Politique

La première réunion des Etats généraux de métropole s’est tenue hier

Dans la soirée qui a suivi le lancement officiel des Etats généraux en Métropole hier, les rapporteurs et les membres du comité hexagonal se sont réunis au ministère de l’Outre-mer. En présence de Patrick Karam, chargé d’organiser les Etats généraux dans l’Hexagone, du secrétaire d’Etat à l’Outre-mer Yves Jégo, de la Ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie et du coordonateur des Etats généraux Richard Samuel, ils ont exposé leur méthode de travail et leur calendrier.


La première réunion des Etats généraux de métropole s’est tenue hier
D’abord reportés en Métropole et à la Réunion puis prolongés jusqu’à juillet, les Etats généraux ont eu du mal à fixer leurs dates. Il semble désormais arrêté qu’un bilan provisoire sera présenté à la mi-mai tandis que le 9 juin se tiendra la première réunion publique. Et c’est finalement en septembre que se fera la "restitution" des Etats généraux.

D’ici là, les participants de l’Hexagone plancheront non seulement sur les 8 thèmes communs aux DOM, mais aussi sur 4 chantiers spécifiques.  Seront donc également abordés : "la culture, la mémoire et l’identité", "l’égalité des chances, la lutte contre les discriminations et la citoyenneté", "le sport" et "les autres problématiques liées à l’éloignement". Des sujets tout aussi variés que les fonctions des personnes qui composent les groupes de travail qui ont été communiqués. Ainsi, étaient assis autour de la table de réunion hier, représentants associatifs, doctorants, comédiens, conseillers régionaux, ou encore  fonctionnaires internationaux. Chacun a exposé la problématique auquel son groupe devra répondre. Les rapporteurs coordonnateurs, de leur côté, ont expliqué qu’ils mèneront leur mission avec le plus grand respect. "J’espère être à la hauteur" a souhaité Mémona Hinterman, journaliste réunionnaise, aujourd’hui grand reporter.
 
"Révolution en marche"

Il a été rappelé que la population ultra-marine sera régulièrement informée de l’avancée des travaux par le biais d’internet ou de radios. Durant la "phase participative", elle pourra également exprimer son point de vue et proposer ses idées. Un site internet interactif, etatsgenerauxdeloutremer.fr, permet en effet de recueillir "toutes les contributions". Toute personne qui en fait la demande peut également devenir "membre auditionné ", si les rapporteurs l’acceptent.

Malgré toutes les critiques qui ternissent les Etats généraux, les intervenants se sont montrés optimistes, abondant dans le sens des ministres et du délégué interministériel. Beaucoup ont qualifié ces concertations de moment historique. Patrick Karam a parlé de "révolution en marche", d’une "occasion ou jamais" d’agir pour l’avenir. Concernant l’absence des membres LKP, il a salué le fait qu’ "heureusement ce ne sont pas les seuls gens qui réfléchissent en Guadeloupe". Faisant allusion aux insinuations de ce collectif, Michèle Alliot-Marie a quant elle tenu à préciser qu’il n’y avait aucune solution préconçue et que "ce qui sera rédigé sera écrit ensemble".  Elle attend de ces Etats généraux, "cette réflexion commune sur des enjeux fondamentaux", que l’on construise l’avenir d’une France qui soit "plus forte, plus solidaire, plus unie". Conscients de l’ampleur de la tâche qui les attend, tous se sont mutuellement souhaité bon courage.
Jeudi 23 Avril 2009 - 10:32
Bérengère Lefèvre
Lu 883 fois




1.Posté par etjosedire le 23/04/2009 11:00
La bal des faux jetons peut commencer. Musique !

2.Posté par FLOC'H PATRICK le 23/04/2009 11:13
Pierrot savez mon cher que le ministère de l'outre mer vient consulter les infos histoire de prendre la tension ...
Zinfos 974 serait donc devenu un agitateur d'idées libérales crédibles pour le gouvernement ?
Ces états Généraux vont ils finir au tapis vert ?Car entre leurs luttes intestines qui n'est que le rituel lamentable que nos politiques offrent .
Et si nous osions les enfermer dans des placards pour les ressortir ensuite ..Afin qu'ils ne nuisent pas aux débats ...

3.Posté par terive le 23/04/2009 11:35
Le lancement des états généraux de l'outre mer se passe à Paris. La moindre des politesses aurait été à mon sens de déclarer ce commencement dans un département outre mer.
Qui était présents à ce lancement? Quelqu'un aurait des informations?

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/04/2009 12:22
démarrage pour le strass, la paillette et le bling bling..

5.Posté par papapio le 23/04/2009 12:56
Qu'il s'agisse de "l’égalité des chances", ou de "la lutte contre les discriminations ",
M. Yves JEGO, M. Patrick Karam, Mme Alliot-Marie et bien d'autres encore, sont informés depuis longtemps directement par Nous, du Massacre Sociale et Judiciaire organisé des Enfants et leur Père...
Personne ne pourra être supris des résultats dans ce domaine, ni de l'obligation URGENTE d'ntervenir directement auprès du MINISTERE DE LA VRAIE JUSTICE pour réparer...

6.Posté par darkalliance le 23/04/2009 13:07
La fine fleur des 'incompétents alimentaires' réunie à PARIS. Les soirées s'achèveront au Moulin ROUGE ?

7.Posté par Jean Pierre Chottin le 23/04/2009 13:12
Quant on sait que c'est l'"apophyse" transverse Françoise V qui fera la synthèse des délibérations de nos rapporteurs il y a tout lieu d'être inquiet.
Pour l'atelier sur l'identité, la culture et la mémoire, une bonne moitié des impétrants choisis (par qui d'ailleurs?) étant parfaitement inféodés aux thèses du grand timonier on ne risque guère d'y voir dénoncée la gabegie de la MCUR.
Tout cela vous a un petit parfum de déjà joué mais on fait quand même semblant de débattre.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales