Social

La question sur la transparence des contrats aidés attendra...

Le collectif "Pou la vérité" s'est fait remarquer ce matin sous les fenêtres de la Préfecture en compagnie de quelques candidats d'Europe Ecologie Les Verts. La réunion avec un représentant de l'autorité préfectorale a tourné au rendez-vous téléphonique.


La question sur la transparence des contrats aidés attendra...

Rendez-vous manqué pour la trentaine de membres du collectif "Pou la vérité" qui avait campé ce matin dans le square à côté de la préfecture (voir notre précédent article).

Réclamant la transparence et surtout une nouvelle "lecture" du Préfet sur les modalités d'application des contrats aidés à la Réunion, le collectif s'est vu signifier une fin de non recevoir... pour aujourd'hui du moins.

"Benoît Huber (directeur de cabinet du Préfet, ndlr) a bien réceptionné nos attentes", précise Jean-Alain Cadet, directeur de l'association citoyenne contre le chik et par ailleurs candidat Europe Ecologie Les Verts aux cantonales, "mais celui-ci nous a fait part du droit de réserve de la Préfecture en période électorale. Voilà pourquoi nous serons reçus en Préfecture mardi prochain à 18h".

Sortir du clientélisme

Interrogé sur l'opportunité de la présence de candidats du parti écologique, Jean-Alain Cadet l'explique par "les propositions déjà avancées il y a quelques mois par le parti sur une meilleure transparence dans l'attribution des contrats aidés" mais aussi par "l'invitation lancée aux autres partis de se joindre à cette requête".

A ce titre, le parti appelle à la création d'une commission indépendante dans la gestion des contrats aidés à la Réunion, "sous forme de GIP pourquoi pas ? C'est en tout cas notre proposition à Europe Ecologie. Il faut que ces emplois soient accordés en fonction des compétences des personnes et non qu'ils servent de clientélisme", poursuit-il avant de prévoir de camper à nouveau jeudi prochain, au même endroit.
Jeudi 17 Mars 2011 - 16:47
Ludovic Grondin
Lu 1126 fois




1.Posté par noe974 le 18/03/2011 06:39
Ces petits contrats attirent des jalousies ...on cherche à discréditer les Maires , le Conseil Régional , les Associations qui les emploient ...
Qu'on laisse faire les pros !

Le travail est un droit ! Mais y aura-t-il assez de travail pour tous ?

Ces contrats sont éphémères , et on le sait .
Il n'y a pas d'autres choix ! ça permet d'améliorer l'ordinaire de quelques familles ...
A force de polémiquer , certains ne seront plus crédibles devant l'opinion .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales