Politique

La mise au point de Cyrille Melchior

Le conseiller général, Cyrille Melchior, a tenu à s'exprimer aujourd'hui à l'occasion d'une conférence de presse, sur la gestion des emplois et des carrières à la commune de Saint-Paul. Sujet qui avait été soulevé il y a peu par Huguette Bello concernant la découverte d'une dette sociale de 11,6 millions d'euros, engendrée selon la député-maire, par la mauvaise gestion de l'ancienne municipalité.


La mise au point de Cyrille Melchior
Qui a dit que cette année 2009 serait différente des précédentes? En tout cas, à Saint-Paul rien ne change et les querelles entre les membres de la nouvelle municipalité et ceux de l’ancienne continuent à rythmer la vie politique saint-pauloise.
Au menu du jour, la riposte de Cyrille Melchior, conseiller général de Saint-Paul, qui réagit aux attaques d’Huguette Bello concernant la gestion des emplois et des carrières à la commune de Saint-Paul.
La député-maire de Saint-Paul évoquait dans la presse, en début de semaine, ses difficultés à régler les allocations chômage du personnel au terme de leur contrat en dénonçant la mauvaise gestion de l’ancienne équipe.  Une situation qui, selon elle, ampute toute la gestion financière de la municipalité car cette somme représente 11, 6 millions d’euros.
La raison? L’équipe d’Alain Bénard n’a pas cotisé à l’Assedic en 2005 et 2006. C’est là que Cyrille Melchior intervient pour "rétablir la vérité".
"Ce que Huguette Bello reproche à l’ancienne municipalité est un système qui existe partout. Ce n’est pas propre à Saint-Paul" assure-t-il. Jusqu’au 31 décembre 2007, un accord entre les Unedics et les communes avait été posé pour que les contrats précaires bénéficient des allocations. Pour cela, la commune devait cotiser à l’Assedic sur les salaires de ces personnes.
Mais à partir du 1er janvier 2008, cette convention a pris fin. A partir de là, le calcul des cotisations se faisait sur l’ensemble de la masse salariale des non titulaires. "Donc les sommes à payer devenaient colossales", explique Cyrille Melchior. Certaines communes ont alors préféré, au lieu de cotiser, devenir leur propre assureur.  C'est le choix effectué par la mairie de Saint-Paul en matière d’assurance-chômage.
"Un choix dicté aussi par la volonté de l’ancienne municipalité de pérenniser un certain nombre de contrats", ajoute le conseiller de l’opposition.
Or, "les communes réunionnaises jouent un rôle d’amortisseur social. Si du jour au lendemain on supprime les embauches de contrats aidés, les services des mairies vont pâtir de cette situation sans parler du taux de chômage qui est déjà dramatique" assure le conseiller général. "Huguette Bello paye de façon dramatique son choix de non-renouvellement d’un grand nombre de contrats-aidés, obligée de verser des indemnités-chômage. C’est elle-même qui a mis le feu dans les finances communales", dénonce Cyrille Melchior.
Si le montant de 11, 6 millions annoncé par la député-maire lui paraît faux et exagéré, Cyrille Melchior est sûr d’une chose: "Huguette Bello rentre en campagne et, paniquée, elle voit qu’elle est incapable de tenir ses promesses. Tous les sujets sont bons pour faire parler d’elle. La commune de Saint-Paul est en panne".
Vendredi 9 Janvier 2009 - 10:28
Melanie Roddier
Lu 973 fois




1.Posté par floc'h patrick le 09/01/2009 12:58

Vendredi 09 Janvier 2009 - 10:28
Melanie Roddier


Ma chère Mélanie en cette nouvelle année 2009
Je vous souhaite beaucoup de réussite de nombreux reportages et d'articles de qualité, mais de grâce laissez tomber les usurpateurs et les aigrefins opportunistes ...
Sauf avec des clients comme ce menteur éolien conseiller général de Cyrille Melchior, il ya pas grand chose à retenir de convenablement dans le politiquement correct il brille par son absence comme il n'a même pas daigné venir représenter le conseil Général lors du 20ème Meeting International de Natation de l'Océan Indien faisant que les cinq sièges VIP attribué et réservé au Conseil Général son resté vide pendant tout le Meeting , nous n'avons eu aucune excuse pour cette absence protocolaire que devons nous en déduire? , remarquez nous savions depuis des lustres que la Natation Réunionnaise n'était pas soutenu à juste titre par le Conseil Général faisant que 70% des jeunes rentre en 6 ème sans connaitre les 4 nages
Surtout lorsque l'on sait que les Subventions aux clubs de natation ont été divisé par trois depuis 10ans et même que le comité Régional doit revoir complètement ses objectifs sur le Haut niveau est de mettre la pratique sportive à la portée de tous vu qu'il n'y a pas les aides et soutient sachant que pour la plupart des intervenant sont bénévoles
maintenant nous savons à quoi nous en tenir devant autant de mépris et d'arrogance afficher que pour faire la promotion de ile de la Réunion nos au Conseil Général ils préfèrent donner de l'argent aux publicitaires pour entretenir leur image plutôt que d'aider le sport, surprenant ce culte de la personnalité pour transmettre des vœux en choix et achats des supports de communications Affichage 4X3 rien ne l'arrêtera la Nassimah Dindar, grande prêtresse seule élue à figurer sur cette affiche (où sont les autres que font ils comment ont ils pu approuver cette campagne de pub ?), en plus utilisant l'image d’une ribambelle de gamins, sans regarder à la dépense jusque dans des sous sols de grande surface du Sud et des élus menteur anti libéral Cyrille Melchior comme Pas plus qu’il ne daigne informer les gens du canton qu’il est supposé représenter de ses décisions au conseil général.

Elle devrait déjà changer le slogan " Le Conseil Général au côté des Réunionnais" il en est loin

D'ailleurs Pierrot nous voudrions connaitre le cout de cette campagne de communication pour souhaiter la bonne année de Madame Dindar ...

2.Posté par Rale bol le 10/01/2009 11:29
Comme floc'h patrick :
Ce conseiller général de l'ouest est quelqu'un de menteur qui ne cherche que pour ca poche.
Exemple:
Etant que Directeur Adminisitratif et Financier à la CIREST sous l'ancienne mandature de VIRAPOULLE Fils qu'a t-il fait de bien avec ces 2,5 jours par semaine où les trois quart du temps il été absent car il été aussi 1er vice président de CG974.
Le plus abérants c'est qu'il venait travailler soit disant et que le chauffeur du département l'attendait parfois toute une journée.
La question aujourd'hui c'est comment la nouvelle mandature puisse-t-elle garder ce genre d'agent?
Est-ce tu copinage? Ce Mr est-il UMP, socialiste etc...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales