Economie

La mission locale Sud demande un financement "juste et équitable"

Les employés de la Mission locale Sud ont interpellé ce jeudi la direction du travail pour une répartition plus juste des financements de l'Etat alloués aux Missions Locales de la Réunion. Une journée de mobilisation qui s'est achevée par des avancées encourageantes.


La mission locale Sud demande un financement "juste et équitable"
Une jeunesse sudiste moins bien lotie? C'est en substance ce que le personnel de la Mission Locale Sud a dénoncé en pointant du doigt la répartition du financement de l'Etat entre les 4 Missions Locales de l'île. Loin de vouloir créer une opposition entre les secteurs, le personnel a souhaité réagir suite à la révélation, hier soir, des chiffres présentés à l'occasion de la Convention Pluriannuelle d'Objectif 2011.

Le financement de l'Etat pour la Réunion s'élève à 4,4 millions d'euros. La répartition sur les 4 missions locales de l'île est comme suit : 20% de la dotation pour l'Est, 24% pour le Nord, 28% pour l'Ouest et 28% pour le Sud. "Si l'on prend en compte les différents indicateurs, notre Mission nécessite 35% du financement. En 2010, nous étions 34 conseillers pour accompagner 11.700 jeunes", explique l'un des portes-paroles, Pierre Cebelieu. Il faut noter que les jeunes sudistes représentent plus de 40% de la DEFM (Demandeurs d'Emploi en Fin de Mois) jeunes de catégorie A alors qu'ils ne constituent qu'un tiers de la tranche d'âge de l'île.

Afin d'exposer ces revendications, 50 salariés sur 65 se sont mobilisés ce jour. Ce matin, une rencontre avec le directeur de la DIECCTE (Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi) a permis de réelles avancées, si bien que dans l'après-midi, le dépôt de la motion à la Préfecture de Saint-Denis s'est déroulée dans une ambiance plutôt bon enfant et décontractée.

"Nous avons obtenu l'engagement d'une augmentation de 1% dans l'immédiat, soit environ 40.000 euros. Mais cela n'étant pas suffisant, la direction du travail a assuré que ce chiffre serait gonflé sur les trois ans à venir pour retrouver un niveau connu en 2010 dans le cadre du plan de relance. Enfin, un rééquilibrage entre les 4 missions devrait être étudié", confie Pierre Cebelieu. Désormais, le personnel compte interpeller les 10 maires du Sud afin de les sensibiliser sur cette question.

La mission locale Sud demande un financement "juste et équitable"
Jeudi 26 Mai 2011 - 19:57
Melanie Roddier
Lu 1864 fois




1.Posté par Laroko Naissance le 26/05/2011 20:28
Le SUD a toujours été sous doté ! Que cela soit dans les domaines de la santé, de l'éducation, des grands trvaux et aujourd'hui avec l'insertion. la seule solutions pour faire reconnnaitre la part qu'il nous est du aurait été la bi departementalisation.

Tant que les décisions se prendront à Saint-denis nous serons toujours bafoués.

N'abandonnez pas cette lutte elle est juste !

Bon courrage contre le dicktat de l'ouest et du nord la Réunion pour commence à sainte-marie et s'arrete à saint paul.

Bravo pour votre engagement. 3/4 des salariés qui se sont déplacés dans la capitale : Chapeau bas !

le Sud enlair

2.Posté par Laroko Naissance le 26/05/2011 21:09
Le SUD a toujours été sous doté ! Que cela soit dans les domaines de la santé, de l'éducation, des grands travaux et aujourd'hui de l'insertion. La seule véritable solution pour faire reconnaitre la part qu'il nous est du, aurait été la bi départementalisation. Avec cette nouvelle organisation le SUD aurait été reconnu !

Tant que les décisions se prendront à saint-denis nous serons toujours bafoués !

N'abandonnez pas cette lutte elle est juste. Bon courrage pour venir à bout de ce dicktat de l'ouest et du nord qui pense que la réunion commence à sainte-Marie pour finir à Saint-Paul.

Et bravo pour votre engagement. 36/4 des salariés qui ont fait le déplacement dans la capitale : chapeau bas !

Le SUD enlair

3.Posté par snoopy le 26/05/2011 22:12
"La répartition sur les 4 missions locales de l'île est comme suit : 20% de la dotation pour l'Est, 24% pour le Nord, 28% pour l'Ouest et 28% pour le Sud."

ne comprends pas bien les histoires de diktat du nord ?????

4.Posté par La di La fé le 27/05/2011 09:07
Que l'état supprime ce "machin" qui fait double emploi avec pôle emploi puisque les jeunes sont obligés d'être inscrit à Pôle emploi. quand aux jeunes en difficultés que les structures sociales fassent leur boulot, leurs fonctionnaires sont grassement payés pour cela. Quand à la mission locale sud a t' elle réussi à justifier la sincérité et la justesse de ses comptes comme demandé par Michel Fontaine et la CIVIS?
Il est vrai que le financement de certaine formation du personnel de la mission locale serait peut être délicate à justifier...

5.Posté par ndldlp le 27/05/2011 14:07
Faudrait ressortir un rapport d'audit qui traîne à la Région, présenté en 2002.. histoire de voir ce qui a évolué depuis dans les ML...et confirmer si oui ou non, le politique prend sa part de responsabilité (et pas seulement des votes) dans ce dispositif...


6.Posté par Tirpa Kart le 27/05/2011 16:25
Juste une réponse au Post 4 meme si ca va faire l'effet "pissa dessu korde vyolon".
1/ comme son nom l'indique Pole Emploi s'occupe de l'emploi ou du moins des demandeurs d'emploi. La ML s'occupe d'accompagner les jeunes de 16 a 25 ans dan sles domaines de la santé du logement, de la citoyenneté (ca doit etre un gros mot pour (ladilafé), de l'emploi, de la formation du choix professionnel. La ml s'occupe du jeunes dans sa globalité.
2/ Les salariés des ML sont des employés d'associatios. de droit privé, non indexé ceux qui excusez du peu les différencient d'un statut de fonctionnaire.
3/ C'est vrai il est difficile d'intégrer la justesse et la sincérité quand il s'agit d'affronter ses contradicteurs.
4/ les formations du personnel des ML. il y a quatre missions locales totalement distinctes et indépendantes et chacunes à son programme de formation. il faut en dire plus ou s'abstenir pour le post 4
5/ mais parler d'objectivité à "ladilafé" c'est comme parler de pluriculturalité à Marine Lepen.

Mové Lang


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales