Economie

La liste Lurel en chiffres

La préfecture réagit par un communiqué à la constitution d'une pré-liste dans le cadre de l'instauration du Bouclier Qualité Prix. Et livre quelques statistiques sur cette liste de 110 produits. Dès lundi, les négociations sur la "modération" des prix vont pouvoir être entamées. Voici le communiqué :


La liste Lurel en chiffres
Conformément à l’avis de l’Observatoire des Prix et des Revenus (OPR), il a été jugé utile de présenter des produits issus de 6 catégories : les produits alimentaires, les boissons, les produits d’hygiène, les produits d’entretien ménager, les produits destinés aux très jeunes enfants, le petit équipement.

La première phase de négociation destinée à déterminer une liste de produits s’est déroulée dans un climat professionnel et constructif, où tous les points de vue ont convergé vers l’objectif commun de lutte contre la vie chère. Il est aussi apparu évident à tous que cet objectif devait être coordonné avec ceux de la création de valeur et de développement de l’emploi local.

Le préfet de La Réunion a veillé à associer aux négociations la production agricole, agro-alimentaire et industrielle locales afin d’atteindre ces objectifs. Les acteurs de la production locale ont souhaité, par une participation volontaire, démontrer leur engagement pour les Réunionnais.

Ce sont en effet près de 45% des produits de la liste qui sont des produits locaux, allant même jusqu'à près de 60% pour la
catégorie des viandes ou de la charcuterie.

La liste en chiffres :

- 111 produits répartis dans les 6 catégories proposées par l’OPR ;
- 45% de produits issus de la production locale ;
- 50% de produits parmi les plus vendus à La Réunion ;
- 70% de produits alimentaires ;
- 7 produits pour les jeunes enfants en production locale ou en marque nationale ;
- 50% des produits importés en gamme économique pour correspondre avec précision aux réalités de consommation des réunionnais

La seconde phase de négociation, consacrée à la modération des prix de cette liste, sera ouverte en préfecture dès lundi.

La Préfecture de la Réunion
Samedi 16 Février 2013 - 11:58
Lu 2544 fois




1.Posté par CITOYEN LAMDA le 16/02/2013 11:28
Tous les acteurs de l'agro-alimentaire ,des productions alimentaires et industrielles locales ,les associations de défense des consommateurs... ont été associés a l'établissement de cette liste :normalement ,la population devrait avoir satisfaction ,cette fois-ci !

2.Posté par noe le 16/02/2013 14:49
Il manque tellement de produits de 1ère nécessité ici dans cette liste d'amateurs et d'amateuses comme le champagne demandé par Didier Robert pour calmer les stressés de la Réunion ...

Nous le savons : 2 coupes de champagne calment tous les stress du monde !

3.Posté par Dalon92 le 17/02/2013 00:05
Dan son liste y mank manioc chouchou brede etc
lool....

4.Posté par tolet le 17/02/2013 04:09
MISÉRABLE CRÉOLE MANGEZ DU PORC AVEC LA COUENNE,DE LA PATTE COCHON,DU JAMBON D ÉPAULE A L EAU ET AUTRE INGRÉDIENTS,ET AU DESSERT UN YAOURT SANS SUCRE ET AVEC CA VOUS SEREZ EN BONNE SANTE,ON SE FOUTERAIS PAS DE NOUS PAR HASARD QUE CELA NE M ÉTONNERAIS PAS?

5.Posté par RAZLEBOL le 17/02/2013 04:11
TOUT CA CONTRIBUABLE VOUS ALLEZ PAYER SUR VOTRE PROCHAINE FACTURE D EAU PAR LES TAXES COMMUNALES.

6.Posté par MARIE CHRISTINE BOYER le 17/02/2013 08:32
@Tolet poste 4

Vs avez raison nous créoles nou la point le droit de manger un peu haut de gamme c'est tjrs produits bas de gamme qui fait parti de zot liste. jambon blanc jambon supérieur nou la point le droit à sa nous. i donne a nous rienke la mal bouffe. si avec sa mutuelle té pas tropchère té bon!

7.Posté par nesslé le 17/02/2013 16:52
Zot i roule dan gros loto, manze a li : rougail la roue, civet moteur, roti jante alu, graton cuir... tout ça avec un bon p'ti l'essence arranzé.

8.Posté par yabléo le 18/02/2013 10:00
Té kréol rouv ton zié , arrét manz comblaz, tousa la i engraisse doctér et lindustrie .
dan ton cuisse poulet néna zormone , rezement i tué ali au bout 50 jours sinon le pov poulé noré mort ek un cancer!!!
dan ton charcuterie(cochonnerie ma couenne) "NOU LA Fé" néna cochon limportation direct d'angleterre ,abattu en yougoslavie ou roumanie (ousak la traçabilité lé bien bien fé) , et la été vendu par un gréco turc parce que de moun dans son pays i gain pi acheté.
dan ton camaron d'elevage néna telment lantibiotique que tou sak néna autour l'elevaz la fin crevé.

allon manz mais pays , allon manz patate ek la graisse ,et banane ek graton va rend service nout ban marmaille.

moin mi di nou la fé_bli

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales