Politique

La mairie de Saint-Denis sécurise l'action des associations du chef-lieu

C'est à une véritable première à laquelle se sont engagées quatre associations de Saint-Denis avec la mairie. Cette dernière a souhaité sécuriser l'activité de celles-ci sur plusieurs années. Un frein levé - pour trois ans du moins - à toutes les inquiétudes "financières" que ces dernières peuvent avoir même si des doutes subsistent sur le niveau de contrats aidés d'année en année.



Ce matin, dans les murs de l'ancien Hôtel de ville, des conventions pluriannuelles d'objectifs et de moyens (CPOM) ont été signées. Objectif numéro un pour la municipalité : encadrer le travail associatif afin que celui-ci réponde à des critères d'excellence.

Ces critères doivent également coller au plus près des priorités de la mandature municipale. "Nous nous sommes engagés à faire de notre projet éducatif global la priorité de notre mandature", rappelle Gilbert Annette, maire de Saint-Denis.

Répondre à l'inquiétude des responsables associatifs


La mairie de Saint-Denis va engager 28 millions d'euros sur la période 2011-2013 pour soutenir l'action associative. "C'est + 33%", se réjouit Gilbert Annette. Mais gare "aux associations qui peuvent être sympathiques mais dont l'intérêt pour la collectivité n'est peut-être pas certain", dit-il fermement.

La mairie de Saint-Denis sécurise l'action des associations du chef-lieu
Les conventions signées engagent désormais quatre associations sur les trois prochaines années. C'est le cas du Club Animation Prévention, habilité à travailler en milieu périscolaire, de Saint-Denis Enfance, de l'association Locale d'Insertion par l'Economie (ALIE) et enfin de la mission locale Nord.

"Le caractère pluriannuel de ces soutiens financiers, c'est un engagement moral très fort pour sécuriser les activités de ces associations, pour qu'elles ne soient pas dans l'attente des subventions. C'est une garantie supplémentaire", souligne le maire de Saint-Denis.

D'autres associations seront concernées

Un point de vue largement partagé par les présidents d'associations présents à cette signature. "C'est une démarche souhaitée depuis des années qui abouti", répond Karine Leygoute de Saint-Denis Enfance, même si des "incertitudes subsistent chaque année sur le nombre de contrats aidés dont nous pouvons bénéficier".

Prochaine étape pour la mairie de Saint-Denis, l'élargissement du panel d'associations subventionnées dans ce cadre pluriannuel. Une démarche similaire se poursuivra donc au cours de l'année 2011 pour les associations bénéficiant de plus de 200.000 euros de subventions.
Jeudi 10 Mars 2011 - 12:28
Ludovic Grondin
Lu 1315 fois




1.Posté par noe974 le 10/03/2011 16:44
C'est un peu du fric distribué légalement pendant la campagne électorale !!! Va le savoir !

Dans quelque temps fleuriront d'autres associations un peu bidon !! et hop , on déposera une demande de subventions !!!!les frais ....restos ...secrétariat ...voitures de fonction ...

Espérons que des contrôles de qualité seront faits souvent et non comme l'ARAST du CG (une grenouille qui a voulu devenir vache !)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales