Société

La journée mondiale contre la maltraitance: "Les actes physiques sont en hausse"


La journée mondiale contre la maltraitance: "Les actes physiques sont en hausse"
Ce dimanche 15 juin marque la 9e Journée mondiale de lutte contre la maltraitance faite aux personnes âgées.

Les personnes fragiles, malades ou isolées sont trop souvent victimes d'actes de violence, morales ou physiques, selon l'association Alma Réunion, (Allo Maltraitance des personnes âgées). Cette cellule d'écoute téléphonique permet à tous ceux qui le souhaitent d'appeler le 0262 41 53 48 et de parler avec des professionnels.

En 2013, Alma Réunion a étudié 46 dossiers pour des maltraitances à domicile, souvent psychologiques comme des injures ou des menaces. 43,5% des cas étaient des femmes et 84,8% des actions proviennent de la famille de la victime.

Les maltraitances physiques sont néanmoins en hausse, déclare l'association, avec 7,5% de cas physique en 2012 et 13% en 2013.

Il est important de lutter contre ce phénomène, rappelle Alma Réunion, car elle peut entrainer l’aggravation de son état de santé physique ou morale.
Dimanche 15 Juin 2014 - 13:16
.
Lu 590 fois




1.Posté par Thierry le 15/06/2014 14:43
La maltraitance intrafamiliale, le plus souvent sur fond d'argent... po plume le ti gramoune jusqu'au dernier centime de son l'argent vieillesse ...

Finalement, ne veut-on pas nous faire dire que le placement en centre devient la meilleure politique ?

La maltraitance existe. Je crois que l'échantillon pris en considération n'est pas représentatif de la société en général. Certes, je dirai que l'on doit y réfléchir mais nous devrions mettre en avant davantage les cas des familles au sein desquelles vieillir se passe très bien... Cela pourrait donner l'exemple par la différence... au travers d'une "politique autrement"... Ne pas cacher ce qui va mal mais surtout ne pas cacher tout ce qui va très bien et qui n'est pas un mal...

Il n'y a pas besoin d'être riche pour être vieux et bien traité ... Regardez Liliane Bettancourt... Longue et belle vie à nous...

2.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 15/06/2014 17:04


*Oui, oui, oui !, appelez le 0262 41 53 48…

*…sauf si vos « maltraitants » sont des institutionnels, ICI, à la Réunion !




3.Posté par noe le 15/06/2014 19:44
C'est quoi finalement la "maltraitance" ?
Il semble que nos flics et juges ne savent pas ce que c'est ...
Les femmes violentées sont laissées à part et ils disent même qu'elles ont cherché leur baisement ...
Les totocheurs- tabasseurs sont laissés en liberté !

Justice de façade !
Justice de pacotille !
Justice de m...!

4.Posté par L'Ardéchoise le 15/06/2014 21:39
Plus de maltraitance ? Pas sûr, plutôt moins de non-dits, mais peut-être encore pas assez....
Il faut inciter les personnes âgées qui le peuvent à exposer ce qu'elles subissent, ainsi que les témoins des vilenies et ne pas ignorer qu'en institution aussi, hélas, des paroles et actes honteux sont perpétrés à l'encontre des pensionnaires.

En tout cas, celui ou celle qui a écrit l'article, sans signer, a fait acte de maltraitance grave envers une très vieille dame qui a pour nom "langue française" !
...

5.Posté par zariko le 15/06/2014 21:51
Voilà ce que c'est qu'un monde sans amour, sans patience, sans don de soi, sans Dieu quoi....

6.Posté par dadou le 15/06/2014 22:10
et lorsque ce sont les personnes agées qui maltraitent leur entourage??et oui ça existe!!
ceci etant dit trop souvent les denonciations sont des reglements de compte familiaux et les vraies maltraitances sont peu denoncées!!par peur,par m'en foutisme..

7.Posté par L'Ardéchoise le 16/06/2014 00:15
Dadou, tu n'as pas tort, car lorsqu'on est con et méchant à 20 ans, on l'est encore à 30, 40, 50, 60 et plus.
Il y en a des comme ça, que tu te dis qu'ils n'ont pas le droit de de traiter comme ils le font (souvent violence verbale) et que l'âge ne peut excuser tout et n'importe quoi.
Mais ils ne sont pas si nombreux, pas autant que ceux qui maltraitent les plus vieux sans défenses, ce n'est ni beau à voir, ni à vivre.
Juste le respect, cela suffirait. Mais respect, mot désuet et sans intérêt, à tant de niveaux...
...

8.Posté par libertéegalitéfraternité le 16/06/2014 19:57
Maltraitance des personnes agées comme dit @ post 1, l’échantillon n’est pas représentatif. C’est un fait et on le déplore. Mais la maltraitance est une normalité.
Comment qualifie t-on le fait que Monsieur X ( article du 14 juin) ait écopé de six mois de prison avec sursis quand il est innocent? Est-ce de la bientraitance?
Comment qualifie t-on les propos tenus par le ou les magistrats présents dans la salle lors de l'audience? Est-ce de la bientraitance?
Comment qualifie t-on le fait que cet homme doive se rendre régulièrement à la direction pénitencière, où les personnels de l'insertion sont des personnages peu aimables quand il n’a rien fait? Est-ce de la bientraitance?
Comment qualifie t-on le fait que cet homme ait été convoqué à la gendarmerie pour quelque chose qu'il n'a pas fait? Est-ce de la bientraitance?
Comment qualifie t-on le parcours de cet homme de la plainte déposée jusqu'à l'humiliation devant ces magistrats qui se prenant pour Dieu vous débite des plaidoiries bidons avec un tel aplomb qu’on y croirait presque? Est-ce de la bientraitance?
Comment qualifie t-on le fait que cet homme dans cet engrenage ait perdu son boulot? Est-ce de la bientraitance?
Comment qualifie-ton le fait que la presse également formaté ait parlé de cet homme en tant qu’agresseur au moment des faits ? Est-ce de la bientraitance?
Comment qualifie-ton le fait que la presse du tribunal ait fait son coup de comm en dénigrant cet homme ? Est-ce de la bientraitance?
Bon sang de bonsoir!
Il serait temps que ces magistrats aient un léger aperçu de la " bientraitance" (mdr) qu'ils ont infligé jeune homme!
Des réformes!!!!
Il faudrait proposer aux têtes pensantes quelques pistes de réflexion, et pourquoi pas :
- quand un magistrat fait subir un tel calvaire à un innocent , il a la même peine que celle qu’il a infligée, mais doublée. A ce moment, nous serions vraiment dans le cadre d'une République avec égalité, fraternité.
La maltraitance, elle est généralisée et banalisée, et même institutionnalisée , assermentée puisque les magistrats qui ont été responsables de dérives restent bien cloitrées au 5 avenue André Malraux avec des gendarmes tout autour.
C’est fou, mais se demanderait bien presque pourquoi cette garde rapprochée ?
Je ne connais pas cet homme, mais j’ose espérer qu’il ne restera pas dans le non-dit, qui fait encore plus souffrir, et qu’il n’hésitera à communiquer, à faire savoir !
I

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales