Société

La liste Lurel au menu de l'Observatoire des prix


L'Observatoire des prix se réunit à la préfecture ce matin
L'Observatoire des prix se réunit à la préfecture ce matin
L'Observatoire des prix se réunit en assemblée plénière ce matin en préfecture. Ses membres se pencheront sur le bouclier qualité-prix, une mesure voulue par le gouvernement et issue de la loi de régulation économique en Outre-mer.

Un décret d'application est d'ailleurs paru le 27 décembre dernier pour lui permettre de voir le jour, signé par Victorin Lurel, ministre des Outres-mers et Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances.

L'Observatoire des prix doit émettre un avis sur le contenu de la "liste Lurel", comme on l'appelle désormais, en formulant notamment une proposition de liste de 100 à 200 produits de consommation courante. Ces produits sont censés être proposés à bas prix afin d'améliorer le pouvoir d'achat des Réunionnais.

"Des produits de qualité"

"Il faut que l'on fasse attention dans la constitution de la liste pour qu'il y ait des produits de qualité et répondant à la problématique de santé publique, tout en portant une attention particulière à la production locale", avait expliqué la présidente de l'Observatoire des prix, Marie-Christine Tizon sur Zinfos le 4 décembre dernier.

Une fois son avis rendu, le préfet de la Réunion aura une semaine pour rendre les conclusions de l'Observatoire aux différents acteurs économiques de l'île. Les négociations pourront alors débuter.

D'après le calendrier fixé par le gouvernement, la liste Lurel doit être présente dans les étals des supermarchés à partir du 1er mars 2013.
Jeudi 10 Janvier 2013 - 07:50
Lu 870 fois




1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 10/01/2013 08:24

Je souhaite avoir confirmation – par le Président de la Chambre Régionale des Comptes, Christian ROUX – que Marie-Christine TIZON intervient bien ce matin en qualité de « BÉNÉVOLE » et non en temps rétribué, en sa qualité de Magistrat de la Chambre Régionale des Comptes… Un peu de courage et d’honnêteté, monsieur ROUX !

2.Posté par vital le 10/01/2013 09:49
quand on voit de quelle maniére les socialistes s'y prennent pour lutter contre la vie chére , avec la constitution d'un panier type ,cela nous donne une idée des compétences présentes au gouvernement .
les sous citoyens vont pouvoir se référer à la liste type ,il faut s'attaquer aux causes et non aux symptômes de la vie chére .la surrémunération et l'octroi de mer ne doivent plus être des sujet tabous en cette période de crise.
vital

3.Posté par Carlo le calamar le 10/01/2013 10:04
Bon sang, pourquoi ne pas demander aux citoyens quels sont les produits qu'ils désirent voir les prix contrôlé ? Et ensuite s'attaquer aux causes également comme l'octroi de mer qui étouffe le crabe et les crustacés !

4.Posté par Pipelette le 10/01/2013 11:37
Comme Juliette CP je veux savoir. Cette dame Tizon nous endors (au sens propre et figuré) avec ses phrases apprises par coeur à chaque apparition télévisée. Y en a marre !!!! On nous tourne en bourrique, les prix ne cessent de GRIMPER !

Je rejoins tout a fait post 3. Marre des paniers à la noix, en plus on nous parle de produits locaux qui sont aussi chers si ce n'est plus que le premier prix venu de l'extérieur.

Marre que les associations de consommateurs nous répètent : On ne peux rien faire Msieur dame, ce n'est pas de l'abus, LES PRIX SONT LIBRES A LA REUNION.

Ras le bol.... on nous endort et on laisse le champ libre à la grande consommation. Vraiment ras le bol. !!!!!! Tous malhonnêtes !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales