Société

La protestation s'organise contre une déchetterie de la CIVIS

Des riverains et des parents d’élèves protestent contre la construction d’une déchetterie à proximité de l’école élémentaire Pablo Picasso à la Ravine des Cabris. Un recours a été déposé au tribunal administratif.


La pétition lancée par le couple a, pour le moment, recueilli plus d'une centaine de signatures
La pétition lancée par le couple a, pour le moment, recueilli plus d'une centaine de signatures
"Nous ne sommes pas contre la construction d’une déchetterie mais pas à moins de 200 m d’une école", grondent Elyse et Thierry. Le couple réside à 50 m en face du chantier, commencé depuis plus de deux semaines. Tractopelles, camions, les ouvriers s’affairent à préparer le terrain.

Une déchetterie de 5000 m2 va bientôt voir le jour dans le chemin Palama à la Ravine des Cabris. Une installation qui entre dans le cadre du programme de développement du réseau de déchetterie sur le territoire de la CIVIS. Ce plan de rattrape structurel initié par la collectivité comprendra 8 déchetteries dont 4 sur la commune de Saint-Pierre. Deux autres sont à l' étude du côté de Saint-Louis.

"Au début nous pensions que c’était un parking ou une aire de retournement pour les bus. En fouillant un petit peu, nous avons appris qu’il s’agit d’une déchetterie avec 8 bennes de 30 m2", explique Thierry qui s’est procuré l’appel d’offre pour la gestion des 4 déchetteries divisées en deux lots.

Encombrants, déchets verts, métaux, gravats inertes, verres, plastiques, carton, mais aussi piles ou huile de vidange...les ordures ménagères et autres déchets sources de nuisances olfactives, ne seront pas admis. 

"Aux heures de pointe, la circulation dans le chemin Palama est déjà saturée", s’inquiète Thierry
"Aux heures de pointe, la circulation dans le chemin Palama est déjà saturée", s’inquiète Thierry
Des craintes pour la sécurité des enfants

"C’est un non sens", proteste tout de même Elyse. "Nous sommes bien conscients qu’il s’agira de déchets propres mais pas à côté d’une école, la deuxième de France avec ses 574 élèves", pointe-t-elle.  Poussières, rotation des camions d’évacuation vers les sites de traitement, riverains et parents d’élèves craignent pour la sécurité des enfants dans un chemin où à l’heure d’entrée et sortie des classes, la circulation y est déjà saturée. 

Une fois l’information connue, la mobilisation s’est organisée. Une pétition et des courriers ont été lancés et un recours a été déposé au tribunal administratif pour défaut de permis de construire. Sur le permis affiché depuis quelques mois, seuls sont inscrits la construction d’un local de 30 m2 et deux places de stationnement, "c’est d’ailleurs pour cela que nous ne nous sommes pas affolés au début", précise Thierry. 

Mais aujourd’hui, c’est l’inquiétude qui règne. "On a l’impression que l’on nous cache quelque chose". Parents et riverains déplorent le manque d’information autour de la construction de cette déchetterie. "Si c’est réglementaire pourquoi si peu ou pas de communication à destination des riverains", s’interroge le couple. D’autant que ce dernier a identifié un lieu qu'il juge plus à même de recevoir cette nouvelle déchetterie. Un site qui accueille déjà des déchets verts, situé derrière le Leclerc de la Ravine des Cabris.
 
Avec 4 déchetteries actuellement en fonctionnement, la CIVIS dispose d’une déchetterie pour plus de 44 000 habitants. Le taux de couverture préconisé au niveau national étant d’une déchetterie pour environ 15 000 habitants, la collectivité entend rattraper son retard. "L’objectif étant de disposer d’un réseau de déchetteries et d’un maillage géographique permettant un service de proximité pour nos administrés", indique l'intercommunalité. 

Jeudi 15 Juin 2017 - 22:53
prisca.bigot@zinfos974.com
Lu 2572 fois




1.Posté par Question bête le 16/06/2017 09:19 (depuis mobile)

Qu'en pensé monsieur Lorion?

2.Posté par ravinois le 16/06/2017 11:00

Lorion(mairie-civis) / Fontaine(mairie-civis) signe le permis de construire.... il n'en pense que du bien! sa priorité c'est d'être député.
démerde a zot ek lo chentié! c'est pas à côté de leur villa! l'école et les riverains sont le cadet de leur souci....

3.Posté par PATRICK CEVENNES le 16/06/2017 11:46

fukcd473
Tiens, j'ai une bonne idée pour faire décoller l'aérodrome de Pierrefonds qui pourrait intéressée la Gobalou de mes deuzes.
Créer un pont aérien avec l'Inde pour envoyer par les airs tous les déchets. Pdr :)

4.Posté par Mwa la pa di le 16/06/2017 14:08

Preuve supplémentaire que le Maire et Lorion n'on rien à foutre de l'avis des citoyens....

5.Posté par Fidol Castre le 16/06/2017 15:36

C'est une déchetterie, pas une centrale nucléaire. Il n'y a que 8 bennes ; ça ne risque pas d'entraîner une hausse significative du trafic. Il ne faut quand même pas exagérer.

6.Posté par KOK le 16/06/2017 17:45

Et si on mettait cette déchetterie dans le quartier de Monsieur Lorion?

7.Posté par titi974 le 16/06/2017 21:56

On croit rêver dans cette île ou les déchets prolifèrent en pleine nature allez jeter un œil sur le site band cochon certains arrivent à manifester contre une déchèterie, il faudrait leur rappeler qu' une déchèterie qui à pour but de recycler ce qui peut l'être n'est pas toxique est d'utilité publique !!!!!

8.Posté par Réveillez vous le 17/06/2017 12:18

le soucis c est qu il y a un grand besoin .......
Une implantation déchèterie est toujours problématique....trop loin de la ville ca ne va pas, trop prêt non plus...

et l'ile n est pas extensible....

même problème avec recyclage des eaux usées et les odeurs ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Juin 2017 - 18:48 Les premières vidéos du drame de Saint-Gilles