Société

La restauration de la forêt de la Grande chaloupe est en marche

Le Parc national de La Réunion, le Conservatoire du littoral et la société ID Logistics ont signé vendredi 9 décembre une convention dans le cadre du projet Life+ Corexerun. Derrière ce mot barbare se décline tout simplement une série d'actions mises en place sur le terrain. Depuis vendredi, ce sont les pentes remarquables de la Grande chaloupe qui sont l'objet de toutes les attentions, notamment contre les espèces envahissantes.


De gauche à droite : Catherine Latreille, directrice du Conservatoire du littoral, Yvon Ollivier, directeur général de ID Logistics et Marylène Hoarau, directrice du Parc national de La Réunion
De gauche à droite : Catherine Latreille, directrice du Conservatoire du littoral, Yvon Ollivier, directeur général de ID Logistics et Marylène Hoarau, directrice du Parc national de La Réunion
En partenariat avec le Parc national, la société ID Logistics a souhaité prendre part au projet Life+ Corexerun de restauration de la forêt semi-sèche de la Grande-Chaloupe.

Cette opération bénévole, menée de concert avec les 85 employés de l’entreprise, vise à défricher au moins 400m2 de la forêt afin de se débarrasser des espèces envahissantes et de permettre à terme la réintroduction des espèces indigènes de La Réunion.

ID Logistics O.I. devient ainsi la première entreprise à s’inscrire dans cette démarche partenariale que le Parc national souhaite développer avec le plus grand nombre d’acteurs de la vie civile.

Cet engagement s’est officialisé par la signature d’une convention tripartite entre le Parc national de La Réunion, représenté par Daniel Gonthier (président) et Marylène Hoarau, la directrice du Parc national de La Réunion, le Conservatoire du littoral, en la personne de sa directrice Catherine Latreille et donc la société ID Logistics Océan Indien, représentée par son directeur général, Yvon Ollivier.

"Cette opération se situe dans la droite lignée de nos valeurs et de notre démarche. Plus qu’une simple journée où nous mobilisons nos moyens humains et techniques, "ID pour la forêt" reflète nos valeurs d’entreprise que sont la solidarité, le développement durable, l’excellence. Face au constat alarmant de la dégradation de notre patrimoine culturel, nous n’hésitons pas à jouer la carte du soutien mutuel et de l’entraide. Et nous espérons que cette initiative sera reprise par d’autres entreprises, institutions, associations et surtout par le grand public. Car la protection de l’environnement est l’histoire de tous" a déclaré le directeur général de ID Logistics O.I.

Une deuxième journée d’action est prévue pour mars 2012. Elle prévoit la réalisation des trouées de plantation, l’acheminement des plants à mettre en terre sur la parcelle et la replantation de la zone défrichée.

La restauration de la forêt de la Grande chaloupe est en marche
Lundi 12 Décembre 2011 - 07:34
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1597 fois




1.Posté par Cambronne le 12/12/2011 06:46
la dictature des soviets dans toute sa splendeur voilà les responsable du mal Réunion l'horreur montre enfin son visage , sans ses accapareurs et leurs spoliations la Réunion se porterait pas plus mal et ces crétins de fonctionnaires nous couteraient moins cher

2.Posté par Cambronne le 12/12/2011 08:11
la France se situe fièrement au 116e rang sur 142 en termes de complexité administrative et le coup de cette lourdeur représenterait 3 à 4% du PIB.

Finalement le cout de la maniacodebilité de nos énarques
3 à 4 %par an ramené à 30 ans de déficit cumulé à entretenir des inepties , c'est environ 90 à 120 % du pnb soit l’équivalent du déficit actuel cumulé qui nous pourri la vie des gens

Supprimons ce que l'on nomme en toute gentillesse la complexité administrative (perso j'ai d'autres termes pour nommer cela) et l'on aura déjà fait un grand pas vers une autre forme libérale et de liberté!

3.Posté par Hercule le 12/12/2011 10:26
85 employés pour défricher 400 M2, soit l'équivalent du jardin d'une case sociale ! Ouf ! La forêt sera sauvée, il n"y a aucun doute là dessus.

4.Posté par bureaucrate du privé le 12/12/2011 11:09
une convention pour 400m2????


tout ce fromage et cette com pour un carré de 20 metres par 20 défrichés par 80 salariés d'une entreprise. Voila un bel exemple de la bureaucratie du privé.

demain je tond ma pelouse et je taille ma haie ; la surface est moindre mais je serais avec mon bras droit , mon bras gauche et ma tondeuse perso mise a disposition. Est qu'il y a des journaux intéressés pour couvrir la convention que j'ai passé avec mon agence immobilière?

5.Posté par chevalier le 14/12/2011 15:04 (depuis mobile)
@ le bureaucrate du privé: vos propos refletent encore une fois l'etat d'esprit de bons nombres de Francais qui consiste à denigrer systematiquement toute initiative. Ce qu'il faut voir dans cette demarche c'est le courage de ces salaries qui se sont echinés à defricher des metres carrés pollués par des espèces envahissantes. Et qui sait si d'autres entreprises ne se joindront pas à eux dans les années à venir? Et dans notre société égoiste il est important de multiplier ce type de travail d'équipe, de renforcer l'entraide.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales