Economie

La "grande animation commerciale" de Bras-Panon désertée

Huit jours après le grand succès de la tenue du marché des producteurs, la ville de Bras-Panon et l'U.C.A.B.P. (Union pour les Commercants et Artisans de Bras-Panon) ont organisé une grande braderie sur le champ de foire. Mais à l'approche des fêtes, la fréquentation est plus que morose...


La "grande animation commerciale" de Bras-Panon désertée
Dix heures ce matin, le constat est très moyen. Il n'y a que quelques personnes qui sont là et à peine une dizaine de bazardiers qui organisent ce qui leur reste de stands...C'est donc un contraste saisissant lorsque l'on repense au marché des producteurs organisé il y a huit jours. Ce jour là, sur l'espace Michel Debré, il y avait eu foule malgré la pluie et tout avait été vendu.
Mais cette fête ne semble pas se dérouler à l'identique. Organisée par l'Union pour les commerçants et artisans de Bras-Panon et sous l'égide de la municipalité, cette nouvelle fête commerciale a pour objectif de permettre aux commerçants de la zone d'écouler leurs produits.
A l'approche des fêtes, cette manifestation a du bon, mais aujourd'hui, les vendeurs n'y croient plus. Ils ne sont plus qu'une dizaine sur la cinquantaine prévue initialement. Les allées sont vides et près de dix manèges restent endormis au second plan.
La faute à qui ? Au pouvoir d'achat ?
Deux thèses s'opposent: celle des commerçants et celles des membres de l'U.C.A.B.P. (Union pour les Commerçants et Artisans de Bras-Panon).
"C'est rude pour nous ! Pas de gens, pas de ventes, pas d'argent, rien...." témoignent Véronique et Natacha de la boutique Palam de Saint-Benoit. "Les gens ne viennent pas et ne savent même pas qu'il y a une fête commerciale. Voyez par vous-même...pas de clients...Le problème c'est qu'on a payé l'emplacement jusqu'à mercredi...."
Les commerçants sont unanimes, les manifestations culturelles et sportives proposées gratuitement dans l'Est ont eu beaucoup plus de succès ce week-end. Succès qui, pour eux, ont eu une incidence néfaste sur la fréquentation. En plus, la place de la mairie aurait été plus appropriée: "Ici, les gens croient que l'entrée est payante alors que de l'autre côté, tout le monde passe et voit qu'il y a quelque chose."
Pour les membres de l'U.C.A.B.P., les données sont différentes: "Nous avons invité toute la presse... personne n'est venu à l'inauguration, personne n'en a parlé...En ce qui concerne l'emplacement, c'est un des moins chers. Ici les forains paient 320 euros pour un stand qui fait 12 mètres carrés, sur 6 jours."
Tous les jours et face à ce constat difficile, le président de l'U.C.A.B.P., Bertrand Cadivel, vient à la rencontre des commerçants afin de trouver des solutions, mais à deux jours de la fin de cette manifestation, les données restent difficiles à avaler...
Lundi 8 Décembre 2008 - 17:21
Ludovic Robert
Lu 1875 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales