Politique

La ministre des Outre-mer visite la Boutique "Ile de La Réunion" à Paris


Photo : Conseil départemental
Photo : Conseil départemental
La Boutique « Ile de La Réunion » du Département à Paris a accueilli ce vendredi 2 septembre, la présentation de la start-up réunionnaise APPRECIALI, créée depuis le mois de janvier 2016 en métropole, en présence de la Présidente du Département Nassimah Dindar et de la Ministre de l’Outre-mer, Erika Bareigts.

« C’est votre première sortie officielle en tant que Ministre de l’Outre-mer et je suis ravie que vous ayez choisi notre représentation à Paris. C’est un honneur pour l’ensemble des Réunionnais » a indiqué Nassimah Dindar qui a pu, de vive voix, féliciter Erika Bareigts pour sa nomination.

"Une représentation de qualité dans la capitale"

La Boutique « Ile de La Réunion » ouverte depuis quelques mois devient un lieu d'échanges privilégiés pour les Réunionnais. Comme l’a rappelé Nassimah Dindar, elle se veut une ouverture pour les Réunionnais à Paris : « Nous avons voulu un lieu de rencontres apportant également une ingénierie technique. Cette adresse est maintenant connue et devient un Espace collaboratif pour le monde de l'économie, pour celui de l’entrepreunariat avec des salles qui peuvent être mises à disposition et de la culture, puisque nous offrons un espace dédié aux artistes réunionnais. Elle soutient également le savoir-faire local et les entreprises réunionnaises au travers d’une vitrine présentant une palette diversifiée de produits. Cette démarche a d’ailleurs été entendue puisque le projet de mettre en place une Maison de l’Export à La Réunion, demandée par les acteurs économiques, peut trouver une représentation à l’Antenne. Enfin, elle apporte une visibilité de La Réunion, nécessaire,  et qui doit être renforcée ».

La Ministre de l’Outre-mer a visité la boutique et a découvert la mise en valeur des produits : « Je suis réellement ravie d’être ici et de découvrir cette magnifique vitrine. C’est une représentation de qualité que nous avons dans la capitale aujourd’hui » a-t-elle souligné.
Samedi 3 Septembre 2016 - 16:05
Lu 2830 fois




1.Posté par Julie le 03/09/2016 16:23
Euhhh...
Parce que depuis l'ouverture en janvier, elle ne l'avais jamais fait !!!
Il a fallu qu'elle attende qu'elle soit ministre pour le faire ....
eh ben, c'est plutôt la honte pour une réunionnaise d'attendre pour visiter la boutique.

2.Posté par kld le 03/09/2016 16:44
elles se font la gueule , la nasse ima et la barette ............. ? ?

...ou konné " banna" , oui ça meme, banna , "lo band suiveurs , colleurs d'affiches ", droite ou gauche ............


faut pas o twé !! zot y travail pou la RUN , soi disant, zot deux ??????????????? allez , assez kass le ki : vive nos zébus !!!!!!!!!!!

non c'est pas gagné , hélas ...................................

3.Posté par GIRONDIN le 03/09/2016 16:46
Madame porte un pin's depuis hier soir.
Si quelqu'un a une explication ?

4.Posté par Eon le 03/09/2016 16:48
Elle avait envie de quelques bouchons siave !

5.Posté par kld le 03/09/2016 16:52
hey post 1, Zulie , hi, hi ............ , .assez pléré don , à mwin que ou lé payé par le boutique................... ou "ses propriétaires" ................. !

mwin la passe 8 ans à Paris et ma la jamais passe dans ce bande boutique .lé bien , c'est sur ..........mais bon ,na d'autre chose à voir à Paris , quand meme la di !!!!!!!!!!

garde out honte politisée pou ou , assez foutor , avec ce band post couillonisme , pou fé plaisir un zébu ...........! nou vé la "réalité" pas le "moman , popa mon zébu nassimah" ( ou autres , c'est pareil!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! )

6.Posté par kld le 03/09/2016 16:55
pour les malcomprenants ...............: si je vais à Paris en tant que réunionnais, c'est pas pour visiter quelque chose que je connais déjà , mais pour découvrir Paris ....si il y a des critiques à faire à Mme Bareigt ( et il y en a ) , celle là est mal venue post 1.

7.Posté par Homère d'Alors le 03/09/2016 17:21
elle a trouvé un endroit où elle risque pas d'être mal accueillie ...

elle va quand aux antilles ou en guyane ?

8.Posté par cmoin le 03/09/2016 18:24
A poste 1:
vraiment,pour vous c'est vital de visiter une boutique réunionnaise quand on est réunionnais?
Diriez vous la même chose à tous les réunionnais qui vivent en métropole et qui n'ont pas visité cette boutique?

9.Posté par PATRICK CEVENNES le 03/09/2016 18:24
fukcd473
1.Posté par Julie le 03/09/2016 16:23
Mais sa prochaine sortie officielle à la scribouillarde en cdd sera mai 2017. ! Mdr !

AU fait qu'est devenu le sous-secrétariat de l'égalité réelle ? Mdr !

10.Posté par golf51 le 03/09/2016 19:46
post9
Le sous-secrétariat à l'égalité réelle n'existe plus et n'a jamais servi à rien d'ailleurs!

11.Posté par Kaya le 03/09/2016 20:32
le pin's lé pa in foto son granmèr li la mèt' si son linz en souv'nir ? Mwin la kompri ke lo promié person' li la penC lété son granmèr. Mwin la avans' devan lékran télé hier swar é mwin la vi konm la figuir in madam... Pétèt mi trompe osi.

12.Posté par Marcel Flamand le 03/09/2016 21:08
Madame Bareigts est-elle ministre de la Réunion ou de l'Outre-Mer (ou des Outre-Mers, avec un "s") ? Et qu'est-ce qu'elle trouve à faire comme première manifestation publique en tant que ministre ? Inaugurer une boutique ! Quel courage ! Et que devient dans tout cela l"Egalité Réelle, cette expression stupide qui désigne une stupidité ? Marcel Flamand.

13.Posté par alcide le 03/09/2016 23:17
Après le ministère d'outre-mer, le ministère d'outre-tombe...

14.Posté par cmoin le 04/09/2016 09:29
A poste 12:si elle ne s'était pas rendu dans quelque chose de réunionnais,vous auriez dit qu'elle a prit la grosse tête et qu'elle s'en fout de la réunion.
Arrêter avec votre parti pris politique.Lobotomisé.

15.Posté par Pierre Balcon le 04/09/2016 10:10
J'ai connu l'époque , dans les années 80 , où elle existait déjà rue Vignon, près de la Madeleine. Et puis elle a fermé et on en ouvre une autre !
La politique n'est vraiment pas une activité sérieuse .
C'est tout au plus devenu un sujet pour Télé Mag .
Il serait temps de revenir aux choses sérieuses et " d' écrire une nouvelle page" , comme elle dit , mais j'ajouterais d' un récit où tous ces zozos ne seront plus les héros .

Si on revenait justement au rapport plus sérieux de Jean Finance , accolé pour la circonstance au discours d'E Boyer de mars 1991 , dont notre ministre a préfacé la réédition , avant sa promotion. J'ai contesté par ailleurs l'usage dévoyé fait de ces documents mais Il m'est venu une analyse en croisant ce diagnostic avec ce qui nous a été dit au cours du colloque de l'Université pour les 70 ans de la départementalisation .
Un des intervenants a dit que finalement la classe dirigeante locale , dans sa majorité, aurait préféré que le système antérieur perdurât ; il a surtout démontré qu'au fond le passage du statut de colonie à celui de département d'exception n'a pas changé grand chose dans la distribution du pouvoir réel .
Ma réflexion porte sur deux autres points à savoir :
- concrètement en 1948 au moment où notre inspecteur trouve La Réunion dans un état sanitaire et moral déplorable , ce qui le conduit à proposer in fine de régénérer la classe dirigeante par des apports extérieurs "d'élite" qui , à cette époque , étaient responsables réellement de cette situation ? La métropole ou les grandes familles locales issues de la petite bourgeoisie ? Tous ces gens connaissaient pourtant bien les règles d'hygiène connues depuis déjà un siècle. Pourquoi se sont ils conduits comme des barbares ?
Que sont devenus leurs descendants ?
Deuxième interrogation : en quoi , abstraction faite des forces émancipatrices venues d'ailleurs , l'équilibre des rapports sociaux s'est il modifié ?
La réponse est simple:
- Je suis persuadé que beaucoup des descendants biologiques et culturels des acteurs de 1948 sont toujours aux affaires . En bon stratèges ils ont trouvé de nouveaux "vecteurs" , des idiots utiles comme disait l'autre
- Je puis aussi vous certifier que les conceptions du développement n'ont pas beaucoup varié .
L'égalité réelle , vue par le conseiller, ex FEDOM , n'est pas très différente de celle à laquelle auraient pu souscrire ceux qui faisaient des affaires à La Réunion et à Mayotte en 48 .
Toutes ces mondanités parisiennes ne sont qu'un divertissement pour éviter d'avoir à se poser ces vraies questions.
Un dernier mot on ne remerciera jamais assez Zinfos de permettre à Mercédes classe A , ou Ford ou SOGECORE de sponsoriser notre libre parole


16.Posté par Drôles de dames le 04/09/2016 11:05
Elle a vraiment l'air de s'ennuyer la ministre... Yeux dans le vague, mine renfrognée... Rien à faire de ce que lui dit la présidente du Département !

17.Posté par kld le 04/09/2016 11:40
bel analyse de M. Balcon.

18.Posté par politic parnoumim... le 04/09/2016 12:30
les deux coméres entrain de tirer des plans pour sauver leur magouilles!!!.

19.Posté par Félix POTNOL le 04/09/2016 13:03
"MY GOOD" dit Nassimah
"t'as vu comme elle est sapée"
tu as les moyens maintenant
tu vas chez qui? tu es magnifique Erika
J'adore ton tailleur

20.Posté par jeune maorais le 04/09/2016 13:34
elle est ministre des DOM ou que de la réunion, vue que elle passe la moitié du temps a la réunion ou les stand réunionnais ou a paris ,on est en droit de se demander ,elle s'est jamais rendu dans les autres territoires durant son mandat de secrétaire d'Etat.Et la ça recommence.Mais bon 2017 approche quel profite bien ça durera pas longtemps

21.Posté par Hervet le 04/09/2016 15:53
Au printemps 2015, je retirais, à la librairie du Centre Pompidou à Paris,, une dizaine de livrets "L'abécédaire du chocolat" pour alimenter le stand que" l'Association Cacao Pei" devait tenir à la Foire Agricole de Bras Panon. début Mai pour faire la promotion du cacao et inviter à la culture du cacaoyer à la Réunion pour alimenter un artisanat de chocolatiers locaux.
La responsable de cette librairie m'annonça alors qu'existait, à proximité , donc dans le quartier des Halles,une boutique sur le point d'ouvrir ou récemment ouverte et qui proposait les produits de la Réunion et, ajouta-t'elle, "vos fèves de cacao" -qu'elle venait de goûter - "devraient pouvoir y trouver leur place".
C'est donc l'occasion de saluer nos ambassadrices des produits "PEI" ,de les en remercier et de les inviter à donner l'adresse de cette maison que ni clicanoo ni zinfos974 ne signalent, à moins que ma lecture ait été trop rapide ,même à la seconde lecture de vérification .
Nous tâcherons donc de répondre au mieux à la suggestion de cette libraire qui avait salué notre initiative avec intérêt.
www:cacaopei.re
H.H Vice Président de association KKOPI!!!

22.Posté par Question bete le 04/09/2016 18:23 (depuis mobile)
15.
Pas compris..les élites historiques locales serait donc à blâmer..et les hauts fonctionnaires venus grassement se la couler douce...? Pas responsables??

23.Posté par GIRONDIN le 04/09/2016 19:31
Pour revenir à la fin du post 15, peut-on prévenir St louis la civis qu'il faut arrêter avec la pub pour l'éclipse !!!!
J'imagine que le coût pour les copains de cette pub est moins élevée que pour les autres , en + c'est le contribuable qui paye ( pour la collecte des ordures n'a pu) Mais quand même cela va combien de temps ce cirque!!!!

24.Posté par pascal le 04/09/2016 19:42
c'est celle qui voulait supprimer les fêtes chrétiennes pour les remplacer par des fêtes communautaires..débile socialiste

25.Posté par Hervet le 05/09/2016 13:20
Bien que je répugne à entrer dans des polémiques avec des personnes que je ne connais pas, je réponds à Pascal -post 24 -que ce projet a été soulevé par le comité de dialogue interreligieux lors d'un colloque qu'il avait organisé au Sénat -aux frais de qui? -en octobre 2006 ou 2007 si ma mémoire est bonne pour présenter la Laïcité Réunionnaise comme si la Laïcité de la République était à modifier
Il semblerait, que, avec le recul, ce colloque puisse être perçu comme un des prémisses de cette volonté de modifier la loi de 1905 que d'aucuns manifestent et qui a défini cette règle juridique qui figure dans la Constitution
.Ce principe juridique peut se résumer par la formule percutante de Victor Hugo: L'Etat chez lui; l'Eglise(toutes les églises) chez elle(ou elles) , position déjà revendiquée par Philippe Le Bel et à l'époque de Victor Hugo par Lacordaire et Lamennais retoqués par le pape de l'époque dans son encyclique Mirare Vos (à consulter sur Wikipedia:)
Rendons donc à César ce qui est à César, à Dieu selon que l'on croit ou non à son existence, ainsi qu' à Erika, ce qui leur revient.
Pour mémoire la plupart des fêtes religieuses ont été calquées sur des fêtes païennes

26.Posté par kld le 05/09/2016 19:58
pascal ,post 24, encore un grand de drooooooooooooite ( il y en a des sympas , j'en connais , hi,hi, si, si , c'est possible , lol !)) mais laaaaaaaaaaaa, ça fait peur , fectivement : insulte sur un sujet qui mérite réflexion .. fectivement , l'insulte facile de deux trois certains ........., en plus , "les chrétiens" c'est pas une communauté qui "a réussi" ?????????? triste citoyen .........

27.Posté par pouleto le 06/09/2016 10:04
Les prix sont peut etre les memes que ceux pratiqués ici en local?

28.Posté par pascal le 06/09/2016 12:51
kld...de droite, et fier de l être

29.Posté par Michel le 08/09/2016 14:37
Quelle belle collusion de la droite et de la gauche réunionnaise !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales