Société

La location financière: "Un moment historique pour les entreprises réunionnaises"


Rafael CASTRO, Directeur général du groupe Locasystem et Ibrahim PATEL,Président de la CCI Réunion lors de la signature.       (photo : Julie Ribeyra)
Rafael CASTRO, Directeur général du groupe Locasystem et Ibrahim PATEL,Président de la CCI Réunion lors de la signature. (photo : Julie Ribeyra)
‘’Un moment historique ‘’, c’est en ces termes que le président de la CCI, Ibrahim Patel a introduit ce vendredi son discours de présentation à l’hôtel consulaire de Saint-Denis.

À l’ordre du jour, la signature de la convention de partenariat entre la CCI Réunion et LocaSystem. Les entrepreneurs locaux pourront prochainement bénéficier du dispositif de location financière, véritable alternative à l’achat.

La crise de 2008 et les différents déboires économiques qui en ont découlé, ont occasionné de grosses difficultés aux entreprises réunionnaises. Les plus petites et moyennes structures ont parfois trinqué, voire fermé pour la plupart d’entre elles. La faute à un manque de trésorerie, le nerf de la guerre.

La location financière peut s’avérer un bon compromis pour les structures entrant dans le cadre permettant à celles qui auront au préalable déposé un dossier de bénéficier du renouvèlement de leur matériel. Tout ceci sans engager de crédits supplémentaires, ni recourir à leurs fond propres.

Ce système existe depuis longtemps dans l’hexagone et le groupe qui permettra sa mise en place à la Réunion est LocaSystem. Il s'agit de la filiale Eurodys. Le temps de finaliser leurs locaux à Saint-Denis, ils seront opérationnels dès le 18 juillet. Une antenne dans le sud de l’île, à Saint-Pierre, est également en prévision.

La CCI Réunion est ‘’totalement séduite par le concept’’ , annonce son président Ibrahim Patel avant d’ajouter, que cette signature est un ‘’moment historique pour les entreprises réunionnaises ‘’. En effet, ‘’beaucoup d’entreprises attendaient ce système de location financière, LocaSystem est arrivé au bon moment, un moment où il faut relancer l’économie’", ajoute-t-il.

Malgré les années difficiles qui ont succédé la crise, la Réunion affiche un taux de croissance économique optimiste. Un taux de l’ordre de 2,8 % pour l’année 2015 avec 5500 emplois créés dans le privé. Le taux de création d’entreprises est aussi en net augmentation et le taux de radiation qui diminue, au contraire de la métropole.

La Réunion, un marché propice à la location financière

Des résultats optimistes qui ont ainsi amené LocaSystem à étudier le marché économique local d’un peu plus près et ainsi pénétré de nouveaux marchés dans leurs activités. Le groupe LocaSystem existe dans l’hexagone depuis 30 ans où il est historiquement spécialisé dans le service aux entreprises (prestations et matériels) avec la vente d’un contrat de location à la clé. Son directeur général, Rafael Castro qualifie l’arrivée d'Eurodys à la Réunion de ‘’challenge excitant ‘’. Pour le dirigeant, il est essentiel ‘’d’aider les entreprises qui n’ont pas accès au crédit actuellement’’ . "Nous essaierons de donner satisfaction aux entreprises’’ , ajoute Patrick Joulie, le directeur des opérations du groupe LocaSystem.

‘’Il y a des entreprises solides à la Réunion’’

'’Nous avons été surpris du nombre d’entreprises solides à la Réunion’’ , annonce Rafael Castro qui y voit ‘’un potentiel énorme au développement de LocaSystem à la Réunion avec de fortes industries et des entrepreneurs qui ont énormément d’idées’".

La location financière est ‘’un excellent complément pour les entreprises’’ , avance t-il. L’outil permet de solliciter les banques pour les entreprises (développement et rachat d’entreprises) en les accompagnant dans leurs démarches.

Les possibilités de financement vont de 30.000 euros jusqu’à 100.000 euros. Avant même son installation définitive dans l’île, Eurodys est sur cinq accords de financement.

Les types d’équipements financés sont variables. Cela va du tractopelle à un simple ordinateur ou encore des machines plus onéreuses spécifiques aux industries lourdes. Petite particularité, Eurodys ne fait pas appel aux cautions solidaires ou personnelles des dirigeants. Concernant le taux d’acceptation des locations, il dépend de la qualité des entreprises.

Les taux bancaires pratiqués sont dits ‘’classiques’’ et sont ceux des banques métropolitaines. Pour ce qui est de la durée de la location, elle oscille entre deux et cinq ans, cela dépend des industries. Un dossier complet mettra en moyenne 4 jours à être instruit.

Attention, les entrepreneurs ne doivent pas confondre contrat banque et contrat de location, l’amalgame arrive souvent. Le contrat banque équivaut à un crédit bail (proche de la location avec option d’achat). Le contrat de location est une location pure qui passe en charge pour l’entreprise. L’avantage du contrat de location pour une entreprise, réside dans le fait qu’il lui donnera la propriété des équipements in fine.

Rafael Castro garantit: ‘’Nos contrats de financements empêchent les problèmes de trésorerie’’.

Concernant les perspectives d'Eurodys, elles se concentrent sur les financements immatériels (exemple le ‘’cloud’’, le marketing, les dépots de brevets…), ‘’Ils sont un enjeu pour nous car nous serons en mesure de financer de l’immatériel’’, conclut Rafael Castro, confiant.

 
Samedi 9 Juillet 2016 - 16:35
Julie Ribeyra
Lu 2189 fois




1.Posté par GIRONDIN le 09/07/2016 18:08
'’Nous avons été surpris du nombre d’entreprises solides à la Réunion’’

C'est rassurant!

pour le CSA, entreprises déjà en place:
SOREFI
CREDIT MODERNE
QUASI tous les gros commerçants sur place

2.Posté par lolo le 09/07/2016 18:15 (depuis mobile)
Encore un manières que les petit ferme. Et les élu de ccir y grossi. Y fois les élections y arrive.vive T robert😎

3.Posté par KLD le 09/07/2016 20:30
" un moment historique" , les mots utilisés à mauvaises escients n'ont plus aucun sens ..............sur ce cailloux et ailleurs .pfttt.

4.Posté par GIRONDIN le 09/07/2016 22:29 (depuis mobile)
3. KLD
Le moment historique se sera quand le RSI de mr Patel président de cette usine à gaz arrêtera d'asphyxier les entreprises,non?

Le IBRA est content de lui la boîte du coin pourra dorénavant louer un photocopieur, c'est historique... 😁

5.Posté par KLD le 09/07/2016 22:42
fectivement Girondin , ne fait pas "l'histoire "qui veut.

6.Posté par manto le 10/07/2016 10:19
Patel arrête fait ton coq...

7.Posté par NATIVEL le 10/07/2016 18:11
Bon tout d'abord les contrats de location financiere pour des biens d'équipement sont déja proposés à la réunion par quantité d'opérateurs financiers, ce n'est pas une nouveauté, par exemple presque tous les vendeurs de bureautique les proposent.
Ensuite "L’avantage du contrat de location pour une entreprise, réside dans le fait qu’il lui donnera la propriété des équipements in fine." ce qui est faux, il n'y a pas d'obligation de cession du bien a la fin de la location et les contrats sont souvent dans le flou concernant la fin du contrat , on peut se retrouver a devoir continuer la location du bien obsolete au même taux qu'une nouvelle location sur un bien neuf ou se faire reprendre le bien à la fin de la location sans pouvoir le racheter. Ensuite le bien ne vous appartenant pas et étant la propriété du loueur, en cas de difficulté de celui ci il peut vous etre repris pour par exemple une vente aux enchéres suite a sa liquidation. Il y a quantité d'autres inconvénients a ce système sans parler du fait que la défiscalisation industrielle profite au loueur et non au locataire.

8.Posté par jean claude payet le 11/07/2016 08:37
euh y a quoi comme entreprise a la reun qui fonctionne, l'anpe, la caf, le conseil general, le ccas j'en vois pas d'autres......ah si les boissons alcoolisees et la chnouf

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales