Social

La "jeunesse résistante réunionnaise" prête à "exiger" ce mercredi


Didier Vaitilingom et l'Union, croient en la concertation constructive
Didier Vaitilingom et l'Union, croient en la concertation constructive
Loin des clichés d'une jeunesse qui succombe à la violence pour obtenir des ti'contrats, une poignée de jeunes se structure pour opposer son droit de regard aux réponses apportées par l'Etat et les collectivités.

"L'Union grandit, ça prend forme", se réjouit Didier Vaïtilingom, l'un des porte-paroles de l'Union de la jeunesse résistante réunionnaise, tout nouveau mouvement qui vient en réponse aux derniers épisodes sociaux, mais cette fois-ci d'une manière qui se veut plus constructive que la destruction de biens.

"A ceux qui pensaient qu'on était là pour casser, notre objectif est déjà de tendre la main aux collectivités", répond Didier Vaïtilingom. "Certaines d'entre elles ont répondu mais dans le même temps on continue de se structurer. Les gens continuent d'affluer vers notre mouvement", explique-t-il.

"Nous ne visons pas une collectivité en particulier"

L'Union de la jeunesse résistante réunionnaise déploiera bientôt au moins trois à quatre représentants aux quatre points cardinaux de la Réunion. Le message de la toute jeune plateforme associative s'orientera vers la gestion électoraliste des contrats aidés par les élus. La première des "exigences" du mouvement tient au clientélisme. "Il faut en finir avec le clientélisme", juge l'Union qui dit malgré tout "ne pas croire" à une réponse apportée "dans le secteur non marchand". Même si, dans l'urgence, une meilleure répartition des contrats via une "instance collégiale" est évoquée.

Une vision qui semble rejoindre celle de certains manifestants de Saint-Louis qui, il y a deux semaines, avaient plutôt axé leur manifestation sur l'obtention d'emplois au sein de la zone industrielle que sur l'obtention de contrats provenant de la mairie.

Didier Vaïtilingom appuie l'idée de la création d'un "fonds d'investissement régional pour aider, par exemple, à l'installation les porteurs de projet". "Nous ne visons pas une collectivité en particulier. Même si le Conseil régional est compétent dans ce domaine, le Département pourrait tout aussi bien se saisir de sa clause générale de compétences", explique-t-il.

L'Union de la jeunesse résistante réunionnaise promet d'"exiger" ce mercredi. Mais pas question ici d'effrayer les autorités. Le mouvement a décidé de rencontrer ses interlocuteurs (maires, parlementaires, Préfecture, monde économique) dans un rapport de confiance. "Nous irons à leur rencontre dans des délégations constituées au plus de quatre représentants", rassure le porte-parole.
Lundi 4 Mars 2013 - 16:20
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2750 fois




1.Posté par Ginrol le 04/03/2013 16:40
Da nous travail !!!

2.Posté par un con-tribuable! le 04/03/2013 16:45
vous ne voulez pas vous en sortir, car le RSMA recrute, le CNARM, l'ANT peuvent financer des formations en Métropole avec un boulot a l clé, la police nationale et la gendarmerie recrutent, mais non vous voulez un pti contrat pour assis tranquillement!!!

vous voulez du travail mais vous ne voulez pas travailler!!!!

3.Posté par Bien le 04/03/2013 17:40
Exiger! rien que pour cela , je les enverrai paître ...!

4.Posté par Koko_run le 04/03/2013 18:53
Le CNARM, l'ANT??? ok pour des formations qui n'existent pas ici, mais je ne vois pas l'intéret de quitter sa famille pour aller travailler payé au SMIC à Carrefour dans l'Hexagone, en attentdant des secteurs comme le paramédical, le BTP, le social,l'éducation, le tourisme, ont vu pendant des décénies aucune proposition de formation voir des places limités alors que ces secteurs recrutent et qu'il faut jusqu'aujourd'hui faire venir de "la main d'oeuvre" extérieur et expatrier nos jeunes pour des boulots que nos hexagonaux ne veulent plus faire. Le chomâge est important sur tout le territoire français, nou lé pa + nou lé pa mwin. Chaque français est libre de désirer travailler où il le souhaite sur le territoire, les hexagonaux sont libres de souhaiter venir travailler ici (je les comprends) et les réunionnais sont libres de souhaiter travailler ici également et faire avancer leur région

5.Posté par Koko_run le 04/03/2013 18:57
@3 : oui parlez au conditionnel car vous n'êtes pas au pouvoir, ces jeunes eux font du concret

6.Posté par Zarin le 04/03/2013 19:01
EXIGER :

Pas de libération sans un minimum de rigueur, de règles, d'interdits consentis, assumés, pour être ensuite surmontés et distancés.

Louis Pauwels

7.Posté par Scrupulus le 04/03/2013 19:04
Demain matin (et les autres jours) debout à 5h00 !!! On verra au bout de 8 jours combien il en restera ! au fait gard casquette vous êtes plus facile à repérer !

8.Posté par Braincelless le 04/03/2013 19:33
Fallait travailler à l 'école ...pour être crédible ,intelligent , et savoir se vendre auprès des employeurs .(je ne parle pas de diplôme mais d' un niveau minimum que ces jeunes n'ont PAS)

Une vie sans EFFORTS = Pas de TRAVAIL : C'est normal , c'est logique , c'est moral !

9.Posté par L'Ardéchoise le 04/03/2013 20:24
Pas de formations en para-médical ni en social depuis des décennies ? Bizarre, vous avez dit bizarre ...
J'ai du rêver alors que je croyais que je travaillais !

10.Posté par Jiji2 le 04/03/2013 20:59
C'est quoi leur CV?
Bac-5???

Pourquoi ils sont pas avocats, docteurs, chefs d'entreprises, profs, informaticiens???

11.Posté par Reunionnais le 05/03/2013 06:13
@Koko_run : quand on a rien foutu à l'école, on es pas en mesure d'exiger quoi que ce soit! L'état vous tend la main en donnant une chance de réussir à tous, mais vous vous préférez rester dans les jupes de maman et attendre un petit contrat de la mairie.. Alors attendez le votre petit contrat. Nous pour avoir notre boulot, on a du faire des sacrifices pour réussir nos études, se priver de sorties, économiser le moindre euro pour prendre le bus.. C'est quelque chose que vous ne connaissez pas car traîner avec les potes du quartier toute la journée vous a semblé plus intéressant.. Et maintenant vous EXIGEZ le droit de travailler alors que vous n'avez jamais fait d'efforts dans votre vie..
Si vous ne voulez pas partir en métropole pour vous formez, alors préparez vous à manger du RSA toute votre vie ou à aller couper de la cane ( ce qui m'étonnerait franchement de votre part).

12.Posté par Diseur le 05/03/2013 08:32
Boug la té si la liste Vira en 2010 ? mi comprend pi in merde. Arrête exploite domoune .

13.Posté par Antipode le 05/03/2013 08:43
Que de posts nauséabonds à-part Ginrol & Koko ; pour le coup, les autres sont bien entrés dans le moule que leur a inculqué l'école des 50 dernières années : ne pas réfléchir, être un bon petit soldat ;)
Bravo à ce collectif qui souhaite un travail (d'après la Constitution la société doit le permettre) notamment qui leurs permettra de subvenir aux cotisations-retraite de ceux qui en bénéficieront et râlent en attendant d'y être ;)

14.Posté par Lol le 05/03/2013 09:11
Antipode, visiblement tu ne connais rien de la vie ! La société ne s'est jamais construite avec des inconscients! ! Pour vouloir travailler, il faut de la motivation, se lever de bonheur et savoir écouter les directives ! Ce n'est pas en brûlant les mairies, en volant et en agressant les gens que l'on a un avenir !!L'armée recrute! Allez apprendre la Discipline et surtout le Respect !! là les résultats suivront !!

15.Posté par Olivier pour la remise en place du Service Militaire le 05/03/2013 10:20
Quand je vois qu'on va mettre en place des contrats aidés des contrats ceci des contrats cela, et que cela va couter très chers alors pourquoi ne pas remettre le service militaire en place.
A l'époque les appelés touchés 450 FF soit 68,60 €

Grâce à Internet j'ai trouvé des infos sur les contrats on va voir la différence entre la solde d'un appelés il y a 16 ans et les contrats d'aujourd'hui.

Les CUI CAE etc ..
le salaire BRUT est payé à 95% par l'état.
et le RSA dit "chapeau" est payé intégralement par l'état aussi.

seul le RSA socle est payé par les collectivités.
et encore c'est compensé par l'état aussi.


Exemple un maire mets en place un contrat payé 400 euros par mois, donc 20 heures par semaine, en contrat aidé, pour balayer, débroussailler, ou trier des déchets, ou serpiller, ou faire la plonge à la cantine municipale.

soit 86,66 heures par mois en moyenne.
salaire 86,66 heures x 9 euros brut = 779,99 euros
aide de l'état 779,99 euros x 95 % = 740,99 euros

cout réel du contrat sous le seuil de pauvreté : 38,99 euros brut pour 86,66 heures soit 44 centimes de l'heure.

On pourrai remplacer par un autre à l'issu du CUI CAE.
salaire net, calcul du RSA "chapeau" :
7 euros x 86,66 = 606,62 euros
606,62 x 62% = 376,10 euros
376,10 + 410,95 euros ( forfait rsa célibataire) = 787,05 euros
787,05 euro moins salaire net 606,62 euros = RSA activité 180,43 euros ( pour partie simple avance de la PPE prime pour emploi )

rsa socle payé par département ( conseil général )
rsa activité "chapeau" payé par état

revenus du contrat :
salaire net 606,62 euros
rsa activité 180,63 euros
total 787,05 euros

mais pertes pour cette personne ( car il ne sera plus considéré chomeur ) :
- baisse APL de 200 euros environ
- exonération impots locaux et redevance TV 50 euros environ
- prime de noel ( 150 : 12 ) 12,50 euros
- tarif social energie 5 euros environ
- perte CMU 50 euros environ ( complémentaire bas de gamme )
soit perte totale droits connexes 317,50 euros

787,05 euros moins 317,50 euros = 470 euros

au final 470 - 410,95 euros = 59,05 euros de "gain réel" et encore, je ne compte pas d'eventuels frais de route ..
59,05 : 86,66 heures = 0,68 euros de l'heure, de "pouvoir d'achat en +", par rapport au RSA socle.

Donc je dis OUI remettons le service nationale pour que ces jeunes puissent reprendre des repères mais surtout apprendre!!!!!!!

16.Posté par Antipode le 05/03/2013 10:52 (depuis mobile)
Société construite que par des compétents, il suffit de voir où nous en sommes n'est-ce pas ;)
Pour ce est de faire de l'apprentissage de la guerre celui de la vie ^^ vous me peinez !

17.Posté par Reunionnais @ Antipode le 05/03/2013 10:59
C'est ton poste qui me donne envi de gerber. Pour des gens qui ont rien appris à l'école, qui exigent et cassent, vous méritez tous une bonne baffe dans la gueule. Si vous êtes dans la merde aujourd'hui, c'est entièrement votre FAUTE, alors assumez vos erreurs et fermez vos gueules.

18.Posté par Antipode le 05/03/2013 11:01
Nous avons bien la même définition de bon petit soldat Lol ;)

19.Posté par Caton2 le 05/03/2013 12:22
Didier Vaïtilingom. On le voit partout. Mais ce n'est pas un poisson du jour. Il était sur la liste Virapoullé aux régionales. De la à penser qu'il roule surtout pour lui... De la bonne vieille politique politicienne locale recyclée façon d'jeuns... Canaliser les mécontentement et lancer un mouvement politique. Ça ne vous rappelle personne?

20.Posté par jeune st pierre le 05/03/2013 14:09
aujourd'hui les jeunes sont dans le désespoir on veut juste travailler pas casser on a des diplomes on cherche du travail mais ya rien. Nous on veut faire la mobilisation dans le calme. c'est comme çà on va faire avancer les choses. On doit être solidaire et plus rester dans notre coin alon toute la réunion. laisee pa bana tuer nout jeunesse nou doit etre solidaire pour empecher la réunion de sombrer. nous veut aider la société avancer et pas casser parce que sa fait reculer. alon ensemble toute la réunion alon solidaire

21.Posté par Antipode le 05/03/2013 14:24
Bravo Jeunes de Saint-Pierre et de partout ! Courage dans vos actions et notamment les solutions nouvelles à mettre en place ; ne suivez pas les traces des anciens, voyez comment ils ont détruit la planète et asservi la vie sous toutes ses formes et sur tous les continents ; ne faites pas confiances aux adultes et aux vieux pour le changement, ils en ont peur et lutteront contre car ça serait avouer leurs fautes et les remet en question, ce qui ne peut qu'être insoutenable comme bilan donc ils préfèrent se mentir comme on leur a appris !

22.Posté par Eh Bé le 05/03/2013 17:58
T'é marmailles allé koupe la kann, bana y atten a ou !!

23.Posté par Antipode le 05/03/2013 18:58
Vu la faible rentabilité de la canne, je doute que les planteurs soient prêt à payer des dizaines de milliers de jeunes, qui plus est à 54 centimes de l'heure parce que oui c'est bien le prix pratiqué ;)
Et du coup, les jeunes vous les voyez à l'école ou aux champs ?

24.Posté par Antipode le 05/03/2013 19:01
Oh mes excuses, il s'agit de 81 centimes de l'heure, pour 13 euros la tonne !

25.Posté par Scrupulus le 05/03/2013 19:59
@post 23, la casquette ils la mettraient comment ? Arrête de fumer !

26.Posté par No man's land le 11/03/2013 14:32
C'est assez surprenant ce qu'on peut lire quand certains ont peur d'être dérangés dans leurs petits cocons sous peine de voir en réalité leur incompétence être révélée au grand jour..

Il faut arrêter de faire l'amalgame entre les casseurs (qui je suis bien d'accord ne font que discréditer leurs revendications au vue de l'ineptie dont ils font preuve) et les jeûnes réunionnais diplômés qui sont désireux d'apporter une touche locale aux grandes entreprises car ayant à juste titre fourni les efforts appropriés pour prétendre à des postes à responsabilité.

Maintenant, le CNARM, l'ANT, la mobilité etc... OUI pour tout un tas de raisons et à fortiori pour mieux revenir puisque nous sommes partis pour se former, pour découvrir, pour grandir et pour s'assurer un avenir qui a de fortes chances d'être meilleur que d'attendre un contrat aidé ou un prochain bambin qui nous assurera une rente supplémentaire MAIS qu'on ne me dise pas après avoir travailler dans des groupes prestigieux à Paris, Londres et Madrid ou avoir fait des études supérieures dans de grandes écoles que ... je ne pourrai pas travailler CHEZ MOI car ce sont les cabinets de recrutement métropolitains qui se chargent des postes de cadre à la réunion et qu'il faut un profil PRECIS !! Il est encore plus étrange que ce fameux profil corresponde à de nombreuses offres en FM et non pas à celles de la Réunion... Je suis une propre étrangère chez moi et je suis navrée de voir que la jeunesse diplômée, compétente et motivée d'aujourd'hui n'est pas prête de faire la Réunion de demain...

27.Posté par sonic le 13/03/2013 10:56
Bonjour,

Ui, néna des jeunes na point diplome et i glande mais bon....arrêt généralisé, arrêt dit le band chômeur lé pa diplomé don!!!! néna un tas bac + 8 ( tous domaines confondus) lé au chômage la réunion!!! pas parce que zot lé paresseux mais parce que lé dur trouve un travail !!! alors alé marsé don!! et tout do moun i veu envoi les jeunes travail en France, en europe...à coz sort i sar pas zot???? nous na point le droit fait marche l'économie nout l'ile koué!!! Lé facile dit "alé forme à zot en france par le cnarm...blablabla!!". ou bien "passez des concours!!".

"C'est assez surprenant ce qu'on peut lire quand certains ont peur d'être dérangés dans leurs petits cocons sous peine de voir en réalité leur incompétence être révélée au grand jour" : très très d'accord avec cette phrase!!!!!!!!!!

I faudrait aussi arrêt dit les "jeune 18-25 ans" , en général les études longues i arrêt pa a 25 ans!!! néna la fini à 30 ans voir plus! alors zot n'a point le droit travail....???

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales