Economie

La réforme de la formation professionnelle est en marche

Organisée par Opcalia Réunion, une rencontre d’information et d’échanges a réuni hier une centaine de partenaires sociaux, acteurs régionaux, représentants d’organismes de formation et chefs d’entreprises à Sainte-Marie. Organisée à l’occasion de la visite à La Réunion d’une délégation d’Opcalia menée par son Président, Patrice Lombard, cette rencontre a permis de faire le point sur l’incidence de la réforme des OPCA (Organismes paritaires collecteurs agréés).


Les membres du bureau national et local d'Opcalia
Les membres du bureau national et local d'Opcalia
Patrice Lombard, Président d’Opcalia est revenu sur la réforme de la formation professionnelle qui a conduit à remodeler le paysage de la formation via notamment le rapprochement entre OPCA. La cartographie des Organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) compte désormais 48 structures : 18 OPCA de branche et 2 OPCA interprofessionnels, dont Opcalia, auxquels s’ajoutent 28 organismes gestionnaires du Congé individuel de formation (CIF), 26 régionaux et 2 nationaux.

Opcalia devient le deuxième collecteur national au titre de la formation professionnelle continue, ce qui représente un total de 91 000 entreprises adhérentes, dont 65 % de moins de 10 salariés. "Pour moi, ce rapprochement est une formidable occasion de conjuguer les talents et les savoir-faire des 800 collaborateurs qui compose à ce jour notre réseau", a confié Patrice Lombard.

Quant à Harry Payet, Directeur d’Opcalia Réunion, il a détaillé les projets et services d’Opcalia Réunion : un accès facilité à l’information (portail internet, hotline juridique et technique, un accompagnement complet (gestion administrative, ingénierie financière et appui ressources humaines), un accès aux actions régionales cofinancées, un accès aux dispositifs nationaux soutenus par le FPSPP (Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels), et des outils et produits spécifiques.

Enfin, à l’issue des travaux, deux conventions ont été signées : la première entre Opcalia Réunion, la Chambre de Métiers et de l’artisanat et la Région Réunion, espère favoriser le développement des compétences des TPE/PME et de leurs salariés. La seconde entre Opcalia Réunion, la Mission Locale Est et la Maison de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Insertion vise à optimiser l’intégration professionnelle des jeunes.

A la Réunion, la formation professionnelle concerne environ 20.000 personnes (demandeurs d'emploi, salariés) et représente un budget d'environ 150 millions d'euros.
Samedi 17 Mars 2012 - 11:51
.
Lu 1657 fois




1.Posté par TEGO le 17/03/2012 12:26
" A la Réunion, la formation professionnelle concerne environ 20.000 personnes (demandeurs d'emploi, salariés) et représente un budget d'environ 150 millions d'euros. " Rien à redire mais que Opcalia devient le deuxième collecteur national au titre de la formation professionnelle continue je demande à voir , souvent c'est plus des formations " bateau " quand on entend ces belles paroles " favoriser le développement des compétences des TPE/PME et de leurs salariés "

2.Posté par Ded le 17/03/2012 14:01
L'un des problèmes de la formation professionelle , c'est qu'elle se privatise de plus en plus , avec le magot qui va avec. Les formations privées , certaines sérieuses ( pas nombreuses) d'autres surtout pompes à fric qu'on distribue sans être trop regardant sur les résultats quoi que ces messieurs en cravate en disent!

L'état se désengage de la formatin professionnelle d'état ( les lycées professionnels) car il est dans son optique privatiser l'éducation, les LP en premier.. en assèchant leur vivier puisque chaque année , ici, des centaines de jeunes se voient refuser des places en LP en même temps que le Rectorat ferme des classes et supprime des postes au motif qu'il n'y a plus assez de candidats!

A la Réunion,par exemple, toutes les formations de pointe ( photovoltaïque par exemple) proposées en commissions par les LP, ont été refusées cette année , aussi bien par le Rectorat que par la Région...Et ce n'est pas la première fois.

Relisons les journaux: Il y a quelques temps déjà , on voulait importer des soudeurs asiatiques pour agrandir la centrale du Gol au prétexte qu'il n'y en avait pas ici ( en réalité parce que les asiatiques,salaires repas et gourbis compris coutaient 4 à 5 fois fois moins cher et en plus ils ferment leur gueule car ils ne parlent pas français!)

On oubliait juste que pendant longtemps , au Lycée professionnel de Roches Maigres à St Louis donc sur place, , a existé une formation Soudage qui a été fermée par le rectorat...Et voila le travail...

Et c'est vrai dans quasiment tous les domaines. L'état dne veut plus des LP car ils coûtent cher à équiper et en plus la plupart des élèves sont des gosses de pauvres alors on ne va pas s'emmerder avec ça ...pas vrai?

je comprends mieux maintenant! On met en place tout ce qu'il faut pour passer au privé...avec le même succès que l'éléphant mort que constitue le nouveau CFA de St Pierre qui n'arrive pas à démarrer...demander donc ax malheureux qu'on fait attendre depuis plus d'un an...Pas de stage car pas de maîtres de stage, pas d'entreprises capables de les accueillir...

Pas grave , Les CFA font leur pub tous les ans à coup de millions d'€ pour récupérer les taxes d'apprentissage...et où va ce fric Monsieur le Recteur? ou va ce fric Monsieur le président de Région...où vont les jeunes en attente de formation que vous laissez à la rue ...Sûrement pas dans ces officines qui s'autocongratulent!

3.Posté par DON PAKÉ le 17/03/2012 14:27
CA SERT A KOI DE FORMER SI Y A PAS DE BOULOT ???????

4.Posté par ALEXANDRA le 17/03/2012 17:53
Bientôt on pourra lire sur un CV
- Formation aide soignante
- Formation aide cuisinère
- Formation aide à domicile
- Formation emploi vert
- Formation tri des ordures
- Formation nutritionnelle
- Formation de relooking
- Formation en repas pour animaux
- Formation ......
Toute une vie en formation....
Ca donne quoi à la retraite .....un minimum vieillesse !! si ça existera encore

5.Posté par SEVERIN le 17/03/2012 18:02
Bravo rien que sur la photo ça fait tache,que des petits blanc de la métropole et un ptit caf de la Réunion pour représenter le créole avec ça c'est sur la réforme de la formation sur le plan financier retournera dans les mains des amis de Adolf Sarko comme le démontre le post2.Vive la France des E?????S.
In yab des Yvelines

6.Posté par rascall35 le 18/03/2012 17:52
bon bon bon la FPC tout le monde en parle mais personne ne pige rien déjà il faut à minima expliqué
1° ne pas confondre formation initiale et FPC, les responsables et les budgets ne sont pas les mêmes
les bailleurs de fonds non plus dans le 1° cas c'est l'état le responsable, et le payeur pour la pédagogie et les salaires des profs en particulier pour le reste les locaux les ATSEM les municipalités, les départements les régions, et jusque maintenant les formations des chômeurs étaient aussi sur les budgets état mais Sarko est passé par là et transfert les coûts état vers les partenaires sociaux un truc déjà utilisé lors du transfert de l'ANPE sur le Budget UNEDIC pour créer pôle emploi les entreprises et les salariés payant maintenant les fonctionnaires pardon les ex fonctionnaires de l'ANPE pour une rentabilité que nous connaissons

Pour la FPC les fonds sont issus des Entreprises et des cotisations (fiscalisées) obligatoires
alternance, Plan, DIF, CIF, etc et là beaucoup d'argent collecté par les OPCA qui viennent d'être sommés par l'état de se regrouper avec en contrepartie de nouvelles missions assurées jusque maintenant par des privés en parfaite contradiction avec leurs statuts (pas de conseil), et leur cadre fiscal (pas de TVA), l'état depuis longtemps explique aux partenaires sociaux qu'ils sont trop nul pour gérer de telles sommes et que celles ci seraient super mieux employées par l'état, et les Régions en particulier pour former des jeunes et des demandeurs d'emploi ce qui normalement a devrait être fait par l'état en amont à l'école, en fac. pour le salarié lambda la FPC c'est souvent le choix du patron sans vraie réflexion, la GPEC est une belle idée mais pour de grosses boites.
Messieurs les journalistes faites donc un travail de fond, allez voir les partenaires sociaux qui gèrent les OPCA en région pour comprendre le niveau de décision et d'incompétence et comprenez enfin comment marche ce truc ou ne marche pas ce truc et regardez pourquoi la FPC est toujours dénigrée par l'état le but étant de mettre la main sur la caisse, comme ils ont mis la main sur la caisse de la Sécu

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales