Société

La loi sur l'autorité parentale: "Une preuve que l'on se rapproche petit à petit de la garde alternée"


La loi sur l'autorité parentale: "Une preuve que l'on se rapproche petit à petit de la garde alternée"
La loi sur l'autorité parentale a été adoptée par l'Assemblée nationale le 27 juin. Malgré une opposition acharnée de l'UMP, les députés y ont été favorables. Cette proposition de loi a pour but de renforcer l'exercice de l'autorité parentale pour les deux parents en cas de séparation, la reconnaissance des beaux-parents et le recours à la médiation familiale.

Ce n'est pas une grande victoire selon Bernard Barsamian, président de l'association de défense des pères, Paire 2 cœurs. "Il faudrait déjà que les lois existantes soient appliquées", affirme-t-il. Car cette loi viendrait en "renfort mais pour le moment la justice se prononce toujours en faveur de la mère".

Deux points positifs en sortent néanmoins, selon Bernard Barsamian. "C'est une preuve que l'on se rapproche petit à petit de la garde alternée. Il s'agit de la garde de l'enfant pendant 50% du temps chacun, ce qui est rare. Selon les derniers rapports d'experts en psychologie, ce fonctionnement est un facteur d'équilibre pour l'enfant si les logistiques sont correctement mises en place".

Pour lui, c'est grâce à la médiation que les parents pourront mieux s'entendre et donc mieux s'organiser pour la garde alternée à 50%. "Nous voulons absolument la médiation obligatoire", ajoute-t-il. Il s'agit d'un dispositif prévu par la loi mais non-obligatoire pour le moment.

Ce ne sont pas des "alcooliques et des hommes violents"

Le troisième point de cette proposition est le renforcement des droits des beaux-parents sur l'enfant, un amendement auquel les pères s'opposeraient. "On me dit souvent que les droits des pères biologiques par rapport à leurs enfants ne sont pas respectés, ce n'est pas pour les donner à une tierce personne", explique-t-il. Le président de l'association rappelle que les hommes qui demandent de l'aide ne sont pas des "alcooliques ou des hommes violents", mais des personnes "qui travaillent et ont les moyens d'accueillir leurs enfants chez eux".

Si 85% des enfants de parents séparés sont domiciliés chez la mère, "c'est parce que notre société n'a pas évolué", selon Bernard Barsamian. "Nous ne sommes pour une famille équilibrée, rien de plus, et si une loi peut assurer ça, tant mieux. Mais pour cela, elle doit être respectée".
Mardi 15 Juillet 2014 - 15:24
SH
Lu 1204 fois




1.Posté par noe le 15/07/2014 16:33
Les juges ont raison de tj placer les enfants chez leur mère en cas de séparation car les mères sont moins coureuses que les pères ! et ça on le sait et on le voit tous les jours ....
Les hommes plantent mais n'assument pas leur geste ... sauf quelques uns ...

On voit souvent qu'après des années de séparation , certains mecs semblent prendre "conscience" qu'ils ont des enfants ... et là , ils viennent engorger les tribunaux de plaintes , accusant la mère de tous les maux ... de plus ils viennent dans les écoles perturber le travail scolaire de leurs supposés enfants !
Ce ne sont que des "pleureurs" ... heureusement que les enfants voient et entendent !
Les pseudos papas-planteurs-injecteurs doivent être sanctionnés !

2.Posté par eon le 15/07/2014 17:31
NOE voilà bien des lieux communs et une généralisation sans fondement ! Si tu as un problème personnel de cet ordre pas la peine de faire de ton cas une généralité ! C'est réducteur, voire ridicule !

3.Posté par Gio le 15/07/2014 19:06
D'accord avec Eon , Noé devrait regler ses problemes avant d'écrire et de cracher autant de venin sur les pères .... Le monde n'est pas fait que de coureurs , de papas-planteurs-injecteurs et de brutes épaisses . En tant que père impliqué je me réjouis de cette décision en faveur d'un équilibre familial ... Et je prie pour que le ou les enfants de Néo n'entendent jamais ses propos ... Car l'aliénation parentale est source de beaucoup de déséquilibres chez les enfants ...

4.Posté par ex - collègue le 15/07/2014 19:30 (depuis mobile)
Effectivement, Noe prend son cas pour une généralité !!! Je le confirme.
Bonnes vacances monsieur le Directeur !!!!


5.Posté par KLOD le 15/07/2014 20:45
C'est vrai , le pauvre noé ne va rien sauver des eaux , c'est couru d'avance , lol .

6.Posté par NITA le 16/07/2014 15:16
Cher Noé, pourquoi autant de haine envers les pères et tant d'éloges aux mères. En tant que femme, en tant qu'observatrice et en tant que bénévole et membre d'associations contre les violences intra-familiales, je peux te dire que tu as des femmes pires que des pères et des pères qui ont toutes les capacités à assumer leur rôle de père et même de papa poule ( eh, oui il y en a, contrairement à ce que tu peux penser ). Quelles souffrances gardes-tu en toi pour être aussi vindicatif ? Ta souffrance est-elle aussi profonde pour que tu puisses en vouloir à tous les pères de la terre ? Et puis, heureusement que les pères pleurent, ce sont des pères avec un coeur débordant de tendresse et d'amour alors que certaines mères sont dures et inhumaines avec leur progéniture. Je rejoins Bernard BARSAMIAN, oui il faudrait déjà que les lois existantes soient appliquées, car pour le moment la justice se prononce presque toujours, sinon en faveur de la mère.

7.Posté par bichette le 04/08/2014 09:53
Salut vous tous.

Hé bien ! noé a le droit de dire ce qu'il pense et a raison
de dire ses pensées.
Tous les pères ne sont pas des irresponsables ,c'est entendu .Cependant, les nouvelles lois ne sont pas faîtes dans l'intérêt de l'enfant ! une hypocrisie de plus! réfléchir aux conséquences de la garde alternée pour certains enfants , c'est du n'importe quoi!

Désolée de vous parler de mon cas perso ,mais je suis une maman de trois enfants ,( du même père) , Ce dernier a voulu "récupérer" notre fils à l'approche de ses 10 ans , alors que je l'avais élevée seule avec tout ce que cela comporte.Il ne participait à rien ,sauf le prendre quelques heures pour faire mumuse et me le ramener illico presto.Des choses plus importantes à faire! Entre temps
j'apprends que ce monsieur a fait un autre enfant ailleurs ,pendant que j'attendais son enfant !!!

J'ai dû me battre pour garder mon enfant que j'ai éduqué ,soigné ,aimé depuis sa naissance! le ciel m'est tombé sur la tête.

Mais grâce à des "relations", il a obtenu la garde alternée.J'ai vécu un enfer ,mon cœur de maman a été très blessé.Mes deux autres enfants en ont également souffert. Et je vous passe les détails de l'ignominie dans lequel j'ai plongé grâce à un jugement fondé sur des éléments pris en compte au moment même et non sur tout le temps passé à m'occuper de mes trois enfants .
Confrontée à des menteurs pervers , hélas j'apprends que ce monde ,décidément ne respecte pas l'humain!
.Alors , pardonnez moi de vous dire , qu'en effet certains pères assurent , mais d'autres peuvent vous briser et se servir des enfants pour cela. Vive la loi Française!! justice n'est pas faîte comme il le faudrait . Pas d'argent ? pas de "relations"? c'est foutu d'avance !!

PS: facile de taper à plusieurs sur le dos d'un seul!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales