Politique

La mairie de Petite-Ile trop généreuse avec certains agents

Vendredi 7 Avril 2017 - 13:30

La commune de Petite-Ile a droit, à son tour, aux remontrances de la Chambre régionale des comptes. Présenté hier soir en conseil municipal, le rapport d'observations concerne deux mandatures, celle de Guito Ramone et celle, depuis 2014 de Serge Hoareau.

Les magistrats financiers portent, dans ce rapport définitif de 35 pages, l’accent sur la santé financière "fragile" de la commune sudiste. Comme pour nombre de collectivités, ce sont ses charges de personnel qui sont pointées du doigt. Elle représentaient plus de 72% des charges courantes de la commune en 2015. 

"Les marges de manoeuvre sont ténues"

Quelques largesses, qui n’ont plus lieu d’être, fait remarquer la CRC, ont bénéficié aux agents non titulaires (doublement des sommes versées au titre du régime indemnitaire), aux personnels travaillant dans les écoles et cantines (dispensés d’obligation d’effectuer la totalité des heures légales de travail). Le rapport chiffre aussi à 825.000 euros le surcoût résultant du placement de deux anciens DGS en "congé spécial" et à 465.000 euros l’attribution sans base légale d’un congé exceptionnel de six mois à tout agent partant à la retraite. Une curiosité relevée par la chambre régionale des comptes depuis l’année 2010. La rectification de ses erreurs permettrait à la commune d’économiser 280.000 euros par an, soit 3% des charges annuelles nettes de personnel.

Parmi les pistes de réflexion à mener pour corriger le tir, les magistrats financiers préconisent une meilleure maîtrise des dépenses de fonctionnement. "Au vu de la situation, les marges de manoeuvre sont ténues et limitées en recettes. les dépenses de fonctionnement constituent la principale source d’économies potentielles", mentionne la CRC.

Extrait du rapport d'observations définitives :
LG
Lu 7159 fois



1.Posté par dos d'ane le 07/04/2017 15:59

a quand un controle sur la commune de la possession depuis 2014 jusqu'a la fin 2016 /! a quand un controle du CCAS de la possession ! la va war kossa i passe . la va war lo vré sou miranville et son ladzoin fianance !!!!!!!

2.Posté par klod le 07/04/2017 18:05

"les marges de manoeuvre sont ténues" ....

i like nos "zébus" , garant de la bonne utilisation de nos impots .................


je vote , je milite en misouk !

3.Posté par Algue no stra le 07/04/2017 19:34

totoche !! 825 000 euros !!!! ça fait combien par mois en net à ne rien foutre ? il a pas honte le serge ???


4.Posté par question bête le 07/04/2017 19:37

si le maire veut être aidé..il a déjà reçu une lettre de mission à ce sujet... pourquoi ne reçoit il pas le "local" qui peut aider ??

5.Posté par Trouvé sur le net le 07/04/2017 19:48

https://www.slideshare.net/Nicolas97480/petite-ile-2000-2014-v2016-11-23

6.Posté par Simplex le 11/04/2017 17:53

Tant qu'un maire ne sera pas PERSONNELLEMENT sanctionné pour sa mauvaise gestion les abus continueront. Actuellement c'est le contribuable qui paie !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 11:13 Nassimah Dindar évoque une "théorie du complot"