Société

La fréquentation touristique baisse légèrement au 1er semestre 2014

Au 1er semestre 2014, La Réunion a accueilli 187 400 touristes extérieurs, soit 1 % de moins qu’au 1er semestre 2013. Les touristes d’agrément, venus principalement pour visiter l’île, sont à nouveau moins nombreux (– 11 %). La baisse est contenue sur le marché métropolitain (– 2 %) qui reste le principal émetteur avec 80 % des visiteurs. Ce recul limité est quasiment compensé par la hausse des touristes en provenance du reste de l’Europe (+ 2 700 touristes, soit + 28 %). La durée du séjour augmente mais les dépenses moyennes des touristes sur place sont en baisse.


Photo: Office de tourisme de Saint-Paul
Photo: Office de tourisme de Saint-Paul
Au 1er semestre 2014, 187 400 touristes ont visité La Réunion, soit 1 % de moins qu’au 1er semestre 2013. Cette légère baisse est sans commune mesure avec la chute observée au 1er semestre 2013 (– 10 %). Les visiteurs métropolitains représentent toujours 80 % des touristes ; leur nombre diminue de 2 %. Les visiteurs en provenance de la zone océan Indien et du reste du monde sont également en retrait (respectivement – 7 % et – 4 %). Seuls les visiteurs en provenance du reste de l’Europe sont venus plus nombreux (+ 28 % avec 12 300 touristes). Près des trois quarts d’entre eux viennent d’Allemagne, de Belgique ou de Suisse.

Le tourisme d’affaires repart à la hausse (+ 13 %) et retrouve sur le 1ersemestre un niveau proche de la moyenne des cinq dernières années. Le tourisme affinitaire (visite dans la famille ou chez des amis) progresse légèrement (+ 3 %). Ces hausses compensent presque la baisse du tourisme d’agrément (visite de l’île). Celui-ci recule en effet de 11 %.
 

Au 1er semestre 2014, 51 % des visiteurs ont choisi de résider principalement dans un hébergement marchand. Parmi ceux-ci, 47 800 ont séjourné à l’hôtel ou en résidence de tourisme. Leur nombre progresse de 7 %. L’hébergement en location continue sa progression avec + 13 %. En revanche, les visiteurs choisissent moins souvent comme hébergement principal les autres hébergements (maison d’hôtes, gîte, etc.). Ils sont en recul de 29 % après une hausse de 36 % au 1er semestre 2013.
 

Un touriste sur six est originaire de La Réunion. Ils sont plus nombreux qu’au 1er semestre 2013 (+ 22 %). Le nombre de touristes non–originaires recule de 5 % avec 156 800 visiteurs.

 

Les touristes ont séjourné en moyenne 18 jours sur l’île, soit un jour et demi de plus qu’au 1er semestre 2013. La durée du séjour a particulièrement augmenté pour les touristes séjournant principalement dans la famille (+ 3 jours). Elle est quasiment stable pour les séjours à l’hôtel (6,1 jours après 6,2 jours en 2013). Néanmoins, lorsque l’hôtel est le mode d’hébergement principal, la durée du séjour est raccourcie (8,4 jours contre 9,1 jours).
 

Moins nombreux, les touristes ont également moins dépensé durant leur séjour sur l’île : le montant de leurs dépenses totales diminue de 4 % et s’établit à 135,2 millions d’euros. En moyenne un ménage a dépensé 1 280 euros sur place durant son séjour. Les postes de dépenses restent relativement stables, à l’exception des dépenses de restauration (– 29 euros). En moyenne, les touristes consacrent un quart de leur budget à l’hébergement.


La fréquentation touristique baisse légèrement au 1er semestre 2014
Lundi 22 Septembre 2014 - 17:13
Lu 917 fois




1.Posté par olivier Montfort le 22/09/2014 17:42
Voir Jean Jacques lol...

2.Posté par noe le 22/09/2014 18:11
C'est la crise , la grosse grise !
On préfère et de loin , Maurice avec son excellent accueil !

3.Posté par jean-jacques le 22/09/2014 18:33
On continue à dépenser des dizaines de millions d'Euros pour entretenir un "machin" inutile , l'irt.
Les résultats sont catastrophiques , si on retire le tourisme affinitaire , le tourisme "réel" est presque inexistant et stagne autour de 120 000 visiteurs par an depuis 2009 alors que ce sont 1 million de
touristes qui visitent Maurice chaque année....presque 10 fois plus !
Le touristes de la zone Oi et du reste du monde en baisse de 7%...on attend les hordes de Chinois
que l'on nous faisait miroiter...tout comme les 600 000 touristes promis par DR.
Je l'ai déja écrit et je le répète , le potentiel touristique de la Réunion est limité , si ce n'était pas le
cas il ne stagnerait pas depuis tant d'années ! Nous sommes une destination chère en raison de
notre éloignement et du prix du billet élevé qui en découle et nous n'avons pas une offre qui soit
à la hauteur des attentes des touristes avec des moyens financiers importants qui préfèrent les
Seychelles , Maurice dans la zone et leur offre hôtelière haut de gamme.
Quand à ceux qui n'ont pas de gros moyens ils n'ont que l'embarras du choix entre les Canaries
la Tunisie , le Maroc ou encore Saint-Domingue pour des séjours au soleil en "all inclusive" pour
la moitié du prix du seul billet d'avion vers la Réunion....
Nos responsables politiques successifs ont entretenu ce mythe du tourisme comme la clé de l'avenir
de la Réunion pour justifier des budgets de plus en plus importants qui leur ont servi à bat carré
et à caser des proches dans les structures publiques avec de gros salaires à la clé...
Il aurait été plus judicieux d'explorer d'autres pistes de développement car le résultat final est nul
et pendant ce temps le chômage continue de grimper dans ce département sinistré.

4.Posté par jean97413 le 22/09/2014 20:00
Ici il ya un problème qui littéralement.. nous passe au dessus de la tête. (voir le lien)

Si on continue a laisser s'installer ces nuisances (sonores dans ce cas là) qui gâchent ce qui reste de derniers refuges de potentiel à la Réunion... il ne faudra pas s'ettonner ici aussi de ne plus voir que des touristes qui passent et qui ne restent pas et qui n'enrichissent dans leur passage rapide que des grosses structures, avec un bilan réservé à un petit nombre de bénéfiaires..

Une autre "machine à faire du chomage" c'est toutes ces grandes surface qui courcicuitent les produits locaux et la chaine humaine liant le producteur au client et tuant tout le charme qui restait dans le commerce local.
Dans cette installation, de plus en plus de territoire de l'île devient une banlieue sordide ou une zone industrielle qui ruine le potentiel touristique tout simplement par ce que le pays devient moche et ressemble précisément à ce que les touristes tentent de fuir..
Le client d'ailleurs devient un consommateur à exploiter.
Le visiteur de notre île devient un touriste (à plumer).
Le ressenti n'est plus le même et notre réputation est alors en chute libre...

Il reste les hauts de l'île à sauver de cette dégradation...

5.Posté par fjhfjkg le 22/09/2014 20:31
ben personne y dit rien l'ile intense,l'ile magnifique avec ces requins les réunionnais très sympathique et le boucaner,une spécialité à ne pas rater,eh ben alors quand méme té,té gars ben peronne y vient dans note charmante ile

6.Posté par Matt le 22/09/2014 22:11
Le tourisme d'agrément: -11% et vous dites que le tourisme baisse légèrement?

Pour le tourisme d'affaire, il s'agit du redressement dus aux visiteurs pour les gros chantiers ( NRL...)

En réalité, le tourisme continue de diminuer très fortement.....


7.Posté par St Denis ville fantôme le 22/09/2014 22:26
y a rien d'extraordinaire seulement le soleil, en plus le billet trop cher ,une fois sur place encore plus cher , mieux vaut Malaisie, Maurice, etc beaucoup moin cher l accueil merveille ! la Réunion elle coule !

8.Posté par Tous dans le même sac le 23/09/2014 15:39
IRT, politique, umih, uhr , tous copines et tous acceptent cette situation.
Alors ne vous plaigniez pas

9.Posté par olivier Montfort le 24/09/2014 19:11
Post 3 Jean-Jacques soit je suis idiot ( je sais vous allez dire oui ) soit je ne sais pas lire,mais j'ai quand même l'impression que vous dites exactement la même chose que moi, ce que vous vous évertuiez à critiquer hier est tout béni aujourd'hui. Soit je me suis trompé et alors mea-culpa. Bref nous avançons puisque nous sommes presque deux à être d'accord. Sauf lorsque vous prétendez que le " potentiel touristique de la Réunion est limité" Les Canaries par exemple se sont développées à la vitesse grand V j'y ai vu construire une route allant d'un point à un autre une quinzaine de kilomètres( Los Christianos Marazul-del-zur) style autoroute en l'espace d'une semaine...Tout y est fait pour attirer les touristes, or qu'y a t'il de plus qu'ici ? Un volcan éteint et les plages bien mieux aménagées mais pour le reste la Réunion reste sublime. Seul le prix du billet est prohibitif mais combien y at'il de taxe sur un billet d'avion ? alors si ces rigolos d'élus, ne vivaient pas sur ces taxes, entre autre, peut être baisseraient telles.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales