Société

La prison Juliette Dodu en passe de connaître son futur propriétaire


La prison Juliette Dodu en passe de connaître son futur propriétaire
Mise en vente en 2010, la prison Juliette Dodu est en passe de connaître son nouveau propriétaire dès cet après-midi. En effet, le préfet de la Réunion, Jean-Luc Marx, réuni la commission d'appel d'offres pour la cession de la prison Juliette Dodu ce mercredi. A l'issu de cette commission, le futur propriétaire de l'ancienne prison sera désigné.

Dans son appel d'offres, l'Etat a appliqué un cahier des charges strict imposant au futur propriétaire des lieux la réalisation de logements sociaux et la préservation d'éléments patrimoniaux.

Pour rappel, la prison Juliette Dodu a été construite en 1718 et a toujours servi de prison à la Réunion. Elle a notamment abrité le bureau du roi ou encore le premier tribunal d'instance de Saint-Denis, avant d'être vidée de ses prisonniers en 2008, transférés vers la nouvelle prison de Domenjod.

En juillet 2013, des fouilles archéologiques avaient été menées par la DAC OI (Direction des affaires culturelles de l'océan Indien). Ces recherches avaient permis de mettre à jour des vestiges datant du XIXe ou XVIIIe siècle, sous la cour de la prison. Des vestiges datant de l'ancienne prison Juliette Dodu.
Mercredi 4 Juin 2014 - 10:57
Lu 1374 fois




1.Posté par posez-vous la question le 04/06/2014 12:26
on aurais fait mieux de la garder vue la surpopulation dans les prisons et de mettre dedans le détenus style braqueurs de l'ouest , et c'est quand même plus luxueux que les prisons à Mada

2.Posté par william.m le 04/06/2014 12:52
Encore du logement social en perspective pffff!!!! il aurait été plus judicieux de faire un espace à l'interieur de dodu type place de village avec boutique, resto, musique etc... un lieu de vie comme le K-ré cathedrale. quel manque d'ambition de la part de cette ville morte.

3.Posté par noe le 04/06/2014 13:41
Ce n'est pas moi !
Ce lieu hautement stratégique , avec plein de souvenirs de cris , hurlements , coups ,jurons , viols ... a ce quelque chose que n'ont pas d'autres lieux aussi célèbres !
Des âmes des condamnés à mort rôdent sûrement dans les entrailles de ce lieu ... on entend des cris d'agonie sûrement ...Il faudra en demander aux locataires tout autour ...

4.Posté par Fran M le 04/06/2014 14:30
Sindni la Zone depuis Annette 2008 ST-DENIS que dans les carte postal

5.Posté par Jo nie walker le 04/06/2014 15:10
Mais quelle saugrenus idée ! Encore des logements, au départ sociaux mais qui par la suite finissent toujours par devenir asociaux, qui plus est, en plein centre ville. Les riverains vont adorer ; j'espère toutefois qu'ils sauront, en même temps de défendre la tranquillité qui a toujours été la leur, mobiliser tout les habitants du quartier concerné afin de réduire à néant ce néfaste projet !

6.Posté par ZAZA le 04/06/2014 15:18
Quel dommage ! Encore un lieu d'histoire qui disparait, la prison Juliette Dodu n'est-elle pas classée aux monuments historiques. Ce bâtiment aurait pu aussi devenir un lieu de vie, de culture, d'exposition, de concert... bref un lieu de vie. Là, c'est sa destruction pure et simple qui est proposée, pour une reconstruction en préfabriqué ! Les fouilles de la DAC OI et les mises au jour des vestiges n'ont donc servies à rien ?

7.Posté par ZembroKaf le 04/06/2014 15:28
@2 et @4 :
Dans son appel d'offres, l'Etat a appliqué un cahier des charges strict imposant au futur propriétaire des lieux la réalisation de logements sociaux et la préservation d'éléments patrimoniaux.

Déjà c'est l'Etat qui mène la danse dans ce dossier et non la Ville !!!
Logement social n'est pas synonyme de "racaille" !!! (et il y a plusieurs types de "logement social").

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales