ZinfosBlog

La rentrée pour les fainéants


Il fallait bien une réaction à la déclaration d'Emmanuel Macron à Athènes où il annonçait qu'il "ne céderait rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes" pour mener ses réformes. À Maurice, même combat ! Notre petit Pravind continue de brailler à qui veut qu'il ne laissera personne entraver sa mission sur Terre.

Empêtré avec une boule de laine d'emmerdes entre son projet de Métro Express, où les squatteurs, qui sont sur le tracé négocient dans une surenchère à coups de chantage et de millions avec la complicité des "raper zalimett". Où les talents de son équipe gouvernementale à fournir plus de scandales qu'il n'en faut pour le bonheur de la presse qui en font leur Une chaque jour.

Faites vos jeux. Rien ne va plus.

Notre Attorney général Ravi Yerrigadoo garant du judiciaire semble vouloir accélérer la chute programmée du gouvernement. Notre boule doux est impliqué pour blanchiment d'argent dans une affaire de pari en ligne. Décidément ! La Mauricienne soupçonne un concours en interne pour faire mieux que les autres petits camarades.

A côté de ça des prétendantes à miss Mauritius ont claqué la porte du comité organisateur sous prétexte de refuser d'être des "poupettes". Avouez qu'on touche les étoiles et la Lune.

Revenons sur le quotidien de La Mauricienne qui loin, très loin de toute cette pagaille généralisée a des préoccupations de "feignasse"

– Extraire sa carcasse du lit en essayant de positiver. Après tout décembre c'est dans trois mois
– Se connecter à la banque en ligne, regarder l'état de son compte bancaire, re regarder les chiffres de dommages et intérêts que réclament Dawood Rawat et famille, miss Soornack, Navin Ramgoolam, Betamax et consorts et vouloir rendre l'âme 
– Sortir du placard les maillots de bain et les robes légères et les ranger. Noter d'acheter "comment maigrir en 10 jours" et penser à manger des graines 
– Aller à un cours de yoga Pilates parce que cette année, la priorité c'est de s'occuper de son corps, puis finalement renoncer et s'installer devant Netflix 
– Poser fièrement du quinoa sur la table parce qu'on a envie de manger sain puis préparer une tarte banane. Manger des fruits c'est mieux 
– Prendre une vitamine C à 17 heures parce qu'on a un coup de barre
– Manger du chocolat noir à 22 heures parce qu'on a un coup de blues
– Frôler l'arrêt cardiaque en voyant le débit internet de chez Orange et se rappeler de bouger chez Emtel. Puis de réaliser qu'on a bougé chez Orange pour la même raison
– Guetter fébrilement le tirage du loto pour pouvoir payer sa facture d'électricité
– Courir partout en n'étant à l'heure nulle part
-Répondre dans sa tête à notre ministre Etienne qui du haut de son crâne à la Kojak a balancé : «J’ai été lauréat, j’ai plusieurs licences et même un Post-doctorat». 
Lorsqu'on a des allégations de violences conjugales collées aux basques. Un connard reste un connard peu importe ses diplômes
– Se demander si on fait partie des fainéants 


Suivez le ZinfosBlog de la Mauricienne.
Lundi 11 Septembre 2017 - 22:08
La Mauricienne
Lu 502 fois




1.Posté par Pamphlétaire le 15/09/2017 10:12

De Gaulle avait dit en aparté que les Français étaient des veaux, Macron dit publiquement, ouvertement et depuis l'étranger que les Français sont des fainéants....

fainéant, ante : nom et adjectif. Personne qui ne veut rien faire. Paresseux; vaurien; clampin, propre (à rien); Familièrement : Cagnard, cossard, feignant, flemmard, tire-au-flanc, tire-au-cul. Quel fainéant ! | C'est une vraie, une grosse fainéante.

Les Français sont bien servis par leurs présidents successifs. Par contre, les Français triment, suent dans leur labeur. La dernière fois qu'il m'a été rapporté que Macron avait sué, c'était à une séance de sport privée...Cela en dit long sur Macron et le transfert de responsabilité effectué du mot fainéant fait de lui-même aux Français qu'il déteste vu qu'il n'a pas été élu par la majorité des électeurs, soit 50% des électeurs inscrits plus une voix...

Ah ! laissez-moi la paix avec vos ouvriers, interrompit Edmond. Ce sont des fainéants. Cherchez à l'origine de la propriété vous trouverez toujours quelqu'un qui a travaillé dur. Si ce n'est pas moi, c'est mon père, mon grand-père. Ceux qui n'ont rien trouvent plus simple de prendre les choses toutes cuites, sans travailler. Des fainéants. Aragon, les Beaux Quartiers, p. 281

Au fait, qui a répandu les vrais fainéants et par quels moyens? Mais c'est une autre question....

2.Posté par A mon avis le 17/09/2017 16:21

Revenons sur le quotidien de La Mauricienne qui loin, très loin de toute cette pagaille généralisée a des préoccupations de "feignasse"


A lire votre examen de conscience, on pense à un fainéant célèbre à la recherche du temps perdu :

Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Parfois, à peine ma bougie éteinte, mes yeux se fermaient si vite que je n'avais pas le temps de me dire : « Je m'endors. »


Comme quoi, la "fainéantise" mène à tout ! ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Septembre 2017 - 21:51 Les indiscrétions de la rentrée