Société

La réforme du permis passe mal auprès des auto-écoles


Une trentaine de gérants et moniteurs d'auto-écoles ont manifesté ce matin devant la préfecture pour protester contre la réforme du permis de conduire, appliquée depuis le 19 janvier 2013.

Une délégation a été reçue pendant près de deux heures par le secrétaire général de la Préfecture, Xavier Brunetière. Léonus Dubard, président de la branche auto-école du CNPA (Conseil national des professions automobiles), a apprécié "l'oreille attentive" de ses interlocuteurs.

"Nous demandons une meilleure compréhension et un temps d'adaptation" pour l'application de la réforme, explique-t-il. "Il doit y avoir une remise à plat pour que cette réforme du permis soit appliquée dans des conditions humaines", poursuit-il. Les professionnels de la route ont pointé du doigt le changement des modalités d'examen ou encore des problèmes avec le nouveau matériel.

Manque de place pour les examens

Autre point de crispation, "le manque de place pour les examens". Christophe Gauthier, gérant d'auto-école, fait part de sa colère :  "On a eu les grèves des inspecteurs et on manque de places. On a une flopée d'élèves qui attend pour passer le permis de conduire, fulmine-t-il. On demande des places de permis de conduire et des places pour les candidats".

Les examens du code ont été paralysés pendant trois semaines, et ceux de conduite ont pris également du retard. Une situation difficile à gérer pour les autos-écoles, confrontées à la frustration et à la résignation des élèves et des parents.

Les auto-écoles demandent qu'il y ait davantage d'inspecteurs dans l'île (ils sont actuellement une vingtaine). Léonus Dubard a également attiré l'attention de la Préfecture sur "certaines pratiques illégales" : "On sait qu'il y a des auto-écoles qui ne déclarent pas leurs moniteurs, ou seulement à mi-temps. Nous demandons une plus grande vigilance et nous demandons aux usagers de bien choisir leur auto-école. Pareil, certains collègues pratiquent des prix au rabais, ce qui n'est pas synonyme d'une qualité équivalente de formation", conclut-il.
Jeudi 14 Février 2013 - 14:17
Lu 1827 fois




1.Posté par noe le 14/02/2013 15:06
L'examen du permis de conduire devrait être plus sévère et surtout ne pas être distribué aux beaux sourires , aux belles silouettes, aux beaux minous !

Avec un repassage tous les 5 ans pour tous !
Au-delà de 60 ans ... conduite accompagnée obligatoire (manque de réflexes , mauvaise vue , maladies du métabolisme...)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales