Blog de Pierrot

La nomination du directeur du CHU au centre d'un nouveau combat pour la préférence régionale

Mercredi 30 Mars 2016 - 22:36

Photo de l'hôpital de Saint-Pierre
Photo de l'hôpital de Saint-Pierre
Hier matin, le JIR faisait sa Une sur les irradiés du service de radiologie de l’hôpital de Saint Pierre.
 
Ce dossier arrive comme par hasard au moment où une véritable guerre de tranchées agite les couloirs des différents hôpitaux de l'île pour la nomination du nouveau directeur du CHU de la Réunion. Au point que des mauvaises langues se demandent si certains n'ont pas habilement fait fuiter ces infos précisément en ce moment, histoire de peser sur le cours des choses.
 
David Gruson, l'ancien directeur, ayant été nommé à la direction de la puissante fédération des hôpitaux de France la FHF, la question de son remplacement est une question de jours. Voire d'heures. 

Les soutiens locaux n’ont pas manqué en faveur de son adjoint réunionnais, Lionel Calenge avec qui il formait un véritable binôme de direction. Lionel Calenge avait participé à ses côtés, en tant qu'adjoint, au difficile redressement du CHU et les avis sont unanimes pour vanter ses qualités.

Certains ne voient pas d'un très bon oeil la nomination d'un Réunionnais à la tête du CHU et les coups bas n'ont pas manqué. Les réseaux ont fonctionné et tout a été fait pour recruter un directeur en métropole.

Une nouvelle illustration du combat en faveur de la préférence régionale avec l'application du principe selon lequel, à compétences égales, mieux vaut choisir un Réunionnais.
 
Pour une fois d'accord, l’ensemble des élus locaux, de tous bords politiques, avait apporté son soutien à la candidature de Lionel Calenge. Depuis la députée devenue ministre Erika Bareigts, jusqu’au président de Région Didier Robert, en passant par la présidente du Département Nassimah Dindar et le sénateur maire Michel Fontaine (rappelons que la présidence du Conseil de Surveillance du CHU, depuis le rapprochement entre le nord et le sud, est partagée entre Nassimah Dindar qui siège en personne et Michel Fontaine qui a de son côté préféré nommer un de ses conseillers municipaux), mais aussi par le président du groupement hospitalier de l'Est, Jean-Claude Fruteau. Tous avaient apporté leur soutien à Lionel Calenge et les choses semblaient bien se présenter... jusqu'à l'apparition d'un nouveau candidat à travers la personne de Christian Dijoux, actuellement en intérim au sein du cabinet de Nassimah Dindar, après avoir occupé les fonctions de DGS du Département il y a quelques années.
 
Plus question là de combat pour la préférence régionale, les deux hommes étant réunionnais. Le problème est ailleurs. Il faut en effet savoir que Christian Dijoux a conservé des fonctions au sein du puissant groupe de santé de Michel Deleflie, Clinifutur, propriétaire de la totalité des cliniques de l'île. En cas de nomination, le risque de conflit d’intérêt est évident, tout comme celui de concentration des deux plus gros opérateurs de santé de la Réunion entre les mains d'une seule et unique personne.
 
D’après des sources proches du dossier à Paris, c’est un influent homme de loi du sud qui pousserait cette candidature de dernière minute. En conflit ouvert avec le Docteur Khelif, le praticien mis en cause dans le rapport du tribunal administratif de Saint Denis dans l'affaire de sur-irradiation dont le JIR s'est fait l’écho hier, il aurait affirmé que "toutes les candidatures seraient bonnes, toutes sauf celle de Lionel Calenge". 

Pour quelles raisons ? Difficile à dire.
 
Certains parlent d’ambitions personnelles, et notamment de la volonté de cet homme de devenir le prochain député du sud. Frustré de ne pas avoir été "sélectionné" aux dernières législatives, il voudrait "prendre une assurance" pour les prochaines, en 2017, en plaçant un homme à lui à la direction du CHU. Qui est, rappelons-le, le plus gros employeur de l'ile avec plus de 8 000 salariés. Quitte à se fâcher avec son sénateur-maire qui a pourtant donné un avis très favorable à la candidature de Lionel Calenge...
 
Mais ce n'est pas tout...

Nous avons en effet découvert avec étonnement que l'homme de loi en question s'était opposé à la fermeture, sur ordre de l'ARS, du service de radiothérapie de l’hôpital de Saint Pierre -dont il est question dans l’article du JIR- qui avait pour but but d’éviter d’autres sur-irradiations, le temps qu'on découvre les causes des incidents…

Zinfos a pu se procurer le procès-verbal du conseil de surveillance du CHU de la Réunion du 23 octobre 2013 dans lequel cet homme de loi affirmait regretter la décision de l'ARS de fermer le service de radiothérapie. Je cite le PV qui reprend lui même ses propos : "La fermeture de la radiologie a meurtri la communauté du CHU car cela a véhiculé une mauvaise image de l'établissement (les enquêteurs du TA qui ont rendu leur rapport apprécieront) (...) Aujourd'hui il est satisfait de cette reprise d'activité, malgré son incompréhension face à la décision de suspension prise par l'ARS"

D’après nos informations, les conseillers politiques de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine qui étudient actuellement les candidatures ne seraient pas tombés dans le panneau. L’avis unanime des présidents des conseil de surveillance des établissements de l’Est Jean Claude Fruteau et du Nord/Sud Nassimah Dindar et Michel Fontaine les aurait convaincus et les tentatives de déstabilisation et de lobbying de l’homme de loi seraient restées vaines. 

D'autant que les membres du CREFOM suivent cette nomination comme le lait sur le feu et ne laisseraient probablement pas passer une nouvelle nomination venant de métropole alors que nous disposons d'un homme compétent localement...

A suivre dans le prochains jours.

Un extrait du procès-verbal du conseil de surveillance du CHU de la Réunion du 23 octobre 2013
Un extrait du procès-verbal du conseil de surveillance du CHU de la Réunion du 23 octobre 2013
Pierrot Dupuy
Lu 7205 fois



1.Posté par Midan le 31/03/2016 02:03

Et de confondre allègrement 2 services et 2 spécialités qui n'ont rien à voir l'une avec l'autre, à savoir là radiologie (ou imagerie médicale) et la radiothérapie (qui traite les cancers par les rayons).

2.Posté par Eno2016 le 31/03/2016 06:36

Qu'on arrête ce cinéma de "Préférences régionales" !
Seules les barèmes et compétences comptent et non l'endroit du "coupage de nombril" !

3.Posté par Nono le 31/03/2016 07:40

La nomination du directeur du CHU au centre d'un nouveau combat pour la préférence régionale

"Plus question là de combat pour la préférence régionale, les deux hommes étant réunionnais."

L'article contredit son titre, c'est quand même fort.

4.Posté par membre du personnel le 31/03/2016 08:32

on a tous reconnu "l'homme de loi" qui se cache derrière cette manoeuvre
prêt a tirer sur l'hôpital pour ses intérêts personnels ?

5.Posté par Nafisssa le 31/03/2016 08:33

O té présidente : Dijoux y heu ete partout à la SIDR au CHU
lui veu juste le pouvoir...que le pouvoir

6.Posté par Nono le 31/03/2016 08:36

Par contre, petites magouilles politiciennes locales pour placer des futurs obligés... La préférence régionale, c'est aussi du trafic d'influence qui n'était pas possible lorsque c'étaient les ministères concernés qui décidaient.

7.Posté par Elle se laisse pas berner la Présidente le 31/03/2016 08:36

Nassimah ne se laisse jamais berner par qui que se soit
non si Dijoux prend la direction du CHU (un (modération)) c'est qu'il est adoubé par Nassimah Dindar
rien ne se fait sans elle
en meme temps elle ne peut pas le placer a la SIDR et au CHU lol
il faudra faire un choix Nassimah

8.Posté par Saint dika le 31/03/2016 08:45 (depuis mobile)

Quid des raisons du départ de Gruson? Personne pas même la puissante cfdt ne veut aborder ce sujet, qui expliquerait pourquoi la nomination de calenge est si difficile...

9.Posté par La vérité vraie... le 31/03/2016 09:13

Tout mon soutien à Lionel Calenge. Plus ça va, plus je pense qu'il faudra en venir a l'instauration de la discrimination positive partout, sauf pour les zoreys, qui bien évidemment occupent déjà tout, et qui, lorsque ça ne leur convient font des pieds et des mains à Paris pour totocher les locaux.
Quant à cet homme de loi : la justice fait quoi ?

10.Posté par Practicien en colère le 31/03/2016 09:20

Bonjour,
Je travaille au sein du service mis en cause dans un article du JIR d'hier, je ne comprends pas pourquoi ce média a besoin de nous attaquer aussi souvent. Que se cache t'il derrière ce besoin récurrent de décrédibiliser notre hopital?
Pourquoi remuer le passé et ne pas regarder ce que nous faisons de vital pour nos patients tous les jours?
Je trouve que les jeux politique de cette homme de loi sont graves.

11.Posté par Mwa la pa di le 31/03/2016 10:09

Qui est ce magouilleur ? un nom !!!

12.Posté par PEC-PEC le 31/03/2016 10:49

Je ne pense pas que la "créolisation" automatique des postes soit une bonne chose. La compétence doit être le seul critère de recrutement;
juste un exemple : En Corse ou le couplet est le même on a pu voir il y a quelques années la dérive catastrophique à la prison de Borgo.
Nomination d'un directeur corse, des surveillants corses, des détenus corses...
.Tout le monde se connaissant bien ou étant souvent issu des mêmes familles, on est arrivé au paroxysme du "foutoir". les prisonniers donnant des ordres aux surveillants, faisant pression sur leurs familles, le tous couvert par la bienveillance du cousin directeur. voilà le résultat de la préférence locale, ça peut conduire à des catastrophes.

13.Posté par ON LES COMPREND le 31/03/2016 11:06

Si CHRISTIAN DIJOUX est l'homme de main de MICHEL DELEFLIE, eh bien ce sera une bonne chose pour le CHU comme pour l'ARS.

Etre, enfin, dirigé par un médecin qui a fait ses preuves depuis tant et tant d'années (1970) est forcement une bonne nouvelle.

MD est l'homme le plus capable de redresser les situations sans pour autant avantager les cliniques privées. Encore que DAVID GRUSON a fait du bon boulot. Et si on lui demandait son avis à ce dernier ?

14.Posté par Marx le 31/03/2016 11:12

Article qui n'a rien a voor avec le preference regionale et qui demontre a merveille combien cette "preference regionale" est d'abord la volonté de nos elus locaux de pouvoir placer leur proches sur tous les postes cles...
A l'evidence, une belle demonstration du fonctionnement archaïque de nos institutions et des limites aux colectivismes a la francaise.
'Interet reel de la population c'est le developpement des cliniques privées ou l'on est mieux traité pour moins cher: pas besoin de financer tous ces postes administratifs creer par pure clientelisme electorale.
Pour rappel, nla France est le seul pays d'Europe ou la majorité du personnel des hopitaux est constitué d'administratifs, dans les autres pays, la majorité est constitué de personnel medical...
Ceci devrait suffir a eclairer la population si les journaux faisaient encore leur boulot dans ce pays...

15.Posté par marie le 31/03/2016 12:06

Calenge est créole depuis quand ?????
Ce n'est pas pas parce qu'il a fait toute sa scolarité à l'île de la Réunion qu'il peut prétendre être réunionnais. D'autant plus qu'il ne parle même pas un mot de créole.
J'ai fait mes études à Paris et travaillé dans la région parisienne plus de 17 ans , je suis donc Parisienne... Mes parents ont vécu plus de 30 ans à Marseille, ils sont marseillais ????
Allez un peu de sérieux !!!!
soyons fiers de notre identité et ne pas prétendre être ce qu'on n'est pas pour tel ou tel poste, Lorsqu'on sait que celles ou ceux qui se battent pour travailler sur ce petit caillou, c'est simplement pour un quota de soleil, de ciel bleu et surtout surtout la surémunération .

16.Posté par ZembroKaf le 31/03/2016 12:09

en fait il faut voir plus loin que cette "homme de loi" conseiller municipal au maire de "sin pir".
Le Dr Khélif "takiste" "homme de sciences" à l'origine (avec les sieurs Barau/Romanens) et radiothérapeute, a rejoint le Michel Fontaine en 2014, ce médecin a été président du réseau de Cancérologie "Oncorun" lors des alternances Nord/Sud il est actuellement "conseiller municipal en charge de la Santé" lol - un genre de ministre municipal - il vise lors de sa retraite la présidence du CHU, donc le représentant de la ville de Saint Pierre "l'homme de loi" actuel est un frein a ses ambitions personnel.
Par contre la nomination de C.Dijoux serait une erreur du fait son implication avec "Clinifutur" qui veut a son tour accaparer les domaines chirurgicaux hautement lucratifs !!!
Lionel Calenge serait le bon choix, il connait déjà la grande maison

17.Posté par titi974 le 31/03/2016 12:32

il devient de plus en plus difficile de croire au fameux vivre ensemble sur l 'île ou l 'on s 'aperçoit de jour en jour qu 'un certain nombre se croit supérieur à d 'autre de part leur origine ,tout cela n 'est que foutaise chaque poste alloué qu 'il soit en haut de l ' échelle ou en bas de l ' échelle doit être attribué en fonction des compétences spécifiques du dit poste et cela ne devrait être en aucun cas pour des raisons d 'origines ....

18.Posté par rougaillezandouilles le 31/03/2016 13:04

es qu'on pourrait aussi considerais l'ile comme reunionnaise le 5 du mois ou pour tout autre indemnite?

19.Posté par Paul Joseph (St Gilles) le 31/03/2016 13:11

post15.la mère de M.Calenge est originaire de la Réunion depuis plusieurs générations,je pense qu'il est réunionnais...
je pense également que l'intéressé a démontré ses qualités personnelles et professionnelles
à la direction du CHU à côté de M.Gruson.
l'autre candidat,M.Dijoux, soutenu- selon Zinfos974- par Mme Dindar et par un avocat,a certes des compétences et de l'expérience dans la gestion de structure de ce niveau.
mais,il apparaît comme un "politique" pouvant occuper tous les postes ...son nom avait été avançé pour le rectorat...

20.Posté par Cat le 31/03/2016 13:30

@marie, post 15 : " L'important n'est pas d'où l'on vient mais où l'on va"... Ne vivez pas dans le passé mais dans la présent, et tournez vous vers le futur ;)

21.Posté par Sortons de la France. le 31/03/2016 13:41

70 ans après toujours le même discours abjecte de la part de l'Etat français.
70 ans que la France rabâche au kreol qu'il doit aller se former, travailler et vivre en France.
Et dans le même temps le nombre de zorey n'a cesser d'augmenter. (100 000 zorey à la Réunion en 2016).

La politique du KREOL DEOR, ZOREY DEDAN doit s'arrêter immédiatement.

La préférence Kréol n'est que pure justice. A compétence égale il est évident que l'emploi doit être réservé au kreol. A chômage exceptionnel, politique exceptionnelle.

Et le fameux nou lé pa plus, nou lé pas moins est une pure stupidité.
Au bout de 70 ans de départementalisation nous avons un département au rabais, les sommes alloués sont plus faibles que pour un département français etc.

Nous sommes au yeux de la France moins important qu'un département situé géographiquement en France. C'est une vérité et tous le monde le sait.

22.Posté par ON LES COMPREND le 31/03/2016 14:19

Triste débat dans lequel la bonne gestion du CHU n'est pas traité.

23.Posté par Tiens tiens! le 31/03/2016 14:57

N'est ce pas dans cet hôpital qu'un "cadre local" avait recruté toute sa famille et toute sa bande il y a quelques années?
pas grave du moment qu'on reste entre crapules de chez nous , c'est ça?

24.Posté par perraudin le 31/03/2016 15:53

et oui rien ne vaudrai un metro a la tète de nos hôpitaux sa éviterai de mauvais soin

25.Posté par Oui le 31/03/2016 16:37

pauvre Réunion ! dans 20 ans , nous serons plus de 3 million et aucun politique digne de ce nom se pose les questions ! Comment faire vivre 3 millions d'individus, comment loger 3 millions d'individus, comment assurer la sécurité de 3 millions d'individus ? a part cela on essaye de placer ses copains, sa famille, ses maîtresses aux postes vacants !! Que l'on s'étonne pas que cette île deviennent une république bananière avec les élus qui la dirige !!

26.Posté par Maurice BONNET PIRON le 31/03/2016 17:34

preference regionale est si la metropole faisait pareille on crierait au racisme

27.Posté par Hugh le 31/03/2016 18:15

Tant que les gens sont bien soignés. C'est quoi le problème. Air France n'est pas interdit d'amener d'atterrir sur l'île non et encore moins de décoller ? Pourquoi pas créer un hôpital pour les uns et pour les autres.
Bienvenu dans un monde de merde où chacun sera soigné en fonction de ses racines.

28.Posté par O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo... le 31/03/2016 19:17

Moi ma préférence va à la préférence "bonne gestion"......

Parfois, il y a pas plus "macro" qu'un chef créole......qui souvent méprise les créoles préférant flatter (je me retiens) les zoreils alors qu'il n'est que sur un strapontin......

La preuve? La politique? Que des créoles. Est-ce qu'on avance? Non.

29.Posté par mel le 31/03/2016 19:44

"Hier matin, le JIR faisait sa Une sur les irradiés du service de radiologie de l’hôpital de Saint Pierre.
Ce dossier arrive comme par hasard au moment où une véritable guerre de tranchées agite les couloirs des différents hôpitaux de l'île pour la nomination du nouveau directeur du CHU de la Réunion. "

1-- radiologie n'est pas radiothérapie ( aucun rapport même lointain )
2-- vous est-il venu à l'esprit que les deux affaires ( radiothérapie et nomination du directeur ) pouvait n'avoir strictement aucun rapport ?!

30.Posté par GIRONDIN le 31/03/2016 20:16 (depuis mobile)

27. O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo
+1

26. Hugh👍

31.Posté par Tir Malol le 31/03/2016 20:20

27.Posté par O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo... le 31/03/2016 19:17

Kossa ou la pa di là aïe aïe aïe parle pi sa ...en ce moment moins lé pris ek gratel Créole la partie fé deux ti brin zétudes aïe aïe aïe.....
et lu nana bien raison prenons l'exemple de l'affaire de la Chaumière ...?????
qui sa le Maire de Sni dni un zoreil d'avoir ?
Et Fayard ? UN maire zoreil
Et Gaspard ? Un Maire zoreil
ET St Joseph ? UN Maire Zoreil
etc etc etc AMEN

32.Posté par jemma le 31/03/2016 20:40

Il y a visiblement des "irradié(e)s de la politique, ici, dont les réunionnais devraient songer à s'en débarasser! A commencer par tous les dinosaures de plus de 30 ans de sévices politiques, tant à droite qu'à gauche, de Saint André à Saint Pierre en passant par Saint Denis et Saint Paul, ils sont nombreux à nous enfumer avec art !

33.Posté par jemma le 31/03/2016 20:45

Il y a visiblement des "irradié(e)s de la politique, ici, dont les réunionnais devraient songer à s'en débarasser! A commencer par tous les dinosauresI de plus de 30 ans de sévices politiques, tant à droite qu'à gauche, de Saint André à Saint Pierre en passant par Saint Denis et Saint Paul, ils sont nombreux à nous enfumer avec art !

34.Posté par ON LES COMPREND le 01/04/2016 10:07

Triste débat dans lequel la bonne gestion d'un CHU n'est pas traitée comme chacun pourrait l'espérer. Il y a de quoi se demander à quoi sert l'école qui les forme,

Pour être nommé directeur d’hôpital, les candidats, de niveau licence, doivent suivre une formation théorique et pratique, au sein de l’École Nationale de la Santé Publique, d’une durée de 27 mois. Cette formation est uniquement accessible sur concours.

La fonction de directeur d’hôpital existe dans les établissements de santé de plus de 250 lits. Les directeurs d’établissements et les directeurs adjoints sont recrutés par concours, organisé par le ministère de la Santé.

Et pourtant il existe des médecins qui en savent bien plus que cette EHESP s'agissant de gérer un CHU !

35.Posté par vincent Caramante le 01/04/2016 11:30

La formation universitaire des médicaux, ( médecins radiologues), et paramédicaux, ( manipulateurs, ou, technicien en électroradiologie), inclut la radiothérapie à son programme.
Ensuite, ils s'orientent vers des spécialités, telles que la neuro-radio,
la radio-pédiatrie, le scanner et l'IRM, la radiothérapie, ou la radio-générale.
Le sujet d'irradiation d'un patient, aux conséquences regrettables, paru dans le JIR, est, sans doute, arrivé à un moment critique dans la bataille des pouvoirs au CHU de La Réunion.
Néanmoins, une plainte a été déposée par le patient, privé d'un membre inférieur, qui serait le résultat, d'un traitement erroné. Fallait-il que le JIR le publia ?
Au delà, de la douleur physique et morale de cette personne, la justice, saisie, aura à se prononcer sur la base d'une enquête médicale. Alors attendons de lire le jugement définitif.
Pour ce qui concerne la nomination d'un Directeur, elle est sous la responsabilité du Ministre de la Santé ?
Au travers des commentaires présents sur cette colonne, l'éternelle polémique sur la préférence régionale. Bien qu'illégale, celle-ci est pratiquée en Métropole.
Par conséquent, il n'y a aucune raison de ne pas la pratiquer à La Réunion, avec des postulants, aux compétences égales.
Existe t-il, en Métropole, un Département, une Région qui accueillerait, par an, 500, voire 600 enseignants, alors que les originaires seraient envoyés ailleurs ?
Si, il est exact que les élus locaux pistonnent leurs proches et amis, il faut savoir aussi, qu'ils font tout pour vider La Réunion de sa jeunesse et de ses forces vives.
Le combat n'est pas dirigé contre une communauté, bien que celle-ci bénéficie de réseaux, mais de bien focaliser les responsabilités et les véritables fautifs de ce système.
Tout le monde, y compris les Métros, doit prendre conscience de la gravité de la situation.
35% de chômage, 47% de moins de 25 ans, sans emploi, 116 000 illettrés, tout autant sans logement, ou mal logés, notre île est un volcan. Ce volcan explosera, malgré la présence de la drogue, de l'alcool, de l'assistance et du chantage aux petits contrats.
Les élus ont intérêt de changer de vision et à s'orienter vers d'autres structures politiques, économiques et sociales. Ils auront besoin de l'appui de la population créole, pas des 100 000 chasseurs de primes, de confort tropical et colonial. Ils ne sont que de passage.

36.Posté par Rose974 le 01/04/2016 17:00

Ne vous en déplaise Marie, M. Calenge est métropolitain par son père mais réunionnais par sa mère qui elle a 2 parents réunionnais. Pratiquement toute sa famille vit à La Réunion. Il y est né et comme beaucoup de jeunes est parti faire ses études en métropole. Je peux vous affirmer qu'il parle très bien créole.

37.Posté par Tir Malol le 01/04/2016 17:52

Post 36 Rose ou fé rien la bouche .......hi hi hi
Moi Tir Malol dans la couillonnisse ...je suis né de père et mère Réunionnais qui leurs parents etaient également Réunionnais sur quatre génération
Viens avec moin demain nu vire Dominique Sorain pour prendre sa place car c'est un zoreil je crois après nu monte la Bellepierre je vais opérér la vesicule d'un patient pourquoi ?
Mi lé créole le chirurgien lé zoreil bat à LI dehors
Après comme je suis créole je t'emmenerai bat un carré en France et je vais pilote le 777
Pourquoi ? Le pilote lé zoreil et moi créole de père et mère créole alors bat à LI dehors je vais bien piloter jusqu'à Paris pourquoi ? Je suis réunionnais hi hi hi ......hi hi

38.Posté par ON LES COMPREND le 01/04/2016 18:04

Et le débat continue non sur les capacités mais sur les origines !

39.Posté par GATER le 01/04/2016 23:32

kreol d'abord en metropole kreole i passe apres je l'ai vecu on doit faire pareille a la réunion comme en metropole

40.Posté par négresse le 02/04/2016 00:08

Té "tir malol "ou lé un vré gratel arèt fé pass a ou po in kréol don! ou tan fout la merd avek ou ban konery: fin di a ou zoué pa dan la cour ta pa ou! le tout c ke lo chu i fonctionne ek kréol ou zoreil provit lo malad lé sonyé!! ou pa capab comprend zot "deal" de politikard de segond zonn! alé lav a ou!!
"Zorey "c'est une attitude il y a heureusement des "zoreys" bien réunionnais!! vous êtes la verrue!

41.Posté par Tir Malol le 02/04/2016 11:40

Chère Negresse post 40 je suis bien Réunionnais n'en déplaise ....mi sar lav à moin aprés monte la Bellepierre ma opérfe out ti cerveau ...pas besoin ou la pèr moin lé Créol mi opére la verrue des band ti créol y sar cherche un ti diplome en FRANCE arés y vien faire le VERS ici avec son race même moins mi na un chef Zoreil et li fait pas chier a moin comme ou hi hi hi ....VIVE LA FRANCE

42.Posté par ROSE974 le 03/04/2016 10:37

Tir Malol je répondais à Marie qui disait des choses fausses. Vous avez voulu vous en mêler bêtement en disant des inepties. Libre à vous. Mon message n'était pas fait pour polémiquer sur les créoles et les zoreils. Je ne disais qu'une vérité. Par ailleurs si M. Calenge a été l'adjoint de M. Gruzon et qu'il remplace ce dernier depuis son départ, c'est qu'il a sûrement fait les études qui lui permettaient d'accéder à ce poste. Maintenant si vous voulez continuer à faire de la provocation dans la connerie, libre à vous. On m'a toujours appris que "la langue n'a point le zo" et que dans la vie, il fallait laisser les ânes braire. A bon entendeur, salut.

43.Posté par Tir Malol le 03/04/2016 22:18

Justement 42.Posté par ROSE974 le 03/04/2016 10:37 et l’âne est Réunionnais il pourrait être nommé Directeur du CHU, Madame je sais tout .....hi hi hi

44.Posté par ROSE974 le 04/04/2016 12:53

Sans être médecin, je pense que le meilleur des chirurgiens du cerveau, qu'il soit zoreil ou créole, ne pourrait rien pour vous Tir Malol car vous êtes atteint d'hypotrophie du cerveau. Les gens atteints par ce mal s'appellent des sous-sous ânes. Vous en êtes malheureusement très atteint et dans ce genre de cas, la science est impuissante et pour longtemps encore. Et ça c'est Madame Je Sais Tout qui vous le dit.

45.Posté par Tir Malol le 04/04/2016 13:40 (depuis mobile)

Moi je réitère si ce sous âne est Réunionnais j''accepte d''être consulté , opéré par lui.
Et à la description par vous de ma pathologie personne d''ici ne peut rien pour moi même vous ? Alors mi sar cherche un zoreil Hi Hi Hi ...cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >