et les pétroliers a débuté


Arrivée de Gérard Lebon et d'autres gérants à la préfecture
Arrivée de Gérard Lebon et d'autres gérants à la préfecture
Pétroliers et gérants sont arrivés aux alentours de 14h30 à la préfecture. La réunion avec le préfet de La Réunion, Jean-Luc Marx, a donc débuté.

Du côté des pétroliers sont présents Hervé Maziau (président du comité des importateurs d'hydrocarbures de La Réunion), Frédéric Mardenalom, directeur général de Tamoil, Joël Maes, directeur de la SRPP et Aril Ouriaghli, directeur de Total Réunion.

Les gérants de stations-service sont notamment représentés par Gérard Lebon (président du Syndicat des gérants de stations-service de La Réunion) et par Akbaraly Goulam, secrétaire du syndicat des gérants de stations-service. Au total, ils sont cinq gérants de stations présent à la réunion.

Les différents protagonistes n'ont fait aucune déclaration au moment de franchir les portes de la préfecture. Une conférence de presse est prévue à l'issue de la rencontre.

Le but de cette rencontre est d'une part de renouer le dialogue entre la filière carburant et l'Etat et d'autre part de mener les ultimes négociations sur les arrêtés de méthode, Victorin Lurel ayant annoncé que ceux-ci seraient publiés au Journal Officiel en début de semaine.

Pour rappel, les arrêtés de méthode (il y en aura un dans chaque DOM), visent à mettre en application le décret Lurel sur les carburants signé le 31 décembre dernier.

A noter que des négociations délocalisées auront lieu dans chaque DOM ce samedi. Des réunions similaires devraient donc avoir lieu en Guadeloupe, Martinique ou encore en Guyane.

Des rencontres qui interviennent alors que depuis trois jours, les acteurs de la filière carburant ont déclenché une grève illimitée suite à la volonté du gouvernement de publier au début du mois de février le arrêtés de méthode, qui fixeront les modalités de calcul des prix du décret carburant initié par Victorin Lurel.

Les pétroliers sont arrivés juste avant les gérants de stations-service
Les pétroliers sont arrivés juste avant les gérants de stations-service
Samedi 1 Février 2014 - 15:17
Lu 6172 fois




1.Posté par n o e le 01/02/2014 15:26
Tous ces mecs contre notre préfet ?
Il n'y a aucune parité ...pas une femme dans cette bande de mecs !

Ils vont sabrer le champagne ...il suffit de contrôler leur sac bien gonflé !

2.Posté par n o e le 01/02/2014 15:39
Personne n'a emmené de micros-macros pour nous faire entendre ce qui se dit ?

Dans la rue , on entend des rires , des cris , des gros mots ... Que se passe-t-il ?

3.Posté par ndldlp le 01/02/2014 15:45
Les membres de la commission carburant de l opmr à titre d observateurs representant la population civile, auraient dû être conviés !

4.Posté par Zephirtres le 01/02/2014 15:51
que tout le monde aille siffler ces gens là....

5.Posté par Axel Ardan le 01/02/2014 15:55
Les chemises blanches étaient en solde...

6.Posté par joevany le 01/02/2014 16:04 (depuis mobile)
Regarde lo 4 ti bougue i mette la Réunion agnoux nous lé mal barré 800 000 et 4 ti bougue logiquement i fe pas lo poids mais nous nana rien que corrompu

7.Posté par Fred le 01/02/2014 16:17
De belles photos de requins à col blanc !

8.Posté par quisyfrottesypique le 01/02/2014 16:28
Que l'on veuille ou pas dans cette guerre, c'est le pauvre consommateur qui paiera.
Préparez vos porte-monnaie!

9.Posté par ASSENJEE.M le 01/02/2014 16:45
Les lobby et particulièrement celui de l'or noir dirige le Monde.Je vois mal un préfet de région venant jouer le médiateur entre deux filières celle d'importateur unique et celle de distribution.C'est bien, ça donne l'impression que l'on fait avancer les choses alors qu'en réalité,tout se décide à Paris.
Je suis prêt à prendre le pari que cela n'aboutira pas au sortir de la dite réunion.

10.Posté par David Asmodee le 01/02/2014 17:16
A quoi ça sert ? Lurel négocie mais en même temps dit: « Le gouvernement ne peut pas accepter le report du décret ».

En gros, tu viens, je t'écoute (et encore ! j'en doute!), je te pisse dessus et je te congédie. C'est la négociation version Parti Socialiste. C'est normal car un homme de gauche détient forcément la vérité.


11.Posté par Bouftango le 01/02/2014 17:31
L'ETAT défend normalement l'intérêt général. Dès lors, le procureur général devrait ouvrir une enquête contre ses fauteurs de trouble à l'ordre public - vu que leur acte porte gravement atteinte aux intérêts du pays-et les faire comparaitre en justice...Mais nos gouvernants plient devant l'argent...

12.Posté par S le 01/02/2014 17:42
Ils ne sont soutenus ni par la population, ni par les chefs d'entreprises, ni par la majorité des politiques, autant dire personne… Comment cette poignée de cols blanc peut encore bloquer l'économie d'une ile tout entière ?

Le Prefet va peut être le leur rappeler ?

13.Posté par Bouftango le 01/02/2014 17:45
Quelques énergumènes qui tiennent toute une population, et presque tous les intérêts économiques, sanitaires, sociales d'un pays, en otages tout en dictant leurs lois et l'ETAT malheureusment baisse kilotte.

Le Gouvernement devrait ordonner au préfet de réquisitionner toutes les stations et en cas de refus des gérants et des pétroliers, ordonner à l'armée de prendre possession de la SRPP et des stations pour favoriser un retour à une situation normale et puis dans le même temps comparution immédiate pour ces fauteurs de trouble....

14.Posté par Ti yab des hauts le 01/02/2014 17:51
Je reviens de la Préfecture,
Une solution est trouvée.
Les gérants demandent des garanties.
On les comprend.
Courage les automobilistes. Dès ce soir les stations rouvrent.

15.Posté par Bouftango le 01/02/2014 17:58
A Mayotte le préfet a ordonné par réquisition la réouverture de toutes les stations et TOTAL s'est plié pour le faire. Il faudrait avoir le même préfet à la Reunion.

16.Posté par Jojo le 01/02/2014 18:05
Ils sont venus en voitures ?
Zot a de l'essence dans le réservoir, pas moi.

17.Posté par Ti restauratrice et Épicière de proximité le 01/02/2014 18:11
Avec cette connerie de grève entamée par les esclaves (pompistes) des pétroliers (négriers des temps modernes), je suis obligée de fermer mon petit resto qui fait également épicerie pour mon petit quartier. Je vais perdre deux jours de chiffre d'affaires alors que nous sommes en fin de mois. Demain, les gens de mon quartier n'auront pas de pains parce que je n'ai plus de carburant. Si rien n'ai fait, Lundi les enfants iront à l'école le ventre vide, sans petit déjeuner. Ces messieurs bien gras (voir photo) s'en fichent. Du moment qu'ils ont des euros en "gaspille" , touffez dedans.

18.Posté par Yabon le 01/02/2014 18:34
Préfet, montre que tu n'es pas une c... Molle!

19.Posté par Tomael le 01/02/2014 19:53
A PART LE CARBURANT ET LE GAZ, N'ACHETONS RIEN D'AUTRE DANS LES BOUTIQUES DES STATIONS SERVICES, MONTRONS LEURS QUE NOUS SOMMES FORTS NOUS AUSSI EN ETANT SOLIDAIRES, NE SOYONS PAS DE SIMPLES CONSOTAGES.

20.Posté par Olivier le 01/02/2014 19:55
Quatre bougs met a terre la Réeunion,ban créol lé ou a part planquer derriere son télé ou siroté sa dodo
bouge créole rouv out zieux
nou lé pri pou des cons
bloque la prefecture ek lé bougs dedans

21.Posté par les forces occultes de l''''argent le 01/02/2014 20:22
pourrait-on savoir qui sont les personnages de la derniere photo?

on a des visages, c'est enfin un progres alors qu'on connait parfaitement depuis longtemps les patrons de la grande distribution, y comprit la tete d'Hayot . D'habitude les petroliers sont toujours dans l'ombre, personne ne connait qui ils sont. Leur inferieur hierarchique, Gerard Lebon, ne les nomme jamais, les media pareil.

C'est la secte des francs macon ou quoi?

22.Posté par franckland le 01/02/2014 20:28
le peuple n est plus ! c 'est les gros lobby qui font la loi , ici n'a plus de pouvoir , le gouvernement est à genou devant les lobby oui les maitre financier qui gouverne jusqu a preuve du contraire ,

seul le peuple pourra reprendre la société quant il sera prêt ??? soumis est tes toi, même ferme la

la nous somme en démocratie la Réunion pei = burkina

23.Posté par les loups de wall street le 01/02/2014 21:09
c'est à l'affiche au cinema en ce moment. C'est pour les loups de wall street et de la SRPP qu'on nous oblige a faire une croix sur nos retraites, nos hôpitaux et notre smic. Tout ca pour que ces nababs continuent de remplir leur baignoire plaquée or avec nos economies.

24.Posté par p'tit reunionnais le 02/02/2014 08:29
privatisation, privatisation
service public, service public

25.Posté par ti kaf le 02/02/2014 11:11
Pendant ce temps cabris y mange salade.

26.Posté par ? le 02/02/2014 11:32
Voilà ce qui arrive quand l'état privatise à tout va
Bientôt et dans les années à venir c'est ce qui se passera
L'état veut la privatisation des entreprises, mais veut garder certains avantages dans ces mêmes entreprises
Et bien quelle entreprise serait dupe de jouer à ce jeu
A force de privatiser, on joue avec le feu. Comme actuellement l'état entrain de faire vendre les industrie ou entreprise aux pays Arabe ou Chinois.
Tout cela nous retombera sur la tête sans trop tarder
Vive le gouvernement Socialiste et à nos élus Locaux

27.Posté par skybler le 02/02/2014 11:36
Allez c'est parti, on commence demain par le boycotte de total pendant un mois ! ensuite ce sera shell et ainsi de suite ... Dans un mois total nous suppliera de revenir en nous offrant un café et même une pipe si il le faut ! seulement pour ça faut juste avoir ce que l'on appelle chez les anglo-saxons le " fighting spirit " !
nous c'est plutôt le " fist fucking spirit " ! profitez en bien messieurs ça va durer encore longtemps ...
regardez bien leurs tronches ils n'ont pas l'air d'avoir faim ni stressé par ce qu'ils pensent nous tenir par les couilles alors qu'en fait un réveil citoyen par un appel global au boycotte les remettrais a leur place en leur rappelant que c'est le consommateur qui choisit surtout quant les prix sont identiques partout !

28.Posté par Nono le 02/02/2014 11:39
@24 Bien vu. La privatisation de Total, alors Elf Aquitaine, c'était en 1993, et tout le monde applaudissait des deux mains.

On n'a que ce que l'on mérite.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales