Politique

La réforme des rythmes scolaires ne sera pas appliquée au Tampon


La réforme des rythmes scolaires ne sera pas appliquée au Tampon
Le décret du 24 janvier 2013 matérialisant l'application de la réforme des rythmes scolaires continuera de faire débat d'ici la rentrée prochaine.

Au Tampon, à peine installé, André Thien Ah Koon a fait voter ce samedi 19 avril une motion de son conseil municipal concernant l'application de la loi à laquelle toutes les communes de France devront se plier en août/septembre prochain.

Le nouveau maire explique sa démarche de façon très détaillée. Tout d'abord, il considère que la mesure a été prise "unilatéralement et sans aucune concertation avec les représentants des parents d'élèves, des enseignants, du monde associatif et des maires de France".

En listant l'ensemble des griefs portés à sa connaissance depuis l'instauration de la mesure dès la rentrée 2013/2014, le maire du Tampon demande au Ministre de l'Education Nationale l’annulation pure et simple d’une réforme qui fédère toujours "un très large front de refus de l’ensemble des instances intéressées" que sont les associations, les parents d'élèves, les syndicats d'enseignants, les conseils d'écoles ou les élus locaux. Il propose ensuite au ministère de définir de véritables discussions "sans tabou, un modèle d'Ecole pour la réussite de tous et surtout des élèves en difficultés scolaires".

Un exposé qui amène tout naturellement le maire à garantir qu'en l'état, la réforme des rythmes scolaires ne sera pas appliquée au Tampon. Il motive encore la décision de son conseil municipal. Cette réforme entraînera, "quelle que soit la solution prise (mercredi ou samedi matin), une augmentation considérable des charges financières pour la commune alors que dans le même temps les dotations de l'Etat sont en nette diminution. Faire travailler les élèves une journée supplémentaire impliquerait donc une augmentation des impôts locaux pour des résultats plus qu'incertains en terme de réussite scolaire", explique le maire.
Jeudi 24 Avril 2014 - 14:22
Lu 3489 fois




1.Posté par noe le 24/04/2014 15:47
Il sera dans l'illégalité TAK !

Les activités hors temps scolaires (TAP) ne sont pas obligatoire ...les enfants ont déjà une journée extrêmement chargée ...plus de 33 h par semaine loin de leur maison , loin de leurs parents ! Ils sont épuisés , ne pouvant pas rester devant la télé...

Par contre le Temps Scolaire est obligatoire et sans dépasser 5h30 par jour et 24 h par semaine pour les plus intelligents et 25 h pour les autres !
Et "école" obligatoire le mercredi matin ... (le décret actuel) ...

Maintenant si le ministre de l'EN "baisse" la queue devant les grognements des maires alors il fera un autre décret autorisant plus de souplesse ... comme revenir à la semaine des 4 jours qui fonctionnaient très bien malgré les dires de quelques imbéciles personnages bien lotis dans leurs bureaux et qui se trouvent "déconnectés" du terrain ...

2.Posté par André le 24/04/2014 15:54
L'homme au dessus de lois!!! TAK ressemble de plus en plus au Ti Roquet de St-Leu!

3.Posté par mi marche ec Melenchon le 24/04/2014 16:09
sage decision. Esperons que Vanessa Miranville ait la sagesse de desarmorcer la gabegie laissée par ce traitre de Savigny, la honte de la vraie gauche.

4.Posté par jaco le 24/04/2014 16:52
Voila une belle façon de justifier une augmentation des impôts locaux,car cela se fera sinon illégalité de la commune.
la méthode de thierry robert est la même, je promet une piscine olympique , un téléphérique ......Mais c'est la faute à la région ou à l'état si je ne peux pas faire.....
Il va donc nous dire :comme l'état m'oblige à faire , je suis obligé de monter les impôts

5.Posté par jayce le 24/04/2014 16:57
Le débat entre rythme scolaire ou rythme de l'enfant ! En tout cas, cette réforme, comme bien d'autre, démontre la nécessite de consulter au préalable, ceux qui sur le terrain auraient dus être consulté.

Bien sur il existe un fonds de compensation (50 € par élèves et 40 en plus pour les milieux ruraux) pour appliquer cette réforme, mais il est évident qu'avec le temps, si on on commence à mettre cela en place il est fort à parier que dans le temps ces fonds, comme tous les autres, ne seront pas indexés sur l'inflation.

La refondation de l'école part d'une bonne philosophie (respect du rythme de l'enfant par rappor à ce qui se fait dans l'UE), mais c'est vrai que là, comme ça, c'est forcé les C.T à assumer des charges supplémentaires qu'elles ne pourront pas faire perdurer dans le temps...à moins d'augmenter encore la pression fiscale !

6.Posté par jos974 le 24/04/2014 17:53 (depuis mobile)
Bjr à tous, loin de moi l'idèe de dèfendre TAK mais le gouvernement vote fais une loi et les bènis oui oui socialistes sont d'accord. Moi une chose m'interpelle l'ètat donne moins d'argent et en même tps demande de dèpenser plus et veut faire encore

7.Posté par jos974 le 24/04/2014 17:55 (depuis mobile)
Plus d'èconomie sur les collectivitès. Si cette rèforme se met en ace actuellement qui va payer la note à votre avis. donc avant de l'ouvrir rèflèchissez un peu

8.Posté par r''''ouvrez les ecoles normales le 24/04/2014 19:03
Du temps ou les instituteurs etaient formés dans les ecoles normales, c'etait les instituteurs qui organisaient le périscolaire de facon globale dans leur enseignement avec une vue d'ensemble.

avec Peillon, ils doivent se soumettre à des employés communaux qui n'y connaissent que dalle et pire encore, ils ne sont plus maitre de leur classe, où le matériel pédagogique est pillé par tous les intervenants qui défilent sans le moindre bon sens.

La refome peillon n'a rien a voir avec les rythmes scolaires, c'est uniquement la municipalisation de l'enseignement, et le foutoir démultiplié.

9.Posté par pierrot 2 le 24/04/2014 22:16
C bien que TAk empêche nos enfants d'aller à l'école alors que ses enfants ont fait des études supérieures et même lui a pris des cours d'Anglais depuis quelques années,
C pour vous dire qu'il n'a rien à foutre de nos enfants.
L'éducation ne doit pas être une affaire de mairie mais du rectorat.
Il pense nous couillonner, mais dis toi bien TAk, que les artistes comme toi on a marre de voir et tu ne nous fais rire
Quel égoisme de ta part

10.Posté par met encore.!!! le 25/04/2014 09:00
zot la rodé maintenant y fo faire avec TAK ....

11.Posté par Payet le 25/04/2014 12:07
Noé a changé d'avis sur la semaine de 4 jours. Changement de maire, changement d'avis ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales