Politique

La retraite à 60 ans, c'est bientôt fini

Le gouvernement a longtemps tergiversé ou fait semblant, sur le dossier. Pour sauver le système des retraites, Eric Woerth, ministre du travail et de la solidarité a annoncé hier le relèvement de l'âge légal de départ. Ce sera au secteur privé d'essuyer les plâtres, question de stratégie politique à deux ans de la prochaine présidentielle.


La retraite à 60 ans, c'est bientôt fini
Le corps de métier encore le mieux organisé à ce jour, c'est toujours la fonction publique. C'est un fait. Et c'est tant mieux pour les fonctionnaires. Et même s'ils partiront à la retraite un peu plus tard, le calcul de leur pension de retraite se fera encore sur leurs six derniers mois d'activité professionnelle. Alors que celui du secteur privé devrait continuer à se faire sur les 25 meilleures années.

Cette injustice va s'accroître avec la réforme en cours. Car, la nécessité de l'allongement de la durée des cotisations ne tiendra pas pleinement compte de la pénibilité du travail du secteur privé. Il faut se demander dans quel état physique et psychologique l'ouvrier du BTP ou le chauffeur routier prendra sa retraite. Et combien de temps va-til pouvoir en profiter ?

Si le recul de l'âge légal de départ à la retraite est acquis, l'harmonisation des deux systèmes n'est pas du tout à l'ordre du jour. Deux raisons : comme cela a toujours été le cas sur ce dossier, tous les gouvernements ont opposé le public et le privé, et il n'est pas question pour la majorité gouvernementale d'inciter les fonctionnaires a descendre dans la rue, surtout à deux ans de la prochaine présidentielle.

Cependant sur le fond, la réforme du système de retraite s'impose. C'est désormais une nécessité. Et la France doit également agir et anticiper de cette manière également les crises financières qui secouent les pays européens.
Mercredi 26 Mai 2010 - 07:42
Jismy Ramoudou
Lu 2483 fois




1.Posté par Cambronne le 26/05/2010 08:22
C'est marrant comment les français peuvent être perçu à travers le monde , dernièrement Ted Stanger journaliste et essayiste américain, francophile.

vient d'écrire "Sacrées vacances ! Une obsession française, Flammarion, 2010." l'on pourrait presque remplacer le mot vacances par retraite...
remarquez auparavant il avait déjà écrit "Sacrés fonctionnaires !, Un Américain face à notre bureaucratie, Folio, 2006."

c'est marrant comment personne ne se pose la question simple sur la structuration de la population française ...En 2008 la France dénombrait pas moins de 20 000 centenaires et certains estiment que les chiffres pourraient atteindre jusqu'à 200 000 d'ici 2050. Lorsque l'on imagine tous ces malheureux retraités qui ont travaillé et cotisé seulement 40 années, et au final nous coutent le double , il y a vraiment un truc qui ne tourne pas rond dans ce pays 1+1= pas 2 ...

2.Posté par boyer le 26/05/2010 08:32
ca veut donc dire que le gens qui ont commencé a travailler avant 18 ans (souvent dans des metiers difficiles) cumule 42 ou 43 annuités vont devoir continuer à trimer ou attendre avec le RMI a defaut d'indemnité chomage.




3.Posté par Va s'y la miss le 26/05/2010 08:46
une nouvelle contre-réforme des retraites, d’ores et déjà saluée par les pontifiants des médias dominants comme une nécessité. Moderniser » et « réformer » sont les maîtres-mots de cette segmentation et de cette institutionnalisation des « problèmes », taillés à la mesure d’un réformisme médiatique de bon ton, aux nuances variables, mais à direction constante : celle de la modernité libérale. Un réformisme de bon ton, puisqu’il s’agit ici, non de la lutte indispensable pour des réformes souhaitables, mais du traitement des symptômes (au lieu du traitement des causes) par des réformes octroyées (et non par des victoires obtenues). Un réformisme médiatique qui, de droite à gauche, selon les sensibilités des journalistes ou les orientations éditoriales de chaque média, impose ses « évidences ». D'année en année depuis 1995 on arrête pas les grandes réformes des retraites.
En 1995, la quasi-totalité des grands médias ont soutenu « la réforme » de la Sécurité sociale. En 2001, ils ont salué « la réforme » du statut de la SNCF. En 2002, ils ont apprécié « la réforme » du statut des intermittents. En 2003, ils se sont félicités de « la réforme » des retraites (et du statut des agents de service dans l’Education nationale). En 2005, ils ont beaucoup aimé « le Contrat Nouvelle Embauche ». Et si, en 2006, ils ont moins apprécié le « Contrat Première Embauche », c’est surtout parce qu’il avait été mal négocié par le gouvernement. Pourquoi une telle constance ? Parce que, disent-ils, les « réformes » sont nécessaires. Quelles réformes ? C’est à peine si cela importe, quelle que soit la réforme et même s’il s’agit d’une réforme régressive. Au terme de « réforme », ce n’est plus l’idée d’amélioration qui est associée, mais n’importe quelle transformation, pour peu qu’elle épouse les contours de la « modernisation » capitaliste.
La plupart des éditorialistes de la presse quotidienne régionale ressasse le même discours : notre destin, c’est la « réforme » ; et seules sont légitimes les mobilisations qui ont pour objectif, non de la contrarier quand elle est régressive, mais de l’accompagner. Tel est l’unique objet du « dialogue social ».
2010 : C’est reparti - Une même façon de poser le « problème » des retraites trace le cercle très étroit des « solutions » concevables. Comme en 1995, 2003, et 2007, la plupart des commentateurs l’affirment : la réforme des retraites est indispensable et urgente. Et comme en 1995, 2003 et 2007, elle est unique.
En 2010, les trois « solutions » sont de retour. Qu’est-ce qui a changé ?
Pour la plupart de nos pédagogues, aujourd’hui comme hier, si la réforme est indispensable et qu’il n’existe pas d’autre réforme que LA réforme, seule importe la « méthode ». La plupart des médias ne s’en étaient pas avisés en 1995. Mais ils ont beaucoup réfléchi depuis, c'est clair!!

4.Posté par Logique le 26/05/2010 08:50
Post 1:

Sûr qu'il faut faire qq chose pour faire tenir nos retraites debout mais prendre les US comme modèle pour les retraites en ce moment, avec des retraités qui ont perdu leur pension à la bourse sans même avoir joué...

Si avoir 2 boulots simultanés de 8h00 par jour mal payés, pas ou peu de couverture médicale, très peu de vacances (pas facile avec 2 boulots) le tout dans un état monstrueusement endetté, c'est le paradis promis, alors notre enfer n'est finalement pas si mal !

Et puis, si on ne règle pas le problème du chômage et que les gens sont juste chômeurs plus longtemps en fin de carrière, je n'en vois effectivement pas l'intérêt.

5.Posté par Cambronne le 26/05/2010 09:26
4.Posté par Logique le 26/05/2010 08:50
remarquez si le modèle Français était si parfait , que l'on m'explique pourquoi aucun pays n'a jugé bon de nous copier ?

6.Posté par bouboul974 le 26/05/2010 09:37
Le gouvernement qui danse un pas en avant deux en arrière démenti en démenti pour à l'arrivée faire ce qui à été dis depuis des semaines, Le gouvernement à traité de mensonge les dires des syndicats . C'est le gouvernement le MENTEUR de la Vème République il ne sait pas ou il va mais il fonce. Il est à la botte des membres du MEDEF même si Nicolas 1er "veut" taxé les plus riches (comme çà il va grignoter sur l'électorat de gauche) peine pour lui car il ne feras pas croie qu'il a changer et que ses amis du CAC 40 le laissera faire!

7.Posté par arnold le 26/05/2010 09:59
Pourquoi le sieur ted stanger, si prompt à critiquer la france, s'est il installé en...france ? !
Il doit qd même surement boycotter nos services publiques et notre système de santé !
Ces parents, si ils sont encore aux states d'ailleurs et pas avec lui en france, travaillent 'ils toujours ou est ce que leur fiston doit leur envoyer des euros pour vivre leurs vieux jours ?

8.Posté par Logique le 26/05/2010 11:22
Post 5

Je n'ai jamais dit qu'il est parfait !
Je dis juste que l'alternative US est au encore plus imparfaite.

Quand au fait d'être copié, chaque société a sa mentalité et son mode de fonctionnement.
Le copier-coller est une solution minable dans tous les domaines de l'activité humaine, celui là n'échappe pas à la règle.

9.Posté par Cambronne le 26/05/2010 12:11
7.Posté par arnold le 26/05/2010 09:59
Peut être qu'il est un arrière cousin de la marquise de Montagu, belle-sœur de Lafayette, ou bien il aime le Bourgogne Nuit Saint Georges , avec un Chabichou ? Ou bien son grand père est tombé dans la première vague d'assaut sur Omaha beach ? on vous en pose des questions , allez donc savoir pourquoi les français sont aussi sectaire avec leur préjugés à la con ?

10.Posté par Basile le 26/05/2010 12:21
La solution : faire cotiser les machines qui remplacent de plus en plus les hommes, et ce, sans limite d'âge !

11.Posté par andre le 26/05/2010 12:51
on veut nous mettre dans le trou sans payé la retraite je regardai les infos de William
lémergi on nous a montrer un éducateur sportif a la retraite 1600e qui contunuai a faire des petits boulots pour ces vacances moi je fait les poste dans un groupe qui gagne des milliards e arcelor et je gagne après de trente cinq 1380 euros bel exemple de gens qui veulent continué a travailler le prof 20 heurs par semaine et en journée deux mois d affilé en congé enfin tout le temps en congé c est a ce foutre de notre g..... je n ai rien contre les prof mais les exemple de ce genre

12.Posté par Tcherno-Bill le 26/05/2010 13:06
post 1 Cambronne Ted Stanger citoyen US cotise peut-être , comme la plupart de ses conpatriotes , à un ( ou des ) fonds de pension privés ?
le PB , c'est que ces fonds de pension , qui doivent servir des rendements de 15 à 20% pour assurer une " confortable retaite " à leurs bénéficiaires ont participé très activement au crash
financier de 2009 , en achetant n'importe quoi , dont des " sub-primes " dissimulés dans des produits dérivés , entrainant le crash que l'on a connu , financier , immobilier et ensuite économique.
Depuis , des millions de retraités Américains sont ruinés et virés de la maison qu'ils ne peuvent plus payer !
La crise Grecque que nous connaissons a été amplifiée à l'extrème , car ces fameux fonds de pension spéculent contre la dette Grecque comme des fous pour se " refaire la cerise "
( eh oui.... on peut gagner encore plus quand ça baise que quand ça monte ! )
Ces fonds de pension sont aussi inpliqués , à travers des fonds spéculatifs , dans la hausse
du prix du pétrole et des matières premières ainsi que dans la chute de l'Euro.
Sans faire de l'anti-US primaire , on peut s'interroger sur la pertinence et les risques d'un tel système !

13.Posté par Tcherno-Bill le 26/05/2010 15:03
MON POST 12 Lire " quand ça BAISSE " seuls de mauvais esprits y auront vu un lapsus révélateur.....

14.Posté par voilierguitare le 26/05/2010 15:27
Reforme des retaites, ok, mais pour tout le monde pareil. Si l'on fait des distinctions entre privé et public, alors non, pas de reforme ciblée. Car toucher au public et aux riches, c'est se priver d'un électorat pour 2012.
Il y a bien un mélange entre reforme des retraite et élections de 2012.
Tout les travailleurs doivent faire un effort pour les jeunes générations, mais tous dans le même sens, avec quelques particularités pour les personnes qui ont un travail pénible ou qui ont commencés à travailler tôt.

15.Posté par goureg le 26/05/2010 15:39
chez nous ça ne devrait pas poser problème certaine personne son retraitée dès leur majorité c'est malheureux à dire mais c'est comme ça,vive les longues vacances pourvu que ça dure.

16.Posté par Cambronne le 26/05/2010 17:32
12.Posté par Tcherno-Bill le 26/05/2010 13:06

Mon pauvre Tchernobyl faut pas s'étonner ensuite que les Jacobins ont manifestement caché le périple d'un nuage "Il n'y a pas d'effet Tchernobyl en France", Voilà comment ensuite par principe de précaution des milliers de français mourront terrasser par l'affaire du sang contaminé, tout comme il y a plus qu'a espérer un remake en 2010 des conséquences du concept Darwinien français anti vieux que le meilleur reste , avec la canicule de 2003 avec plus de 20 000 vieux décéderont, ce système à lui seul permettrait de légiférer au problème histoire de gagner du temps , car le dilemme est bientôt insoluble avec le populisme de Tartine Aubry d'un coté et les syndicats de l'autre , pour soutenir encore ce système archaïque de retraite par répartition .
C’est vraiment hilarant , en France, il suffit que des Incompétence des z'économistes à la petite semaine ou des fiscalistes bidouilleurs d’un Etat dopé à l' interventionniste modèle Keynésien ?
« on taxe le capital et les riches » et hop hop hop les français pavoisent de ce qui leur est proposé.
En revanche, si on a le malheur de leur dire
« bon, les gars il va falloir en mettre un coup et faire des efforts ou sinon vous ne pourrez pas avoir votre retraite » ils deviennent haineux frustrés méchants et violents.
C'est comme pour finir avec la Grippe A et son virus H1N1 cette tartuferie à faire tourner les labos par principe de « hyperprécaution » nous aura coûté au bas mot 1,8 milliard, ...
Par contre question relance économique ? ya plus personne ... Sauf nous pondre les estimations de l'engagement de l'État en matière de pensions de retraite des fonctionnaires d'ici 2050. que l'on chiffre à presque 400 Milliards d'euros ....

17.Posté par boyer le 26/05/2010 19:36
La cgt cheminot n'appelle pas à la greve car pas concernés, FO n'appelle pas a grever fidele a son role de traitre demago.

les syndicats sont allé à la soupe chez sarkozy. Je ferais quand meme greve, j'irais à la manif, mais quelle honte quand on repense aux sacrifices de nos ainés en 1944.


18.Posté par mu'adib le 26/05/2010 20:49
la retraite à 60 ou à 65 ans c'est pas grave, je suis déjà mort de toute façon avec le métier pénible que je fais, j'ai 46 ans je travaille depuis l'âge de 22 ans, je pense donc que je n'arriverai pas a cette retraite tant désiré: donc je pense que je vais me faire virer et vivre du social, car ce n'est pas mon salaire qui me fera vivre si cela continue.
social = cmu j'économise les sous de ma mutuel, mes impôts qui grimpent en flèche à st louis. ah on est vraiment la catégorie de français qui se fait b..... en beauté.

tiens voilà un texte de 4 siècle et qui est toujours d'actualité
Voici un texte admirable et pertinent de Colbert et Mazarin il y a 4 siècles,

mais c'est encore et toujours aujourd 'hui d 'actualité.

L ' HISTOIRE est un éternel recommencement ......................................

CITATION

Colbert : Pour trouver de largent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. j aimerais que Monsieur le Surintendant mexplique comment on s y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu ' au cou…
> > Mazarin : Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu on est couvert de dettes, on va en prison. Mais lEtat… LEtat, lui, cest différent. On ne peut pas jeter lEtat en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les Etats font ça.
> > Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables.

Mazarin : On en crée dautres.

Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu ' ils ne le sont déjà.
> > Mazarin : Oui, c est impossible.
> > Colbert : Alors, les riches ?
> > Mazarin : Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres
> > Colbert : Alors, comment fait-on ?
> > Mazarin : Colbert, tu raisonnes comme un fromage (comme un pot de chambre sous le derrière d ' un malade) ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant dêtre riches et redoutant dêtre pauvres ! c est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser… c est un réservoir inépuisable.
> > > > >
> > Extrait du "Diable Rouge" il y a 4 siècles ... !!!

19.Posté par Tcherno-Bill le 26/05/2010 23:50
post 16 Sacré Cambronne , tu as bien raison , les Français ne pensent qu'à rien foutre , ou alors les 3 B ( Bouffer , Boire et B.... ) Y'en a même qui risquent de mourrir de rire en te lisant , tellement que c'est bon de piquer la tune aux riches grâce à un système archaïque
( ou n'importe quel autre ) Si en plus ces riches protestent et font...oh non ! oh non ! là c'est.......carrément le Pied ! T'es riche au moins ?

20.Posté par David CABAS le 27/05/2010 02:54
Connaissez vous la loi Giscard Pompidou et le Traité de Maastrich ?

Alors que les bourses chutent, que l'Euro est à l agonie, que les plans d'austérités se multiplie à travers l'europe, il serait sage de connaître les vrais raisons de l'augmentation de la dette !

Le bon sens commun voudrait que la dette soit du à trop de sociale, trop de santé, trop de services publiques, trop de fonctionnaires, trop de retraites. Nos responsables politique se font l'écho d'un tel message et mettent en œuvre des plans sensés répondre aux problèmes de la dette !

Mais tout ceci est une arnaque : L'arnaque de la dette !

Jusqu'au 3 janvier 1973, la Banque de France avait le droit d'émettre du crédit à très bas taux d'intérêt afin de financer les besoins de l'état et d'investir dans les projets d'avenir !

Mais sous prétexte d'inflation, le gouvernent Giscard Pompidou a cru bon empêcher la Banque de France de faire son travail en transférant de fait le pouvoir aux banques privés. Et oui depuis cette époque la France s'endette auprès des marchés financiers avec des taux d'intérêts élevés et c'est obligatoire pour tous les pays membres depuis Maastrich et les traités suivants!

En claire, ce sont les taux d'intérêts imposés sur la dette qui créer l'augmentation folle des dette publique !

L'alternative

Un retour au crédit publique productive, redonner le pouvoir au nation de battre monnaie afin de l'investir non dans les bulles spéculatives ou dans les jeux des casinos financiers mais bien dans l'économie physique au service de la population et du travail humain.

Nous devons dire Non au chantage de l'empire de la finance de la City de Londre et de Wall Street à New York

Si tu veux rejoindre la bataille pour changer le système économique rejoins moi sur mon groupe : http://www.facebook.com/group.php?gid=104166076293247&ref=ts

David CABAS
david.cabas.over-blog.fr



21.Posté par boyer le 27/05/2010 08:03
cambronne au lieu de raconter des conneries, rappelle toi que les francais sont dans le peloton de tete du classement de la productivité: dans le monde.

Malheureusement le fruit de cette productivité nous échappe de plus en plus. Les retraites, la securité social, l'indemnisation du chômage sont des salaires INDIRECTS, mais DES SALAIRES.

22.Posté par Cambronne le 28/05/2010 07:37
21.Posté par boyer le 27/05/2010 08:03
Merci de me tendre la perche Boyer vous vouliez dire surtout en matière de productivité de déficit public? Les français sont effectivement des champions , avec un déficit public à 50 % structurel l'on peu dire que la crise a le dos large , encore un prétexte jacobin pour masquer la réalité ?

Faut bien reconnaitre que dernièrement encore la Cour des comptes en présentant le 9 février le dernier rapport rédigé sous l’autorité de Philippe Séguin, qui restera sans aucun doute, une marque de fabrique avec ce document porte encore du regretté P.Seguin , pointant sans la moindre concession les aberrations d' un déficit structurel croissant et le risque d’un emballement d'une dette, force de reconnaitre que ce genre d' analyse ne plaît pas à tout le monde, de gauche comme à droite simpliste de dire "C’est pas de notre faute , c’est la crise ." regardez donc ici au Conseil Général avec Nassimah Dindar pour masquer son incompétence à chaque fois qu'elle a la parole c'est pour nous dire c'est la faute à la crise, maintenant Didier Robert adopte à présent la même armure pour mieux se protéger , d'autant que je découvre le manque d'activité manifeste, sauf à être consterné, par la liste des subventions distribuées comme si en pleuvait par la Région Réunion et le Conseil Général aux quelques associations et autres récipiendaires plus ou moins connues.
Je vous rassure , pour ce qui concerne l’argent des Réunionnais est bien utilisé pour aider les politiciens et leurs suiveurs à sortir de cette crise horrible terrible .
Comme l’impose la loi, la Région Réunion ainsi que le Département du palais de la Source disposent donc de divulguer – évidemment à contre-cœur – cette liste des attributions de subventions dont nos instances ont si généreusement aspergé certaines associations et actions choisies avec circonspection soin et d’un altruisme incommensurable.
Je plaque le mot à contre-coeur, car à en juger sur un arbitrage par la forme que prendrait cette notification, l’ on comprend que la notion d’exploitation des pratiques données n’était pas la finalité d’une telle séquelle. Tout est fondé pour que ces galimatias opaques consigné tout petit soit à la fois illisible et inexploitable.
Publier sur un autre mode de ficher informatique aurait probablement été trop laborieux.
En premier lieu , vous pouvez commencer par trier l’ensemble des particularités autrement qu’alphabétiquement par le nom des bénéficiaires association ou fondation adjudicataire. Cela acquiesce de libérer des prédispositions et d’aller fouiner un peu dans les gros versements. C’est toujours intéressant, puisque finalement, il s’agit des impôts des Réunionnais qu’on aperçoit, ici, au travail.
Vous passeriez comme moi sur les récipiendaires comme ces association Football en milliers d’euros, qui semblent relativement logiques pour entretenir la paix et la plèbe vous vous allez me dire qu’une infime partie de ces ponctions fiscales partent dans des associations culturelles et sportives diverses, rien d’anormal l’on s’y attend.
En théorie que voulez vous dans un monde parfait, ces humanistes membres de telles associations cotiseraient eux-mêmes pour disposer des locaux ou des équipements, mais en Soviétie Française ou la solidarité forcée des gens pauvres de certains quartiers envers des gens plus pauvres d’autres quartiers est devenue une réalité si habituelle que plus personne n’y porte et n’y fait indubitablement attention d’autres iront jusqu’à dire que c’est normal .
Une partie de ces subventions tombe à pic donc sur quelques associations qui, finalement, se justifient sans peine et auraient probablement l’approbation d’un grand nombre de Réunionnais …Ben voyons telle est une question dont tout citoyen réunionnais serait pourtant en droit de recevoir une réponse claire précise et circonstanciée.
Surtout que d’ autres bizarreries pourraient attiré une attention si l’on observait les agissements de plus prés l’on pourrait même avoir du mal à y supposer, mais c’est malheureusement véridique : le Conseil Régional tout comme le Département de la Réunion, contre toute attente, verseraient des montants d’argent à des associations dont le moins que l’on puisse dire serait qu’elles soutiennent des intérêts privés.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales