Blog de Pierrot

La liste des 34 sénateurs les plus absents au Palais du Luxembourg

Vendredi 15 Janvier 2016 - 07:27

La Une du site "Les Contribuables associés"
La Une du site "Les Contribuables associés"
Le président du Sénat, Gérard Larcher, a annoncé mercredi que quatorze sénateurs allaient voir leurs indemnités réduites de 2.100 euros en raison de leur absentéisme au cours du dernier trimestre 2015.

Par contre, il a refusé de donner les noms des élus concernés car il ne veut pas, selon lui, "donner leurs noms en pâture".
 
Etrange que le président du Sénat n'ait pas joué jusqu'au bout la carte de la transparence. Pour combler cette regrettable lacune qui constitue selon nous une atteinte à la démocratie (n'oublions pas que ces élus sont payés avec les impôts des contribuables), nous avons choisi de ressortir (voir en fin d'article) une liste des 34 sénateurs les mois assidus qui avait été publiée par l'Obs, grâce au travail du site internet "Nos sénateurs", un observatoire géré par le collectif Regards Citoyens.

Comme vous pouvez le constater, les 15 sénateurs de l'outremer et des Français de l'étranger arrivent en tête, ce qui s'explique essentiellement par la distance entre leurs territoires et Paris. On ne se rend pas avec la même facilité au Palais du Luxembourg pour un sénateur parisien ou breton que pour un élu de la Réunion qui doit effectuer 11h de vol à l'aller et autant au retour, sans compter la fatigue du voyage et le temps nécessaire à la récupération.

Mais la durée du voyage n'est pas la seule explication. Il faut aussi prendre en compte le cumul des mandats dans les cas de Michel Fontaine et de Didier Robert par exemple. Et nul doute que le fait que Michel Vergoz ait depuis réussi à récupérer sa mairie de Sainte-Rose ne va pas améliorer ses statistiques au Palais du Luxembourg !

A la distance et au cumul des mandats, il faut ajouter l'âge. C'est notamment le cas de Paul Vergès, le vainqueur toutes catégories à ce palmarès du sénateur plus absent avec un bilan d'une seule semaine de présence au Sénat en 2015, et qui a ainsi le privilège de faire la Une du site des Contribuables associés.

Cette situation particulière des élus d'outremer leur a probablement évité de faire partie des 14 sénateurs sanctionnés par Gérard Larcher, ce qui expliquerait qu'il n'y ait eu que 14 élus sanctionnés. On ne le saura pas (en tout cas pas pour le moment...) puisque le président du Sénat a refusé de donner les noms des fautifs et que nos sénateurs locaux se font très discrets.

A noter quand même que selon le Huffington Post, repris par le site des Contribuables associés, "tout parlementaire qui sera absent, au cours d’un même trimestre, à plus de la moitié des votes solennels, ou des réunions de commission, ou des séances de questions au gouvernement (...), verra son indemnité de fonction amputée de moitié. Soit une perte sèche de 700 euros par mois. Le Sénat s’est voulu encore plus sévère avec les récidivistes qui "sèchent" purement et simplement tous les travaux de la haute assemblée". Dans cette hypothèse, "la sanction entraînera la suppression de la totalité de l’indemnité de fonction (1.400€/mois) et de 50% de l’Indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) soit 3.000€/mois. Résultat des courses: les sénateurs les moins assidus pourraient perdre jusqu’à 4.400€ d’avantages financiers par mois. La rémunération d’un sénateur étant de 11.416,00 euros net par mois, une retenue de 4.400 euros signifierait qu’un sénateur jamais présent continuerait à toucher 7.016 euros par mois"...

D'où la question posée par le site : Dans quelle entreprise un salarié continuerait à toucher l’intégralité de son salaire en ayant été absent juste un petit peu plus que la moitié du temps prévu par son contrat de travail ?

Voici la liste complète des 34 sénateurs les moins assidus :
    •    Les 4 sénateurs de La Réunion : Michel Fontaine (UMP), Paul Verges (Parti communiste Réunionnais), Didier Robert (UMP), Michel Vergoz (PS)
    •    Les 2 sénateurs de La Nouvelle-Calédonie : Pierre Frogier (UMP), Hilarion Vendegou (UMP)
    •    Les 2 sénateurs de Mayotte : Abdourahamane Soilihi (UMP), Thani Mohamed Soilihi (PS)
    •    Le sénateur de Wallis-et-Futuna : Robert Laufoaulu (UMP)
    •    3 sénateurs des Bouches-du-Rhône : Jean-Noël Guérini (Non inscrit), Bruno Gilles (UMP), Jean-Claude Gaudin (UMP)
    •    2 sénateurs de Guadeloupe : Jacques Gillot (Apparenté PS), Félix Desplan (PS)
    •    2 sénateurs du Pas-de-Calais : Natacha Bouchart (UMP), Daniel Percheron (PS)
    •    2 Sénateur du Var : Christiane Hummel (UMP), Hubert Falco (UMP)
    •    Un sénateur de l'Essonne : Philippe Esnol (Parti radical de gauche)
    •    Un sénateur du Rhône : Gérard Collomb (PS)
    •    Un sénateur de la Meuse : Christian Namy (UDI)
    •    Un sénateur du Vaucluse : Alain Dufaut (UMP)
    •    Les 2 sénateurs de Martinique : Maurice Antiste (PS), Serge Larcher (PS)
    •    Un sénateur de l'Isère : Bernard Saugey (UMP)
    •    Un sénateur de Moselle : Jean Louis Masson (Non inscrit)
    •    Un sénateur des Ardennes : Benoît Huré (UMP)
    •    La sénatrice de Saint-Pierre-et-Miquelon : Karine Claireaux (PS)
    •    Un sénateur du Val-de-Marne : Luc Carvounas (PS)
    •    Un sénateur des Français établis hors de France : Jean-Pierre Cantegrit (UMP)
    •    Un sénateur de l'Oise : Yves Rome (PS)
    •    Un sénateur d'Eure-et-Loir : Gérard Cornu (UMP)
    •    Un sénateur de Lot-et-Garonne : Pierre Camani (PS)
    •    Un sénateur de la Loire : Jean-Claude Frécon (PS)
Pierrot Dupuy
Lu 9762 fois



1.Posté par Eno2016 le 15/01/2016 08:22

Nos sénateurs péi présentent des certificats médicaux sûrement pour justifier de leurs absences comme pour tout fonctionnaire qui veut se reposer quelques jours aux frais de la Sécu !

Pas de mal pour justifier de ses absences !

2.Posté par JMR974 le 15/01/2016 08:22

Le (modération) portois a une tête d'absent permanent. Soit on en fait un calendrier (que n'achèteront que les fidèles), mais il ne faudra pas en faire beaucoup car il y aura des tonnes d'invendus, soit il faut arrêter de publier sa photo dans la presse, ça fait déordre.

3.Posté par Pamphlétaire le 15/01/2016 09:02

On parle de faire des économies. Voila des économies faciles à faire avec les parlementaires : et les visio conférences avec Skype ou autre logiciel similaire... Chaque sénateur, chaque député reste chez lui ou sur son lieu de travail et il peut discuter, échanger avec les autres. De plus, il peut être entouré de secrétaires ou autres qui ont des avis importants et différents et surtout ne pas oublier certains choses ou détails...Quand on monte au perchoir pour parler une dizaine de minutes, pas la peine de rameuter les élus car c'est le gouvernement qui pond plus de lois que pouvoir législatif...A quoi ça sert de dépenser autant d'argent sur ces indemnités parlementaires...Tous les citoyens non élus s'y retrouveraient. Ça éviterait des déplacements sur la métropole, on garderait plus longtemps et plus près de nous nos chers élus. De plus, les cigares ne sont plus offert aux assemblées parlementaires pour nos chers représentants ...

4.Posté par bouboul974 le 15/01/2016 09:11

juste une remarque ce sont peu des sénateurs HORS HEXAGONE qui sont citer

5.Posté par GIRONDIN le 15/01/2016 09:25 (depuis mobile)

On vous dit que c'est le prix de la démocratie!

Emplois fictifs?

6.Posté par Titi or not Titi le 15/01/2016 09:44

"un bilan d'une seule semaine de présence au Sénat en 2015, et qui a ainsi le privilège de faire la Une du site des Contribuables associés."

C'Etait Pour Un Bilan Médical ! 😜
Donc Obligé ! 😄

Remenber : Sept 2008 😜
http://www.dailymotion.com/video/xkt5gw_yvan-stefanovitch-les-privileges-des-senateurs-rmc-sept-2008_news

ANouLa©®

7.Posté par Eno2016 le 15/01/2016 09:53

Comme quoi le Sénat ne sert pas à grand chose ... C'est le Parlement qui a le dernier mot !
De Gaulle voulait d'ailleurs supprimer le Sénat ...

8.Posté par cheche le 15/01/2016 09:54

Eh oui les 10000bornes il faut les faire!!! et quand en plus on est maire,pdt de region où d'un âge tres avance pourquoi se casser le c... quand ça rentre sur son compte bancaire tous les mois et que personne ne dit rien alors 4000€ de moins sur 11000€ ce n'est rien pour eux...En attendant sans scrupules IL S trompent leur electorat..proprement scandaleux.Et ne parlons pas de nos sept deputes qui font quoi eux??? Il serait grand temps de reduire d'un tiers ces senateurs et deputes en ces moments de privation et de disette budjetaire..mais quel media osera leur dire en face à la tele???

9.Posté par 11.000 € ? le 15/01/2016 10:26 (depuis mobile)

Moi je veux bien aller plusieurs fois par an en métropole pour ce sympathique salaire...

10.Posté par Edouard le 15/01/2016 11:05

L’exception à la Française .
1) il faut mettre un âge limite à la représentation des élus (comme dans la société civile pour les dirigeants)
2) il faut que l’Etat (et ses Services) se mette au régime et adopte des méthodes économiques adaptées à notre époque et à notre situation d’endettement (30000€ par habitant)
3) il faut limiter le nombre de mandats : ne pas faire qu’en parler !
Nous avons en France 618582 élus : 577 députés, 348 sénateurs, 2040 conseillers régionaux, 51 conseillers assemblée territoriale Corse, 131 Nouvelle Calédonie, Wallis et Futuna, 4054 conseillers généraux, 36785 maires, 536520 conseillers municipaux, 76 députés européens, 38000 élus intercommunaux. C’est le fameux mille feuille !!!
Et ça coute 1,2 milliard d’euros par an (essentiellement consacré aux élus locaux dont les 536519 conseillers municipaux)
Par comparaison :
FRANCE : 65 M d’hab. / 577 dép./ 348 sen. = 925 parlementaires = 1 parl. pour 70000 hab.
Allemagne : 83 M d’habitants/656 députés/178 sénateurs = 1 parlementaire pour 113000 hab.
Espagne : 48 M d’hab. / 350 députés/264 sénateurs = 1 parlementaire pour 75000 hab.
R. Uni : 63 M hab. / 650+60 Galles+123 Ecosse = 839 parl. = 1 pour 75000 hab

Pour les absents, le système mis en place en 2015 tendant à réduire les indemnités ne marche pas. La preuve !
Adopter une indemnité avec jetons de présence comme dans les sociétés du privé.
ET EXIGER DES ELUS DES RAPPORTS PUBLICS DE LEURS ACTIVITES PARLEMENTAIRES.

On vote avec nos pieds !

11.Posté par Simandèf le 15/01/2016 11:21

Maintenant il est possible de faire des visio.conférences de signer électroniquement... Plus besoin d'aller à l'autre bout du monde pour faire entendre sa voix.

12.Posté par Dipadutout! le 15/01/2016 11:39

Il me semble que c'est la seconde fois qu'ils sont punis non ?

13.Posté par sceptique le 15/01/2016 11:47

Il faut supprimer le sénat. trop de dépenses que le gouvernement pourrait mettre dans les ministères utiles tels que l'éducation nationale et le ministère de l'intérieur

14.Posté par Linette le 15/01/2016 12:00

Didier Robert pa encor démissionné de son poste de sénateur ?
Pourtant il l'avait annoncé à la télé.
C ki sa suppléante ?
Jacqueline ?

15.Posté par Canard le 15/01/2016 12:58

y fo kasse lé kui dan la vie....l'alerte disparition pour les sénateurs Réunionnais.

A lire ici : http://locanardlenoir.com/2016/01/15/senateurs-lalerte-disparition/

16.Posté par Des privileges encore en 2016 sous la V e Republique ? (Gloseur sensE) le 15/01/2016 14:21

A l'école de la République, n'est-il pas enseigné que le 4 août 1789, les républicains ont supprimé les privilèges ?
7000 euros par mois pour un sénateur dont son absence continuelle ne serait pas justifiée ?
UMP : Union pour le Maintien des Privilèges (sous la V e République)

Avec humour et aussi sérieusement, les jetons de présence utilisés pour la rémunération des administrateurs d'une société anonyme pourraient être une solution pour la rémunération des sénateurs.

17.Posté par Daniel le 15/01/2016 17:11 (depuis mobile)

Après 3 absence il suffit de les radiés. Pas plus compliqué.

18.Posté par AKOZ le 15/01/2016 18:18

Le cumul des mandats nuit gravement au portefeuille.

19.Posté par kld le 15/01/2016 18:20

le sénat ????????la rigolade de nos institutions , De Gaulle avait raison sur ce point ! stop à ces scènes à teur

20.Posté par Sénat : à réformer le 15/01/2016 18:29

10.Posté par Edouard le 15/01/2016 11:05

D'accord pour la limitation d'âge (fini à 60-65 ans), et pour une rémunération fixe (frais de secrétariat, assistants parlementaires, bureau, ...) UNIQUEMENT SUR JUSTIFICATIFS et une rémunération variable (indemnité en fonction de la présence REELLE - il faut être présent aux sessions et il ne suffit pas de venir, signer et repartir...), avec obligation de rendre des comptes (rapport d'activité personnelle en tant qu'élu), avec même une décote en fonction du pourcentage de présence voire de leur efficacité.

Ceci encourageant les mandats uniques et défavorisant les mandats multiples et incitant les élus à se consacrer vraiment et exclusivement à leur mandat unique.

Et obligation de rembourser, à la demande de TOUT CITOYEN de sa circonscription ou de l'Etat, s'il y a fraude ou erreur.

Autre innovation: il faudrait que les sénateurs soient élus AUSSI en partie par les citoyens, car actuellement ils sont élus par d'autres élus uniquement.

Avec, comme pour d'autres élus, une interdiction de se représenter s'ils ont été improductifs et inactifs ou presque (sans compter bien sûr les inéligibilités pour un nombre étendu d'infractions: question de moralité). Critère d'efficacité et d'activité à définir.

Ca me paraît un minimum de bon sens qui revaloriserait un peu la valeur morale des élus, actuellement au point bas (voir les taux d'abstention).

En démocratie, nous sommes représentés en permanence par des élu(e)s: ceux-ci ou celles-ci doivent travailler dans leur mandat et justifier de leurs dépenses. Et non pas faire ce qu'ils/elles veulent en profitant d'avantages pas toujours mérités, et en ayant plusieurs mandats, ce qui n'est matériellement pas gérable.

21.Posté par Citoyen le 15/01/2016 20:25

Que le monsieur de la photo ait des absences, c'est dans l'ordre des choses. Ce sont les lois que ces individus votent pour leur agrément qui sont à bannir. Ne nous faisons pas d'illusions : tant qu'ils sont aux commandes, "le changement c'est maintenant" n'ait qu'un attrape-nigaud.

22.Posté par Didier NAZE le 15/01/2016 20:43

Question d un pauvre ignorant que je suis.....euh ça sert à quoi le Sénat ?.....

23.Posté par O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo... le 15/01/2016 22:37

Kozé, kozé, ils s'en foutent, le pognon(grâce au cumul des mandats) tombent dans leurs poches......
Ils en ont rien à foutre. Dèja les politiciens se foutent des électeurs, alors imaginez ce que les sénateurs pensent des 'tits électeurs.....Faut-il rappeler qu'ils sont nommés par leurs potes grands électeurs?

24.Posté par O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo... le 15/01/2016 22:38

2.Posté par Didier NAZE le 15/01/2016 20:43 | Alerter
Question d un pauvre ignorant que je suis.....euh ça sert à quoi le Sénat ?.....
..............................

C'est une maison de villégiature où les politiciens y placent leurs copains.

25.Posté par O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo... le 15/01/2016 22:39

22.Posté par Didier NAZE le 15/01/2016 20:43 | Alerter
Question d un pauvre ignorant que je suis.....euh ça sert à quoi le Sénat ?.....
........................
Et ce sont les français qui payent au nom de "l'obligation alimentaire"...........un peu comme pour les vieux en maison de retraite.

26.Posté par môvélang le 15/01/2016 22:51

et il ont fait et voter une loi pour réduire ou supprimer la CMU aux personnes qui ont une petite économie sur le livret

27.Posté par J F Séguineau le 16/01/2016 08:15

Absentéisme et indemnités de nos élus.
Le Sénat veut pénaliser les sénateurs qui ne font pas preuve d’assiduité. Nos quatre sénateurs Michel Fontaine, Didier Robert et Michel Vergoz et Paul Vergés sont sur la liste, quels sont leurs mandats ?
Les indemnités indiquées sont basées sur le barème national en vigueur.
Les indemnités brut indiquées pour chaque élu ne prennent pas en compte les différents avantages ; Voiture de Fonction, GSM, ordinateur personnel, tous frais de voyage (avion, train, taxi, etc.), logement de fonction dans certaine condition, et autres avantages.
Si les élus n’avaient pas eu la sagesse d’imposer un plafond brut d’indemnité de 9857,49€ tous mandats confondus, Michel Fontaine pourrait percevoir selon le barème : 18 314,49€/brut.
1ère position Michel Fontaine Maire de Saint-Pierre 4181,62€/brut, Président de la CIVIS (EPCI : Communauté de communes) 5512,13€/brut, Conseiller Régional 1520,59€/brut et enfin Sénateur 7100,15€/brut, Il est de loin celui qui virtuellement devrait percevoir le plus d’indemnités 18 314,49€/brut de tous les élus de la Réunion, mais il est plafonné à 9857,49€/brut.
Il ne faut pas oublier qu’il est également Président des Républicains anciennement l’UMP, ce qui lui permet de désigner les autres élus et d’utiliser les fonds du parti pour les campagnes électorales.
2ème position : Thierry Robert Maire de Saint Leu 3421,32€/brut, 1er Vice-Président du TCO (EPCI : Communauté de communes) 2756,07€/brut, Conseiller Régional de l’opposition 1520,59€/brut, Député du Modem 7100,15€/brut. Virtuellement il devrait percevoir 14798,13€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9857,49€/brut. Il est également Président du LPA
3ème position : Patrick Lebreton Maire de Saint-Joseph 3421,32€/brut, 1er Vice-Président de la CIVIS 2508,97€/brut, Député PS 7100,15€/brut. Virtuellement il devrait percevoir 13030,44€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9857,49€/brut. Il est également Président du Progrès.
4ème position : Didier Robert Président de Région 5512,13€/brut et Sénateur 7100,15€/brut Virtuellement il devrait percevoir 12612,28€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9857,49€/brut. Il faut reconnaître que les indemnités prévues pour un Président de Région ne reflète pas les lourdes responsabilités de la fonction et que dans ce cas on pourrait considérer que le mandat de sénateur à 7100,15€/brut est un moyen de mettre les indemnités à un niveau qui semblerait normal, c’est-à-dire le plafond de 9857,49€/brut.
5ème position : André Thien Ah Koon Maire du Tampon 4181,62€/brut, Président de la CASUD 5512,13€/brut (EPCI : Communauté de communes), Conseiller Général Tampon 2 2280,88€/brut. Virtuellement il devrait percevoir 11974,63€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9857,49€/brut.
6ème position : Jean Paul Virapoulé Maire de Saint André 4181,62€/brut, Président de la CIREST 5512,13€/brut (EPCI : Communauté de communes), 3ème Vice-Président du Conseil Régional 2128,82€/brut. Virtuellement il devrait percevoir 11822,57€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9857,49€/brut. Il est également Président de l’UDI.
7ème position : Michel Vergoz Maire de Sainte Rose 2090,81€/brut, 4ème Vice-Président de la CIREST, Sénateur 7100,15€/brut. Virtuellement il devrait percevoir 11699,93€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9857,49€/brut.
8ème position Joseph Sinimalé Maire de Saint Paul 5512,13€/brut, Président de la CASUD 5512,13€/brut (EPCI : Communauté de communes). Virtuellement il devrait percevoir 11024,26€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9857,49€/brut.
9ème position Jean Claude Fruteau Maire de Saint Benoit 3421,32€/brut, Conseiller de la CIREST 228,09€/brut, Député PS 7100,15€/brut. Virtuellement il devrait percevoir 10749,56€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9857,49€/brut.
10ème position Gérard Maillot 3ème Adjoint à la Mairie de Saint Denis 2508,97€/brut, Président de la CINOR 5512,13€/brut, Conseiller Général Saint Denis 4, 2 2280,88€/brut. Virtuellement il devrait percevoir 10301,98€/brut d’indemnités mais elles sont plafonnées à 9857,49€/brut.
Puis vient ensuite tous les non plafonnés.
10éme Bello Huguette Députée 9 076,83 €
11éme Melchior Cyrille 8 457,17 €
12éme Gironcel Maurice 8 211,17 €
13éme Gonthier Daniel 8 173,15 €
14éme Lacouture Jean-Claude 8 173,15 €
15éme Dindar Nassimah 8 097,04 €
16éme Lagourgue Jean-Louis 8 059,11 €
17éme Omarjee Younous 7 956,57 €
18éme Bareigts Ericka Députée 7 556,24 €
19éme Orphé Monique Députée 7 556,24 €
20éme Hoarau Serge Député 7 488,89 €
21éme Vlody Jean-Jacques Député 7 328,24 €
22éme Vergès Paul Sénateur 7 100,15 €
23éme Annette Gilbert 7 032,72 €

28.Posté par non à l''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''arrogance le 16/01/2016 15:48

quelle honte !!!!!

29.Posté par Le Corbeau le 16/01/2016 18:55

POUVOIR D'ACHAT d'un petit fonctionnaire

Un retraité de la Fonction Publique catégorie C a vu sa pension mensuelle augmentée de 2012 à 2015 de 16,69.centimes.
Depuis 2014, il paie 64,89 centimes de CSG et RDS.
Y-at-il augmentation du pouvoir d'achat ????
Ne répondez pas tous en même temps

30.Posté par KOI le 16/01/2016 20:03

ceci donne bien raison à bien des gens qui ne se deplacent plus le dimanche d'élections

31.Posté par kld le 16/01/2016 22:22

post 25 a tout dit .assez blablater ..à quand la 6 ème République .assez prendre les citoyens pour des couillons et entretenir des zébus pas meme capables d'etre bœufs mokas !!

32.Posté par Jeff le 17/01/2016 05:25

@30, bien au contraire, il faut aller voter pour les mettre dehors. Il faudrait cesser de voter pour ces absents aux mandats qu'on leur a offert dans les urnes et voter pour des porteurs de projets.

33.Posté par Nimportequoi le 01/03/2017 19:12 (depuis mobile)

Avant de dire autant de conneries. Vérifier vos sources. Sur les noms cités certains sont au sénat tous les mardis et mercredis et plus si nécessaire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter