Social

La grève illimitée des pompiers est confirmée pour lundi


La grève illimitée des pompiers est confirmée pour lundi
Certains ne semblent pas apprécier que l'intersyndicale SNSPP-PATS/Sud Pompiers et CFDT ait appelé à la grève demain lundi. Un tract manuscrit anonyme bizarrement envoyé depuis le fax opérationnel de la caserne de Saint-Denis (est ce bien légal?) à toutes les casernes de l'ile incite les pompiers à ne pas faire grève au motif principal qu'il faut attendre le retour de Nassimah Dindar en vacances en Thaïlande !

Devant ces pratiques, l'intersyndicale confirme son appel à la grève demain matin et rappelle qu'elle est notamment due au mépris affiché par le colonel Vandebeulque qui n'a même pas daigné assister à la réunion de négociation de vendredi, réunion qui n'a d'ailleurs vu aucune proposition concrète.

Manifestement, la direction a choisi de laisser pourrir la situation. Devant cette attitude, l'intersyndicale rappelle ses revendications : Paiement des heures supplémentaires du feu du Maïdo sur une base réglementaire comprise entre 10 et 13 euros de l'heure, et non à partir d'un texte non applicable à la Réunion, et refus de la généralisation des gardes de 12 heures.

Voici ci-dessous la liste des autres revendications dont plusieurs points laissent deviner une politique de copinage quant aux embauches...

 

Pour les sapeurs pompiers :

  • Le non-respect du protocole de fin de conflit relatif à la grève du CSP de ST Paul en date de février 2011 (Nomination d’un nouveau chef de centre)
  • Nomination des derniers lauréats des concours et promotions des SPP officiers et non-officiers 
  • Obligation de consultation des instances paritaires sur toutes les questions relatives aux mutations
  • Consultation des instances paritaires et transparence avant toutes perspectives d’embauche des SPP dits "retour au pays". Priorité aux insulaires.
  • Reconnaissance et garantie d’évolution de carrière pour les SPV. Trop de retard dans les avancements

Pour les personnels Administratifs et techniques :

  • Nomination des agents PATS en position de détachement, ayant reçus l’avis de la CAP, sans oublier les autres agents (Administratifs et techniques)  qui vont passer leur concours prochainement.
  • Nomination des personnels  PATS suite aux concours et  promotions.

Copie d'une partie du tract, avec en bas le n° de fax de la caserne de St Denis
Copie d'une partie du tract, avec en bas le n° de fax de la caserne de St Denis
Dimanche 8 Janvier 2012 - 09:55
Pierrot Dupuy
Lu 2142 fois




1.Posté par Un adherent autre que ces syndicats le 08/01/2012 13:17
Bravo

Même si je ne suis pas syndiqué dans votre intersyndicale, je partage vos revendications. En effet, lors de la réclamation des heures supplémentaires en 2006, j'ai du m'orienter vers le syndicat qui était censé de me faire gagner de l'argent. Malheureusement pour moi, je me retrouve dans la merde, car je dois rembourser la provision que j'ai perçue, 900€ d'amendes et les frais d'avocats. Par ailleurs pour bénéficier les services de ce syndicat j'ai du payer 3 ans de cotisations . Au fait est ce légale cette procédure?
Les heures supplementaires doivent être payées par les textes réglementaires. entre gagner 6€22 et percevoir entre 10 et 13€ mon choix est fait.
Je condamne fermement la personne qui a diffusé ce fax, on ne peut pas etre d'accord, mais on ne peut pas utliser le fax du CSP en complicité avec ce syndicat pour critiquer les collègues. La honte, c'est bourré de fautes, pas étonnant vu le niveau de cette personne. Bravo les gars, je suis de tout coeur avec vous et j'espére que vous aurez gain cause. Ma position ne me permet pas d'être dans le rassemblement mais le coeur y est, car c'est un combat juste et légitime.

2.Posté par noe2012 le 08/01/2012 14:10
Grève quand tu nous tiens !!!

Donc , pas d'incendies , pas de 18 à partir de ce lundi !
C'est une excellente nouvelle !

"Accepter l'idée d'une défaite, c'est être vaincu." (Maréchal Foch.)

3.Posté par La fée clochette le 08/01/2012 17:44
Consultation des instances paritaires et transparence avant toutes perspectives d’embauche des SPP dits "retour au pays". Priorité aux insulaires.

= RACISME

Je vous attends au tournant !!! perso, c'est direct Tribunal pour cette revendication de cette intersyndicale.
DISCRIMINATION A L'EMBAUCHE

4.Posté par @ Un adherent autre que ces syndicats le 08/01/2012 17:51
Ou es tu syndiqué ?

Complètement illégal ce mode fonctionnement. une avance de 3 ans de cotisation !? C'est pas possible.

5.Posté par Totikone le 08/01/2012 18:46
Et si on en profitait pour virer les pompiers qui ont un indice de masse corporelle supérieur à 35 et embaucher ?
(voir Wikipedia IMC)

6.Posté par @ Un adherent autre que ces syndicats le 08/01/2012 18:49
Un adherent autre que ces syndicats : j'ai absolument besoin de connaitre ton syndicat d'appartenance.
En 2009, il y a eu scandale pour des cotisations non versées à la Fédération de ce syndicat donc auriez vous remboursez ce trou de plusieurs années de cotisations non versées mais conservées par le syndicat SPP Réunionnais concerné !?

7.Posté par Le Prof le 08/01/2012 19:26
A la fée clochette
Priorité aux insulaires, vous appelez ça du racisme. Il faut peut étre revoir votre dictionnaire. Insulaires=qui vit ou a vécu sur une ile .Celui ou celle qui est originaire d'une Ile, En corse quand il dit priorité aux corses ils sont racismes et ben pas du tout. Effectivement nousavons près de 40 SPP en france qui attendent un retour dans leur ile, oui ils sont prioritaires que ça vous plaisent ou pas .

A bon entendeur salut

8.Posté par Je vais mordre très fort le 08/01/2012 19:37
Mon mail envoyé à Pierrot Dupuy :

Salut Pierrot,

Je t’informe d’une bombe !!!

« Par ailleurs pour bénéficier les services de ce syndicat j'ai du payer 3 ans de cotisations. Au fait est ce légale cette procédure? »

Témoignage récupéré sur : http://www.zinfos974.com/La-greve-illimitee-des-pompiers-est-confirmee-pour-lundi_a36159.html



En 2009, un syndicat Réunionnais ne reversait pas sa quote-part sur ses cotisations perçues. Une cotisation à 10 euros pas mois et 7,50 euros reversés à la Fédération de ce syndicat SPP/PATS Réunionnais. Le syndicat conserve pour son fonctionnement 2,50€ sur les 10€ perçu mensuellement.

Le calcul est clair et net :
300 adhérents et + X 10 euros = 3000 euros par mois
3000 € X 12 = 36 000 euros par an
36 000€ X 3 = 108 000 euros

Ce syndicat a retenu environ 108 000 euros pendant 3 années.
Le Président de ce syndicat SPP/PATS vient de terminer la construction d’une case neuve dans le sud de la Réunion !!!

Pierrot, en métropole, j’étais trempé jusqu’au cou dans cette fédération syndicale sapeur pompier professionnel. Je connais tout le dossier sur les non versements des cotisations du syndicat Réunionnais à sa fédération d’appartenance en métropole.
Lorsque j'étais en métropole, cette fédération voulait m’envoyer à la Réunion pour vérifier les comptes de ce syndicat Réunionnais pompiers professionnels.

La fédération en métropole a réclamé plusieurs années de cotisations non versées !!! Et je retrouve sur ton site un post qui m’a fait bondir = « Par ailleurs pour bénéficier les services de ce syndicat j'ai du payer 3 ans de cotisations. Au fait est ce légale cette procédure? »

9.Posté par @La fée clochette le 08/01/2012 20:10
Consultation des instances paritaires et transparence avant toutes perspectives d’embauche des SPP dits "retour au pays". Priorité aux insulaires.

= RACISME

Je vous attends au tournant !!! perso, c'est direct Tribunal pour cette revendication de cette intersyndicale.
DISCRIMINATION A L'EMBAUCHE


Cette intersyndicale dénonce justement le manque de transparence de cet avantage, ou plutôt de cette nouvelle magouille pour faire entrer des petits copaings, et qui permet de faire venir sous ce titre facilitateur, des personnes qui n'ont pour lien avec la réunion, que des cartes postales !!

Et d'ailleurs, où se trouve la discrimination alors que ça marche autant dans l'autre sens, hein ? explique moi un peu toi qui en sait long sur le racisme apparemment !!! des retours en métropole ça t'évoque quelque chose peut-être ??


Il y a déjà des personnes ici qui attendent d'être nommées, alors pourquoi chercher ailleurs, et pourquoi le maquiller en embauches "retour pays" alors que la majorité des "demandeurs" ne sont même pas créoles !!! Chaque chose en son temps, et si retour pays il y a, alors que ce soit transparent et réalisé dans les règles de l'art !!!

10.Posté par le Prof le 08/01/2012 20:10
Payez 3 ans de cotisations en arrière c'est illégale et punissable par la loi. En effet, une organisation syndicale n'a pas le droit de vous reclamer quoi que ce soit tant que votre adhésion n'a pas été validé par son bureau. quelque soit la somme que vous avez payé pour un service exceptionnel non rendu, vous avez la possibilité de demander le remboursement des sommes et aussi de porter plainte.

A Post 8
Comment se fait il si il n'a pas payer sa quote part, légalement il n'est pas couvert par son syndicat national. Pouvez vous nous en dire un peu plus sur ce syndicat ? Je me sens concerné. Est ce futur major que le directeur veut nommer en misouk.

11.Posté par @ Le Prof le 08/01/2012 20:25
Je fais parti des 40 candidats pour "un retour pays" mais comme bon nombre de mes collègues candidats, nous sommes z'oreil mais mariés avec des Réunionnaises et enfants z'oréoles.
Quand on connait pas le dossier, on ferme sa bouche !!! On a tous reçu un courrier du Colonel ANTENOR pour prouver nos liens avec la Réunion. Preuve de notre candidature au SDIS974. De plus, je détiens la liste des candidats = TRIBUNAL pour cette intersyndicale.

Donc, moi c'est direct Tribunal pour discrimination etc ...... je ne vais pas en dire plus.
Que cette intersyndicale sache déjà qu'elle va droit au Tribunal !!!
Demain, je porte plainte auprès du Procureur de la République de Saint Pierre contre cette intersyndicale pour les faits cités.

A bon entendeur, salut.

12.Posté par @ Le Prof le 08/01/2012 20:34
A Post 8
Comment se fait il si il n'a pas payer sa quote part, légalement il n'est pas couvert par son syndicat national. Pouvez vous nous en dire un peu plus sur ce syndicat ? Je me sens concerné. Est ce futur major que le directeur veut nommer en misouk.


Au vu de vos propos monsieur "le prof", je n'ai rien à vous dire sur le syndicat concerné.
Perso, je n'approuve pas votre raisonnement sur les "retours pays".
Vous semblez très mal connaitre le dossier puisque je suis candidat "retour pays" mais je suis z'oreil, marié avec une Réunionnaise, des enfants z'oréoles et propriétaire d'une maison sur l'ile de la Réunion. Je paie mes impots à la Réunion, je consomme à la Réunion et vous trouvez normal que j'aille me faire enculer pour un poste vacant de SPP "retour pays".
Perso, va te faire _ _ _ _ _ _ pauvre _ _ _ !!!
Moi, c'est plainte contre cette intersyndicale et direction le Tribunal.

A bon entendeur, salut.



13.Posté par ndldlp le 08/01/2012 20:40
Font chier "les pompiers" à se quereller pour qui saura faire respecter le droit.
le conseil général n'en a t il pas assez de ces querelles à deux balles. il y a des textes qui doivent s'appliquer, qu'ils s'appliquent strictement et que le politique ou les syndicats, aillent jouer canette ensemb'.

comment se fait il que cette structure soit éternellement sur le devant de la scène pour qui déplaît ici, qui déplaît par là, qui aura retiré les roues d'un véhicule de service..

bref, devra t on conclure que la gestion du SDIS 974 est une honte pour les réunionnais?

14.Posté par @ Le Prof le 08/01/2012 20:46
Faites passer le message à cette intersyndicale = direct Tribunal.

L'article 1er et 6ème des droits de l'Homme renvoyé par notre constitution française de 1958 sont parfaitement clairs :

Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.

Art. 6. La Loi est l'expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

et,

D'ailleurs le préambule de notre constitution en son article 5 prévoit que : Chacun a le devoir de travailler et le droit d'obtenir un emploi. Nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances et en outre l'article 16 indique clairement que "La France forme avec les peuples d'outre-mer une Union fondée sur l'égalité des droits et des devoirs, sans distinction de race ni de religion"

et,

L'article 6 de la loi 83-634 portant droits et obligations des fonctionnaires indique :

Aucune distinction, directe ou indirecte, ne peut être faite entre les fonctionnaires en raison de leurs opinions politiques, syndicales, philosophiques ou religieuses, de leur origine, de leur orientation sexuelle, de leur âge, de leur patronyme, de leur état de santé, de leur apparence physique, de leur handicap ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie ou une race.

Toutefois des distinctions peuvent être faites afin de tenir compte d'éventuelles inaptitudes physiques à exercer certaines fonctions.

De même, des conditions d'âge peuvent être fixées, d'une part, pour le recrutement des fonctionnaires dans les corps, cadres d'emplois ou emplois conduisant à des emplois classés dans la catégorie active au sens de l'article L. 24 du code des pensions civiles et militaires de retraite, d'autre part, pour la carrière des fonctionnaires lorsqu'elles résultent des exigences professionnelles, justifiées par l'expérience ou l'ancienneté, requises par les missions qu'ils sont destinés à assurer dans leur corps, cadre d'emplois ou emploi.

Aucune mesure concernant notamment le recrutement, la titularisation, la formation, la notation, la discipline, la promotion, l'affectation et la mutation ne peut être prise à l'égard d'un fonctionnaire en prenant en considération :

1° Le fait qu'il a subi ou refusé de subir des agissements contraires aux principes énoncés au deuxième alinéa du présent article ;

2° Le fait qu'il a formulé un recours auprès d'un supérieur hiérarchique ou engagé une action en justice visant à faire respecter ces principes ;

3° Ou bien le fait qu'il a témoigné d'agissements contraires à ces principes ou qu'il les a relatés.

Est passible d'une sanction disciplinaire tout agent ayant procédé ou enjoint de procéder aux agissements définis ci-dessus.

Les dispositions du présent article sont applicables aux agents non titulaires de droit public.

+

Entrave au droit de travailler

+

Discrimination à l'embauche

+

DISCRIMINATION : origine

DISCRIMINATION : appartenance vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race.

De plus, la loi de 84 précise que l'employeur auquel vous sollicitez une mutation doit en priorité vérifier les demandeurs qui suivent leur conjoint. C'est mon cas !!!


A bon entendeur, salut. (Consulté déjà un bon avocat, messieurs de cette intersyndicale SNSPP/CFDT/SUD)

15.Posté par @ post 14 le 08/01/2012 22:21
b[C'est un retour pays pour vos femmes, elles peuvent postuler à un emploi pour prétendre à un "retour pays" , mais où est le retour pays pour vous ? demande leur au tribunal pendant que tu y es ....

Et tu ne trouves pas discriminatoire d'être embauché prioritairement grâce à ce "retour pays" ?? fais gaffe qu'ils ne te rient pas au nez au tribunal ..... ]b

16.Posté par kossassa le 08/01/2012 22:41
Interessant ce tract ! D'un oeil extérieur, c'est une menace caractérisée. Ce discours est le meme qu'un post paru dernierement sur zinfos et qui émanait d'un certain"force tranquille"!!!! mêmes termes, mêmes arguments... ce sont donc les gars d'en face qui causent apparemment. Je ne suis ni pompier ni personnel administratif et technique mais contribuable. La gréve est un droit dès lors que les conditions de sa mise en oeuvre sont respectées. Il me semble que ces dernières le sont. Je m'interroge néanmoins sur cette organisation syndicale qui peut, ne pas suivre un mouvement de grève et ne pas rejoindre une intersyndicale mais qui a des méthodes douteuses...utillisation du matériel professionnel, menaces masquées sur le personnel, intimidation...elle semble savoir beaucoup, notamment que ces pompiers qui ont travaillé pour sauver notre patrimoine seront payés ( peut être copine t'elle cette organisation avec la direction pour savoir tt ca ?)...mais je pensais que ces soldats du feu réclamaient d'être payés sur les bonnes bases réglementaires!!!
De plus, le minimum que j'attendrai moi si j'etais employé par cette administration , c'est que cette organisation syndicale fasse à minima des propositions plutôt qu'elle menace. Et là le vide est sidéral. Mais surement qu'à force d'écrire à chaque fois qu'il ne faut pas faire la grève pour défendre les gros, elle développe là ses propres principes!!! Pardon du peu mais au royaume des aveugles... Mais dans cette organisation qui sévit par ailleurs avec les memes méthodes dans les autres administrations territoriales, le gain personnel prime sur l'interet général :m'enfin il faut bien protéger son avancement, ses décharges, ses enfants donc ses arrieres...!!!
Alors pour le citoyen de base que je suis, dites nous donc que tout va le mieux dans le meilleur du monde au SDIS 974 et que ce vent de contestation n'est que feu de paille!!!
Une réponse à prof, je lui conseille d'écrire la même prose dès qu'un élu parlera de préférence régionale, de porter plainte contre toutes les propos discriminatoires ET racistes des Le Pen and Co parce que je doute qu'une revendication syndicale puisse être qualifiée de discriminatoire si le fait, l'acte discriminatoire n'est pas qualifié donc existant.
Proner la préférence régionale et non une discrimination à l'embauche, demander que les lauréats de concours soient nommées en priorité, demander que les rapprochements familiaux que ce soit un métro, un domien , un réunionnais...bref soient prioritaires à des recrutements extérieurs, rien de discriminatoire dans cette affaiRe. Par contre, avoir des procédures de recrutement discriminantes c'est différent. Dans ce cas attaquez vous aux bonnes personnes.

17.Posté par @ post 14 le 08/01/2012 22:43
Article 54 Version en vigueur depuis le 7 août 2009Modifié par LOI n°2009-972 du 3 août 2009 - art. 2

En cas de mutation, sont examinées en priorité les demandes concernant les fonctionnaires séparés de leur conjoint pour des raisons professionnelles les fonctionnaires séparés pour des raisons professionnelles du partenaire avec lequel ils sont liés par un pacte civil de solidarité et les fonctionnaires handicapés relevant de l'une des catégories mentionnées aux 1°, 2°, 3°, 4°, 9°, 10° et 11° de l'article L. 323-3 du code du travail.

L'autorité territoriale fait bénéficier en priorité, dans toute la mesure compatible avec le bon fonctionnement du service, du détachement défini à l'article 64, de l'intégration directe définie à l'article 68-1 de la présente loi et, le cas échéant, de la mise à disposition définie à l'article 61, les fonctionnaires séparés de leur conjoint pour des raisons professionnelles les fonctionnaires séparés pour des raisons professionnelles du partenaire avec lequel ils sont liés par un pacte civil de solidarité et les fonctionnaires handicapés relevant de l'une des catégories mentionnées aux 1°, 2°, 3°, 4°, 9°, 10° et 11° de l'article L. 323-3 du code du travail.

NO COMMENT !

18.Posté par SPP z"oreil créométropolitain le 08/01/2012 23:51
@ post 17,

MERCI !!!


@ post 15,

Pauvre idiot, quand on ne connait pas les articles, les textes qui régissent la profession de SPP, on ferme sa bouche et on s'abstient de poster des bétises.


SNSPP + CFDT + SUD = TRIBUNAL pour incitation manifeste à une préférence régionale + incitation à la discrimination à l'embauche des candidats d'origine métropolitaine et discrimination au niveau des origines des candidats d'origine métropolitaine + incitation à l'entrave au droit de travailler des candidats d'origine métropolitaine + incitation au non respect des articles 1er et 6ème des droits de l'Homme + incitation à la non prise en compte de l'article 54 Version en vigueur depuis le 7 août 2009Modifié par LOI n°2009-972 du 3 août 2009 - art. 2

Je qualifie cette intersyndicale SNSPP/CFDT/SUD de RACISTE en voulant faire pression sur madame DINDAR Nassimah pour que des z'oreils SPP liés par le mariage à des Réunionnaises ne puissent pas venir travailler au SDIS974.

Les emplois à la Réunion réservés aux Réunionnais(es)
donc
les emplois en métropole doivent ils etre réservés seulement aux métropolitains d'origine (les Réunionnais(es) interdits d'emploi en métropole). Expulsés de la France métropolitaine, renvoyés à la Réunion en charters spéciaux.
Ce genre de pratique peut aller très loin !!!

Cette intersyndicale a une mentalité indépendantiste, raciste, xénophobe, anti-métropolitain etc ... . Elle sait pertinament que dans la fonction publique territoriale, ce sont des pratiques strictement interdites !!!

Perso, peu importe, demain :
- Plainte au Procureur de la République de Saint Pierre
- Lettre à madame DINDAR Nassimah
- Lettre au médiateur des droits de l'homme à la Réunion
- Lettre au Président de la République Française
- Lettre au Ministre de l'intérieur

Métropolitains(es), réagissez à des pratiques intolérables de certains Réunionnais(es) dans des administrations Françaises.

Aussi NO COMMENT !!!!

19.Posté par pompier de lo le 09/01/2012 08:48
collègues ouve zot' yeux , arrete avec ça , bonne syndicat y utilise à nou pou fait la masse ; laisse à zot fait la guerre entre zot' , allons ouve un syndicat neutre , propre qui ve fait avance le sdis 974 , qui cherche pas un galon ou un promotion mais qui veut travaille dans de meilleurs condition ; stop aux magouille

20.Posté par Caton2 le 09/01/2012 11:22
Belle illustration du "syndicalisme" de la "profitation".
Comme le suggère Pierrot ça sent la revendication de copains-coquins. Pompier de lo a raison: "collègues ouve zot' yeux , arrete avec ça , bonne syndicat y utilise à nou pou fait la masse".
Ça va être sympa d'observer le microcosme politicard. Comme on n'est pas loin des législatives, nos "élites" vont devoir s'impliquer si la grève dure. À moins que ça ne se termine par un flop.
Si la devise des pompiers est "courage et dévouement" et même parfois "sauver ou périr", je crois que ces gars là ne sont pas des pompiers car leur devise c'est plutôt "passe droit et pognon".

21.Posté par DURANDAL le 10/01/2012 06:33
les privilégiés encore en action , après avoir laissé bruler le MAIDO, ne pas avoir été capables de prévention, il réclament de l'argent et l'argent du malheur.
il est urgent dans ce pays de remilitariser les services indispensables et en tant que militaires comme les gendarmes les heures sup ça n'existe pas.

22.Posté par DURANDAL le 10/01/2012 06:42
racistes

bien voila des racistes chez les pompiers, à quand l'indépendance et la misère.
La réunion c'est la France et l'Europe, si les Réunionnais ne veulent plus être Français , c'est leur droit.
Mais que les pompiers, qui hurlent avec les loups à l'indépendance en Créolie, pensent que le fric qu'il réclame vient des citoyens Français, et qu'en cas d'indépendance
RSA 0 RMI 0 ALLOCATIONS SOCIALES 0 bel avenir que ces gens veulent pour leurs enfants , qu'ils ne pourront nourrir.
Et pensons que pour éteindre le feu , des régiments sont venus de métropole, ainsi que des avions.
Nous nous pouvons partir si les sectaires ne veulent plus de nous , mais si on part on part avec
l'argent des diverses et multiples aides
a bon entendeur salut


23.Posté par rouge + vert = BRUN ! le 10/01/2012 09:16
Bravo Clochette bravo le 18...., les coupables de discrimination (fut elle rebaptisée "positive" ) et les prôneurs nauséabonds du racisme lié aux origines = AU TRIBUNAL !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales