Social

La grève des salariés du Grand Bleu jugée légale par le TGI de Saint-Denis


Assignés pour "grève abusive" par leur direction, les deux salariés du Grand Bleu ont obtenu gain de cause. 

Hier, le tribunal de Grande Instance de Saint-Denis a rendu son jugement et débouté la direction de Croisières et Découvertes. "Une victoire qui vient légitimer notre action et nos revendications", se réjouit Bruno Jallet, capitaine au sein de la société.  "Nous étions plutôt confiants. Dès le début, nous avons fait les choses dans les règles, ce qui n’a pas été le cas de l’autre côté", déplore-t-il. En novembre dernier, la direction aurait en effet embauché un nouveau capitaine, "trompé sur la situation de l’entreprise qui a démissionné dès qu’il a su pour le contexte social", indique Bruno Jallet. Une plainte a donc été déposée pour entrave à la grève par les salariés. 

Au 77e jour de grève, le délégué du personnel maintient le cap avec deux autres salariés dont un skipper de retour après un arrêt maladie, les autres ayant du reprendre le travail pour des raisons financières "mais ils comptent sur nous pour faire valoir leurs droits". Les revendications, elles, n’ont pas changé, à savoir principalement, une revalorisation salariale progressive "si les comptes ne le permettent pas" pour l’ensemble du personnel. 

En pleine saison touristique, les grévistes souhaitent ainsi reprendre le travail dans de bonnes conditions. Mais au lendemain de la décision du TGI, pour le moment aucune nouvelle de la direction, regrette le capitaine Bruno Jallet.  
 
Vendredi 30 Décembre 2016 - 11:17
Lu 5449 fois




1.Posté par Kivousavé le 31/12/2016 12:22 (depuis mobile)

Bravo !

2.Posté par cmoin le 31/12/2016 14:09

dommage encore des soutireurs d'argent partisans du moindre effort , dommage

3.Posté par La vérité vraie... le 31/12/2016 16:49

Soutien total ! Larg pa lé ga.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter