Politique

La fuite des réseaux sociaux peut-elle influencer le résultat du vote?


La fuite des réseaux sociaux peut-elle influencer le résultat du vote?
A quelques heures de la publication des résultats de ce premier tour, l'inquiétude monte quant au comportement incontrôlable des réseaux sociaux. Que va-t-il se passer entre 18h et 20h (heure métropole), au moment de la fermeture des bureaux de vote et de l'arrivée des premières tendances?

Comme cela avait été le cas en 2007, des médias étrangers ont déjà affirmé qu'ils diffuseront en ligne les estimations. Pour la presse française, surtout Internet, le Parquet a été clair, des poursuites judiciaires seront engagées en cas de diffusion d'estimation de résultats ou de sondages avant 20h.

Le risque? Que ces sondages ou estimations soit divulgués alors même que des électeurs, indécis ou abstentionnistes, n'ont pas encore mis leur bulletin dans l'urne et pourraient alors se voir influencés…

Sur les réseaux sociaux, la vitesse de diffusion des informations est telle que même la loi n'y peut pas grand chose. La Commission des sondages a quand même appelé les instituts à la raison en leur demandant de ne pas réaliser de sondage à la sortie des urnes, et mobilisé 10 personnes pour veiller au grain. Mais même avec les meilleurs logiciels de recherche par mots-clé, il devient difficile de contrôler plus de 20 millions de comptes Facebook et 50.000 comptes Twitter.

Des réseaux sociaux qui font vieillir notre présidentielle

Un sondage Harris publié le 16 avril montrait que plus de la moitié des Français, 64%, considèrent qu'une publication des estimations de vote dimanche avant 20 heures sur les réseaux sociaux serait "une mauvaise chose".

Interrogé par la Voix du Nord sur ce point, Bruno Jeanbart de l'institut Opinion Way n'est pas de cet avis. Dans l'article, il affirme que les informations susceptibles d'atteindre des électeurs n'ayant pas encore voté n'est pas un élément susceptible de perturber les résultats : "Cela repose sur une incompréhension profonde des comportements électoraux et du rapport des individus à l'information politique", cite La Voix du Nord. Et le journaliste de poursuivre : "En réalité, la seule révolution attendue concernera l'audience de ces nouvelles précoces. Réservées jusqu'ici à un clan d'initiés, elles seront désormais à la portée de tous".

A l'heure d'Internet, il est certain que les cadres institutionnels et réglementaires font défaut vis-à-vis des médias contemporains. Si l'on ne peut aujourd'hui répondre clairement à la question d'une influence directe des réseaux sociaux sur un résultat électoral, on peut s'attendre à connaître le résultat du premier tour de ces présidentielles, avec un chiffre pas si éloigné de la réalité, au moins une heure avant l'annonce officielle...
Dimanche 22 Avril 2012 - 16:59
Lu 2944 fois




1.Posté par Tonton le 22/04/2012 20:51
Cette loi est une grande idioterie.

Et, pourquoi le reste de la Nation devra sagement attendre les Franciliens??? Ils n'ont qu'a fermer les bureauxde vote en Ile de France aussi à 18h00. Point.

2.Posté par Moutmout le 22/04/2012 21:50
je sais les résultats depuis 21h20 sur la page facebook du site lesoir.be merci boubook^^

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales