Santé

La grippe A (H1N1) de retour à la Réunion ?

La Réunion est entrée dans une période de circulation des virus de la grippe saisonnière. Après l'apparition d'un nouveau cas de grippe A(H1N1), la semaine dernière, sur un enfant de un an, comment les Réunionnais abordent-ils ce nouvel épisode de la grippe A ? Ont-ils peur de la contracter? Se sont-ils fait vacciner ?








RSPEAK_START La Réunion est depuis quelques semaines, dans une période de circulation des virus de la grippe saisonnière, dont le virus AH1N1 fait partie, au même titre que l'île Maurice qui a enregistré plusieurs cas les dernières semaines. Le premier cas dans notre Département a été confirmé le 15 juillet 2010, sur un enfant de un an.

Pour les Réunionnais, "la grippe A a été trop médiatisée, beaucoup de bruit pour pas grand chose au final", déclare un commerçant de Saint-Denis. "Ce n'est qu'une grippe comme les autres, elle n'est pas plus mortelle qu'une grippe saisonnière classique", ajoute-t-il.

Se faire vacciner ?

La question de la vaccination se pose à nouveau, il y a les pour et contre, certains ne veulent même pas se faire vacciner: "moi je ne me vaccinerai pas, on ne connait pas assez les effets secondaires, même mon médecin traitant n'a pas souhaité me vacciner". D'autres, au contraire, prônent le fait de se faire vacciner pour éviter que le virus se propage plus rapidement : "c'est important de se faire vacciner, un vaccin existe il faut l'utiliser." dit Nadine, une habitante de la Montagne.

Les conseils pour se protéger et protéger les autres

Afin d'éviter que le virus ne se propage rapidement sur l'île, il y a quelques conseils à retenir pour se protéger et protéger son entourage, rappelle l'Agence Régionale de Santé (ARS) de l'Océan Indien :
 
   - Se laver les mains fréquemment avec une solution hydro-alcoolique

   - En cas de toux ou d'éternuement, il faut utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter à la poubelle.

   - En cas d'infection respiratoire, le port du masque est fortement recommandé.

La vaccination contre la grippe AH1N1 est recommandé pour les personnes suivantes :

   - Les personnes âgées de plus de 65 et plus

   - Les enfants à partir de l'âge de 6 mois et adultes présentant des risques

   - les professionnels de santé

En cas de symptômes, il faut mieux se rendre chez son médecin traitant, sinon il est toujours possible de se faire vacciner.
RSPEAK_STOP
Samedi 17 Juillet 2010 - 19:14
Julien Delarue
Lu 4606 fois




1.Posté par Tcherno-Bill le 17/07/2010 20:58
C'est quoi ce délire ? Faites gaffe au Chik plutôt !

2.Posté par Aiyana le 17/07/2010 22:11
Une grippe est une grippe. Concernant le vaccin qui a été mis sur le marché pour la grippe A, il y a eu beaucoup d'effets secondaires dont on n'a pas vraiment parlé, notamment des fausses couches de femmes enceintes.

Voici l'extrait d'une étude réalisé par le Journal International de Médecine :

Publié le 05/06/2010



Dans beaucoup de pays l’hiver dernier, les enfants ont été désignés comme prioritaires pour la vaccination contre le virus A (H1N1). C’est qu’ils étaient quatre fois plus touchés que les adultes par la grippe. Bien que le plus souvent de gravité modérée, la pandémie a parfois pris chez eux des formes plus sévères, voire mortelles, notamment chez des enfants présentant des co-morbidités.

Inutile de revenir en détail sur les remous que la campagne de vaccination a suscités en France. En cause, les nouveaux adjuvants, entrant dans la composition de certains vaccins pour en augmenter l’immunogénicité. Et alors qu’en France la vaccination des enfants était réalisée avec un vaccin sans adjuvant, au Royaume-Uni les autorités sanitaires prônaient l’utilisation d’un vaccin fragmenté avec adjuvant. Prévue au début pour les enfants fragilisés, la vaccination devait ensuite être étendue à tous les enfants, après la publication, parmi d’autres travaux, des résultats préliminaires d’une étude qui nous livre aujourd’hui ses conclusions définitives.

L’étude compare deux vaccins disponibles au Royaume Uni pendant la pandémie de grippe A (H1N1). L’un, vaccin à virus fragmenté adjuvanté avec l’AS03B (émulsion huile dans l’eau, contenant des squalènes, DL alpha-tocophérol, polysorbate 80) et du thiomersal. L’autre, vaccin à virus entier, sans adjuvant. Plus de 940 enfants, séparés en 2 groupes identiques, ont reçu 2 doses de l’un des vaccins, à 21 jours d’intervalle, et les effets indésirables étaient notés après chaque dose. L’immunogénicité était évaluée par des tests de microneutralisation et d’inhibition de l’hémagglutination, réalisés avant la vaccination et 3 semaines après la deuxième dose.

Les auteurs constatent que le taux de séroconversion est supérieur chez les enfants ayant reçu le vaccin adjuvanté, et la différence est particulièrement significative chez les plus jeunes, puisque parmi ceux de moins de 3 ans 98,2 % présentaient une séroconversion alors qu’ils étaient 80,1 % dans le groupe ayant reçu le vaccin sans adjuvant. Chez les plus de 3 ans, la différence est moins significative, la séroconversion étant de 99,1 % dans le groupe vaccin avec adjuvant contre 95,9 % dans l’autre groupe.

Mais le vaccin avec adjuvant est plus réactogène, avec des réactions locales (douleur, œdème, érythème) et générales (fièvre, irritabilité, myalgies) plus fréquentes, surtout après la deuxième dose de vaccin. Toutefois, sur les 900 enfants concernés, un seul effet indésirable notable peut être rattaché avec certitude au vaccin avec adjuvant, il s’agit d’une arthrite réactionnelle du genou qui a récupéré en 10 jours.

Ces résultats confirment l’efficacité limitée en termes d’immunogénicité du vaccin sans adjuvant chez les enfants de moins de 3 ans, déjà décrite avec le vaccin de grippe saisonnière, et les auteurs estiment que ce vaccin adjuvanté offre la possibilité d’améliorer le taux de séroconversion dans cette classe d’âge.

Une conclusion qui ne devrait pas manquer d’alimenter de nouvelles polémiques.

Dr Roseline Péluchon


3.Posté par DocKnock le 18/07/2010 04:27
un mort de grippe A H1N1 à Maurice la semaine passée.
Mais toujours pas de campagne de vaccination "peï" en effet vacciner en septembre n'a aucun sens à la Reunion, il serait temps que nos zozotorités nous mettent à disposition un vaccin hémisphère sud.
Bine sur il y en a car on vaccine dans les temps en Australie en Nouvelle Zélande en SudAfrique rappelons que cette médecine étrangère et tires mondiste a été la première à greffer un coeur, et continue a paraître régulièrement dans les revues internationales. Mais bien sur en anglais : on a pas les traduction des notices ! Mais ici comme pour l'ancien Lazaret du tampon on pose les fenêtres au SUD pour un ensoleillement maximal : comme en France, ne sommes nous pas en France?

4.Posté par kersauson de (P.) le 18/07/2010 11:22
purée mais ca va recommencer le DELIRE
l'an dernier en pleine grippe A : 4000 morts de la B , 120 de la A

les vaccins 900 millions d'euros !! pour RIEN , argent perdu
dépense destinée à relancer l'industrie pharmaceutique! ainsi Mme B. est une ancienne apothicaire !
ainsi a Reunion 30000 vaccins livrés en 2009, 10000 de consommés ,
restent 20000 qui seront périmés a fin septembre , après c'est la poubelle !
alors la ministre via la DDASS relance la psychose !!
elle a essayé d'en revendre en Af'Sud lors du mondial: labas ils ont le vaccin grippe B AUSTRAL ! pas besoin de ce vaccin A !

ARRETEZ !
l'an dernier les mèdecins étaient incapables de dire si c'était du A ou du B !
penchez vous sur ce qui est GRAVE , surtout en Afrique (Donc la REUNION)
le SIDA tue 2000 personnes par JOUR !

en AF'Sud surtout
MAIS aussi à Reunion, malgré le silence des autorités : les jeune prostituées malgaches de St Pierre st pour beaucoup contaminées! Obligées par les "clients" de se passer de capotes pour obtenir 10 euro de plus !
CA C'EST GRAVE

et pour la Grippe B, il faudrait le vaccin austral, dès Avril ! MAIS ce vaccin n'est pas VALIDé par les autorités françaises: la seule grippe B qui peut survenir est en "... hiver métro.."
MDR (enfin peut on en rire ? NON c'est du FOUTAGE de gueule)
et tous ces journalistes, du JIR à Radio Festival et Zinfo et RFO qui font des unes !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales