Social

“La population adhère”, selon le Collectif

Si la première action du Collectif de vingt-cinq associations de défense des consommateurs, de syndicats professionnels et de partis politiques de gauche, a été spectaculaire et médiatique, en toute objectivité, il est difficile de parler d’une adhésion totale de la population pour l’heure.


Lorsque la tête du cortège est entrée dans la grande surface commerciale de Saint-Denis hier, la première réaction des clients présents, a été la surprise. Puis, ce qui était une manifestation contre la vie chère est devenue une animation inattendue.
Si les consommateurs s’étaient arrêtés quelques instants pour écouter les revendications que “hurlaient” Patrick Corré et Eric Soret entre autres, dans le mégaphone, ils ont vite repris leur activité. Certains étaient timorés. Ils donnaient l’impression de vouloir rester loin du défilé.
Il a fallu une bonne dizaine de minutes avant d’entendre les premiers encouragements et applaudissements spontanés. Beaucoup observaient de loin, certains acquiesçaient de la tête.
Si adhésion il y a eu au cours de cette manifestation, c’est lorsque le Collectif a souhaité négocier une baisse de 20 % sur cinq kilos de riz et un litre d’huile. Plusieurs clients s’étaient alors rapprochés pour en connaître l’issue. Pendant vingt minutes, l’hôtesse de la caisse n°8 a vécu un long moment de solitude et de gloire.
C’est sans doute à cet instant qu’il y a eu effectivement une adhésion. Les messages de soutien ont été nombreux. C’est aussi ce qui a détendu l’atmosphère et les membres du Collectif.
Jean-Hugues Ratenon, Eric Soret, Jean-Pierre Técher et les autres responsables du Collectif pouvaient enfin exprimer leur satisfaction.
Dimanche 15 Février 2009 - 07:13
Jismy Ramoudou
Lu 1106 fois




1.Posté par david le 15/02/2009 07:39
Ne me dîtes pas que tous ces mâles ont fait pression sur une pauvre caissière. Dîtes moi que j'ai mal lu car ce serait vraiment minable.

2.Posté par sat marron le 15/02/2009 08:27
C'est marrant, je reconnais des syndicalistes qui il y a encore quelques mois affirmaientt que l'ITR était indéfendable.

Tout change ou rien ne change.

3.Posté par Titang le 15/02/2009 09:07
S'allier avec Paul Vergès et le PCR ? Jamais !!! Je ne veux pas d'une république de La Réunion bananière. Vous me direz qu'elle l'est déjà un peu mais de là à aider Paul Vergès à devenir son président...

Paul Vergès ne cesse de dire que la départementalisation a atteint ses limites. Peut-il nous dire franchement ce qu'il a derrière la tête ? Paul Vergès n'a jamais changé, il est né indépendantiste et il mourra indépendantiste. Il n'a fait que mettre en sourdine son desideratum quand il a vu que les Réunionnais ne le suivaient pas. Mais à la moindre occasion son naturel revient au galop.
Il a toujours négocié en "misouk" avec tous les gouvernements la façon de CONTOURNER la volonté des Réunionnais et la démocratie. Souvenez-vous de la bidep et de ses magouillages avec les socialistes au pouvoir à l'époque et souvenez-vous de ce qui se cachait derrière "l'assemblée unique" ! Il n'a jamais réussi. Mais avec l'insignifiant Sarkozy, qui a démontré plus d'une fois qu'il n'a rien à faire de la volonté du peuple et donc de la démocratie, on peut craindre le pire !

Quant aux autres partis politiques récupérateurs et opportunistes, aux égos démesurés et aux ventres sans fonds, ils ne sont pas dignes de confiance non plus. Et pourquoi ne se réveillent-ils que maintenant ?

Il est incompréhensible de voir certains syndicats (pour d'autres c'est tout-à-fait compréhensible !) suivre ce Paul Vergès. Lui qui a déjà dit haut et fort que la Région ne fera rien pour améliorer le pouvoir d'achat des Réunionnais et que l'on ne touchera pas à SON octroi de mer et à la maison des civilisations de SA fille !

Que le collectif vire ces politiques qui n'ont pensé qu'à leurs cumuls de mandats, qu'à leurs affaires personnelles et à celles de leur clans et familles depuis toujours, s'il ne veut pas courir à l'échec. Qui peut penser que les fonctionnaires, mêmes les petits, et les non obligés - plus nombreux qu'on ne le pense - accepteront de manifester en compagnie de Paul Vergès ? Sous la houlette de Paul Vergès ? D'autant plus qu'il est clair qu'il s'agit, une fois de plus, d'une vaste manipulation de sa part.
Le collectif n'aurait donc pas besoin d'eux ? Le collectif voudrait enflammer complètement La Réunion en dressant les uns contre les autres comme l'a toujours voulu faire Paul Vergès ???

Paul, Pierre et Françoise ? Non merci... Ces gens-là n'ont jamais voulu le bonheur des Réunionnais. Ces gens-là ne pensent qu'à leurs égos et à leurs intérêt personnels. Ces gens-là ont toujours manipulé les Réunionnais...manipulables. Ils ne sont pas les seuls, malheureusement, mais eux, ils veulent conduire la Réunion dans l'impasse, dans la misère...vers l'indépendance politique !

D'autres aussi, au sein de ce collectif, veulent le faire mais ils sont inoffensifs...

Mesdames et Messieurs du collectif, virez ces politiques si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté !

4.Posté par Et si je prenais 20% sur le salaire d'un fonctionnaire le 15/02/2009 09:23
Oh rage, je vais me faire incendier. D'accord avec le principe de grève ou révolte. Mais pas sur la méthode d'aller dans un commerce et remplir des chariots et demander 20% de ristourne. C'est quoi ce truc ? N'achetez pas, boycottez . Et si moi, touchant 1,10 fois le smic, j'allais demander à un fonctionnaire de me restituer une part ? Peut-être que nous sommes tous des robins des bois, alors comment on fait ?

5.Posté par Super Choupette le 15/02/2009 11:52
Les guadeloupéens sont dans une impasse. Les réunionnais ne les suivront pas. Manipulés par les indépendantistes les voilà enfermés dans leurs contradicitons. Ils revendiquent leur autonomie mais demandent à l'état français de financer les augmentations salariales !!!!
Vergès tente quant à lui d'exploiter la vague du mécontentement avec ses leviers habituels (intersyndicale etc...)
Mais les réunionnais ne sont pas dupes. Depuis la Gauche est au pouvoir ici à la Réunion à la Région (depuis 20 ans), au département et dans les principales communes, elle n'a rien fait pour contrecarrer le pouvoir économique.
Pire elle le soutient !
C'est aux réunionnais de réfléchir !
Mais je crois qu'ils ont compris

6.Posté par cimendef le 15/02/2009 12:19
Un excité de plus, le dénommé Técher (tiens un nom prédestiné).........................Qu'il sache qu'il peut parler normalement, nous ne sommes pas sourds. Les hurlements et vociférations n'apportent rien de plus à son discours. Je me demande pourquoi la caissière est prise en otage alors qu'elle subit comme les autres l'appétit vorace des sangsues de la grande distribution !!!!!

7.Posté par franck le 15/02/2009 12:51
Choupette a bien raison !

8.Posté par franck le 15/02/2009 13:18
la population adhère ?
j'y étais...
quelle plaisanterie !

9.Posté par Albert Ebasque le 15/02/2009 14:06
Verges indépendantiste??? laisser moi rire....indépendantiste vivant au crochet de la République Française toute une vie......quelle indépendance !!!
il y en a plein, à La Réunion, qui crache sur la france mais qui ne peuvent se passer du fric qu'elle distribue généreusement....ils se reconnaîtront.....
Vous pourriez au moins dire merci.......au lieu de cracher dans la soupe!!!

10.Posté par boyer le 15/02/2009 14:22
5. Posté par Super Choupette
(...) mais demandent à l'état français de financer les augmentations salariales !!!!


Super Choupette, ce sont les beké qui ont demandé que l'etat francais des exonerations de cotisations sociale.

Pour ce qui est de l'augmentation de 200 euros net l'accord avait ete conclu et acté entre le medef guadeloupéen, la cgpme locale et les syndicats....

11.Posté par david le 15/02/2009 15:24
"...quand ils vont revenir, les gens pourront se servir gratuitement puisqu'ils n'ont plus les moyens...." En langage de syndicaliste ça s'appelle action surprise mais cela cache du "vol en réunion et en bande organisée". C'est donc ça un syndicaliste ? Un gangster ?

12.Posté par William le 15/02/2009 15:54
les syndicalistes s'en prennent à une salarié qui n'a déjà pas un travail facile... C'est vrai que se poser les bonnes questions c'est pas possible pour eux : comment supprimer les sur-rémunérations des fonctionnaires, comment supprimer l'octroi de mer, ou tout simplement comment discuter sans aboyer ...

13.Posté par denis le 15/02/2009 16:54
Grosse manif contre les békés en guadeloupe...
Ici, ils se trompent de cible...Il faut dire que les zarabes parlent créole, peut etre pas les békés.
A la Run tu achetes une voiture chez Cadjee (mitsubishi, porsche, mercedes) il fait le prix qu'il veut...Dans l'Aveyron, tu achetes une porsche chez porsche, au prix porsche,
.....et dans le departement d'à coté, c'est le meme prix, ce n'est pas le concessionnaire qui fait le prix, c'est Porsche !
Ici, tu fais quoi ???
Techer et ses potes ont raison, mais ils ont crié Sarkosy, ils se trompent de cible, ce n'est pas Sarko qui fait la vie chere, ce sont les mecs qui ont acheté la licence carrefour, super U, casino, etc...Ils font les prix qu'ils veulent.....
Et ce n'est pas la pauvre caissiere qu'il faut prendre en otage, mais les propriétaires des hypermarchés d'ici !
"Paul, Pierre et Françoise ? Non merci... Ces gens-là n'ont jamais voulu le bonheur des Réunionnais" (Titang)
Ni Sarko, ni Verges, ce sont les proprietaires d'hyper, quel sont leurs noms deja? qu'il faut viser !
Des noms, des noms !

Post 4 : Et si, ce ne sont pas les fonctionnaires qui exploitent les Réunionnais, mais les patrons des grandes surface , et les concessionnaires !

14.Posté par datinic le 15/02/2009 18:46
uhlala .. après avoir vu le vidéo.. ces gens la comme monsieur Techer c'est vraiment pas la personalité qui peut defendre mes interêts, avec qui j'aurais envie de m'identifier .. Pour aucune cause du monde. C'est la honte.
De mettre la pression sur une caissière, qu'est certainement la première de subir les prix appliqués à la Réunion avec un salaire de base, c'est completement injuste et cela montre bien d'esprit de ces gens. Encore une fois, ils ne cherchent pas le dialog avec des personnes qui peuvent prendre des décisions mais non, ils mettent en chantage des innocents.
Pour moi ne même pas étonnant car peut-être ils sont pas à l'hauteur interlectuelle de se mettre à table avec un manager de la grand distribution.. Pauvre mec

15.Posté par Choupette le 15/02/2009 19:11
5. Posté par Super Choupette le 15/02/2009 11:52

ça ne vous ferait rien de prendre un autre pseudo, je ne vois pas trop l'intérêt de copier un pseudo déjà existant.

Je me répète : je trouve que c'est un manque singulier d'imagination que de prendre un nom déjà existant.

16.Posté par un citoyen inquièt le 15/02/2009 22:35
Que de mérite pour le « Collectif Pays » de vouloir défendre l’intérêt des réunionnais face à la crise, face à la l’injustice, face à la précarité. Que notre grand Timonier (Paul Verges) pays ne se trompe pas. Il pense encore rallier l’ensemble des réunionnais dans sa nouvelle combine pour asseoir sa main mise sur la Réunion.
Pour votre gouverne, mesdames, messieurs, le Collectif pays, CGTR en tête de ligne, veut mener le combat du siècle. Beaucoup de réunionnais (des partisans pour la plupart) vont adhérer au mouvement, sans savoir ce qui se trame derrière tout cela.
Depuis les dernières élections législatives, où l’éminent penseur du PCR s’est vu infligé une cuisante défaite par un jeune premier, la stratégie du clan Verges à changer. Les adhérents du PCR se font rares, et la base n’existe plus (elle se meurt). Après la victoire de l’Alliance aux régionales de 1998, grâce à Free-Dom, qui depuis bénéficie d’un placard doré avec vue sur l’océan, en 2008, il a fait main basse sur le Conseil Général. A ce jour, la présidente du Conseil Général lui doit sa survie en politique. Elle qui se dit « femme de conviction », s’est vu infliger un nouveau DIR/CAB qui maîtrise parfaitement les rouages de la collectivité, diplômé par la Cour d’appel de St Denis, Mr GIRONCEL en personne, doit se sentir un peu seule dans sa grande chaumière.
Et voilà qu’aujourd’hui, le petit soldat de la CGTR Yvan HOAREAU, repêché parmi les infidèles en disgrâce, et son porte-micro Patrick CORRE, gestionnaire à l’Education Nationale en décharge syndicale (su rémunère à 53% pour aboyer à chaque qu’il voit un journaliste), qui décide de mener le combat contre l’injustice sociale. Comment subit-on la crise avec 4000€ par mois Mr CORRE ? Sur que le collectif bénéficiera de l’appui tactique des combattants de toujours (les fidèles TOS de la CGTR, les professeurs inquiets pour leur retraite au soleil, les élèves refusant la réforme DARCOS, les nervis des communes communistes de l’île, et une bande de chef de tribu associative qui n’aspire qu’à partager le gâteau qu’on leur a promis).
Le plus innovant dans cette armée de fortune (Les Tontons Flingueurs), tel que notre JEGO national, le Père tout puissant à rappeler un vieux Général en retraite Elie HOAREAU, ayant perdu toutes ses campagnes du 20ème siècle, pour diriger la manœuvre et ne pas dévier de l’objectif. Comme pour la Grande Guerre de 1914, très peu de poilus ont encore les aptitudes pour reprendre du service.
Après le règne des Verges, la Réunion devra se préparer à vivre sous la dynastie HOAREAU (Elie, Yvan, Armand, Claude, les fils et petits-fils).
Le premier assaut a été donné ce samedi dans un supermarché de la capitale (sous le regard amusé des clients) un symbole de la puissance ennemie : une centaine de combattant, équipés de caddie, terrorisant une caissière payé 980€ par mois, qui même sous la torture n’a pas dévoilé les marges bénéficiaires de la société. Messieurs, prenez le temps de regarder autour de vous, de vous informer, et après, seulement après vous pourriez peut être comprendre ce qui se passe autour de vous.
Les créoles ne sont pas dupes, car derrière tout cela plane l’ombre du Grand Timonier Créole, Père de la révolution, qui veillera à ce que la Réunion ne s’enflamme pas. Des accords secrets ont été passés avec Paris pour contenir la grogne, en contre partie, il veut son Tram-train. Il l’a promis à Nicolas, mais quel qu’en soit le prix à payer, la Réunion payera sans broncher.
Messieurs du collectif, ne vous faites pas trop d’illusions, car comme depuis 40 ans, vous serez conduits à l’autel des sacrifices pour la gloire du parti. Avant vous d’autres ont subi le même sort au non du parti (Elie HOREAU, Julien RAMIN, Claude et Fabrice HOREAU, Maurice GIRONCEL avant de revenir sous les feux de la rampes telle une star du showbiz, et bien d’autres). Toute cette mascarade, ressemble plus à une étude de marché, on prend la température, on recense les attentes de la population, après quoi, on dresse une feuille de route et un programme qui nous ramènera droit aux élections régionales de 2010.
Le nouveau président américain nous a montré que tout était possible. Sans être un idéaliste, je crois sincèrement, que dans ce pays, il y a encore des hommes et des femmes capables de refuser cette manipulation, de se rassembler pour proposer des choses qui sortiront la Réunion de cette emprise, pour pouvoir faire face à son destin : « YES WE CAN »
Un citoyen inquiet……..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales