Sport

La reconversion de Patrick Cazal et Didier Agathe

Ils ont présenté il y a une semaine leur jubilé qui devrait avoir lieu en juin 2009. Que sont-ils devenus depuis leur carrière de haut niveau terminée et quels sont leurs objectifs à venir? Didier Agathe et Patrick Cazal nous ont accordé un peu de temps pour évoquer leur reconversion.


Didier Agathe est né le 16 août 1975 à Saint-Pierre de La Réunion. C’est à Montpellier qu’il démarre sa carrière de footballeur professionnel en 95-96. Puis en août 1999, il rejoint les Raith Rovers en Ecosse.
En septembre 2000, il intègre le club du Celtic Glasgow qu’il ne quittera pas avant février 2006. C’est durant cette période qu’il deviendra vainqueur de la Coupe de la ligue avec le Celtic Glasgow en 2001, finaliste de la coupe UEFA en 2003 et Champion d’Ecosse en 2001, 2002 et 2004.
Depuis fin 2007, Didier Agathe a tiré un trait sur sa carrière professionnelle de footballeur. En marge, il est apparu dans un film de Michael Corrente, A Shot at Glory, mettant à l'affiche Robert Duvall et Michael Keaton.
Mais depuis son retour au péi, c’est aux côtés des footballeurs de la Saint-Pierroise que Didier Agathe continue à vivre de sa passion, même si être à la tête de la présidence de la JSSP donne parfois du fil à retordre.  Mais l’ex –joueur du Celtic Glasgow veut "rendre au sport ce qu’il ma donné et je souhaite réellement m’investir pour les jeunes réunionnais. Nous manquons d’infrastructures, il y a beaucoup de choses à faire ici".

Patrick Cazal, lui, est aujourd’hui co-entraîneur de Dunkerque en D1. Une question de la reconversion qui, avoue-t-il devenait dans les dernières années de sa carrière une réelle inquiétude.
Aujourd’hui il est fier d’occuper un poste aussi important et de continuer à vivre de sa passion. "C’était une réelle opportunité pour un jeune joueur comme moi d’accéder à de telles responsabilités au sein d’une équipe, qui plus est, l’une des meilleures équipes de France".
Et pour un éventuel retour à La Réunion, c’est un fait qui n’est plus d’actualité aujourd’hui. Patrick Cazal rappelle que "depuis deux ans, je n’ai cessé de crier que je souhaitais rentrer chez moi, donner l’exemple et partager mon vécu. Je n’ai pas eu d’échos, ni de propositions. Maintenant je suis dans de nouvelles fonctions qui me plaisent énormément". Patrick Cazal n'est donc pas prêt de revenir vivre à La Réunion mais souhaite rester disponible et s’investir d’une façon ou d’une autre pour son île.
Jeudi 4 Décembre 2008 - 11:01
Melanie Roddier
Lu 2588 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales