Economie

La fréquentation des hôtels en baisse de 3,5% par rapport à 2012

L'Insee publie les chiffres de la fréquentation des hôtels à la Réunion. Un constat, la fréquentation en janvier 2013 est en recul de 3,5% par rapport à 2012.


La fréquentation des hôtels en baisse de 3,5% par rapport à 2012
En janvier 2013, la fréquentation des hôtels classés réunionnais atteint 71 800 nuitées. Elle recule de 3,5 % par rapport au mois de janvier 2012.

Alors que l’offre de chambres est stable, le nombre de chambres occupées diminue de 4 %. En conséquence, le taux d’occupation cède 2 points par rapport à janvier 2012 et atteint 59 %.

De novembre 2012 à janvier 2013, la fréquentation hôtelière recule de 4 % par rapport à la même période il y a un an. Ce recul affecte toutes les catégories d’établissements et touche plus particulièrement le Sud (-10 %). La fréquentation se replie plus légèrement dans le Nord-Est et l’Ouest (- 2 %).

Le taux d’occupation fléchit également de 3 points pour s’établir à 70 % en moyenne sur les trois derniers mois. Les établissements de 1 et 2 étoiles sont les plus touchés : leur taux d’occupation perd 4,5 points. Ce taux diminue également davantage dans le Sud (- 4 points), en raison d’une forte baisse du nombre de chambres occupées.

La fréquentation des hôtels en baisse de 3,5% par rapport à 2012
Vendredi 26 Avril 2013 - 07:29
.
Lu 1225 fois




1.Posté par économie sous terraine le 26/04/2013 08:03
Si les hoteliers se concertaient pour éliminer la concurence illégale et déloyale comme les locations saisonnières non déclarées ; qui pullulent dans l'ouest , n'étant soumis à aucun impôt,aucune taxe, zéro controle,une véritable niche fiscale qui s'affiche sans complexe sur internet comme des activités professionnelles parfaitement "clean"...ces derniers récupèreraient déjà une bonne part de marché .

2.Posté par irt le 26/04/2013 09:35
le tourisme n'est pas une priorité des élus et c'est cela le plus grave des problèmes.
evidement les chambres d'hotes, gites marrons , restaurant et snack au noir , travail au noir, ne fait qu'enpirer la situation pour les hotels qui eux payent tout et répercute cela sur leur prix.

La Réunion economique touristique va ce souvenir des anées 2013 et 2014 et 2015. Une catastrophe

il faut d'ores et déja geler tous les permis de construire (hotels - résidences hotelieres - villa hotel - lodge) tout cela ne sert à rien d'autant plus qu'ils sont tous demandeur d'argent public (Région - Feder - défiscalisation)
il faut arrêter de dilapider l'argent public dans ce domaine touristique. Si l'investisseur veut investir qu'il le fasse sans argent public a ses frais.
mais arrêtez d'assister les investisseurs qui ne sont là que pour les 3 millions d'argent public qu'ils vont se mettre dans la poche et déstabiliser le marché existant

stop à la defiscalisation au 31 décembre 2013 et stop aux subventions Région et Feder.....

il faut ce concentrer sur l'existant et éventuellement les aider à rénover leurs strucutres

A La Réunion il y tous hebergement confondues 24568 lits par jour de libre pour ............250 000 touristes. Faites le calcul , les hotels, residences -chambres d'hotes sont vident 11 mois sur 12

au secours ton économie se casse la figure

3.Posté par requin le 26/04/2013 10:30
ce serait bien de savoir combien la région a dépensé pour la promotion de notre ile. C'est bien beau de détailler le bilan (ou le constat), mais ses responsables qui nous sortent de belles paroles sur l'intérêt de se pavaner encore plus à l'étranger "pour l'image de notre ile",faites aussi votre bilan et voyez si vous êtes à la hauteur de vos postes et de vos salaires.

4.Posté par irt le 26/04/2013 11:47
la cour des comptes enquêtes depuis quelques mois sur les dépenses de l'IRT, de la Région dans le monde du tourisme.

En effet au vu des salaires de certains, des subventions publics , des moyens donnés pour réaliser des salons ou autres pavanerie avec les iles vanilles, mais aussi Afrique du Sud et Australie, je crois quand le rapport va sortir , ca va faire .................................mal

mais ce sera la faute de la crise, des requins , ou de je ne sais quoi , car hier soir à la télé et radio Viroleau se rassure lui, avec plein de pretexte....

mais nous les acteurs du privé , on ne veut plus de cette clique d'incompétent.
ils prennent 8000 euros par mois, plus frais payé tels que repas, hotels , salon, billets d'avion etc.......

et après ils nous font la morale que c'est à cause de la crise que ca ne va pas ? vous etes des profiteurs , cassez vous et allez vous maquer aux iles vanilles

5.Posté par Les chiffres sont tronqués le 28/04/2013 07:00
Ce n'est pas 5% mais 15% de recul sur n- 1
Sauf que l'INSEE écrit ses comptes rendus , qui préalablement sont minimisé par nos politiques
Politiquement ça fait mieux d'annoncer une perte de cinq que le triple.
Pour janvier , février, mars et avril 2013 , c'est pas 15% mais un recul de 22% a n-1 qui était déjà en recul en 2012

Des fermetures temporaires ou définitives vont avoir lieu cette année.

Pourquoi tant de gâchis? Une importante raison a ce gâchis est l'incompétence des décideurs de l'IRT et de la Région. Ils se payent 8000 euros pour nous apporter de si mauvais résultats et obtiennent chaque année 20 000 000 d'euros de budget.
Dans n'importe quelle entreprise privée ils seraient déjà viré, sauf que la encore ils sont les bras droit politique, ou plutôt le bras armée du président de Région.

Mesure N° 1: geler tous les permis de construire d'hôtels, de résidences touristiques et de loisirs

Mesure N° 2: exiger des le premier septembre en contrepartie des 56 000 000 millions qu'air austral a bénéficié (notre argent public en passant) un billet sans conditions et pour tous depuis Paris a 699€

Mesure N° 3 ouvrir le ciel en faisant arriver une nouvelle compagnie au départ de Zurich ou de Francfort en direct , pas de via Maurice, du direct. Egalement subventionner les taxes d'aéroport de la CCIR pour aider les compagnies financièrement.Ces taxes représentent 40% du prix du billet d'avion.

Mesure N° 4 nous écouter cela fait des années que nous vous donnons ces pistes de travail et rien n'est fait. Au mieux nous sommes écouté par politesse.... Et c'est tout.

2013. 2014. 2015 l'économie touristique va s'en souvenir si a très court terme vous n'arrivez pas a relancer cette magnifique destination.

Quant aux iles vanilles , il s'agit d'une coquille vide et bien sur le président pour des raisons personnelles a demandé que mr Viroleau actuel fantôme de l'IRT actuel au vue de ses résultats médiocre, devienne directeur des iles vanilles avec un salaire supérieur a 10 000 euros. pourquoi se donner tellement de mal de mettre en place son copain ........

La révolte sociale n'est pas loin......... Quand on voit cela.
J'ai toujours appris et lu: un élu du peuple doit être au service du peuple.... Et non pas de son patrimoine ......
A bon entendeur salut

Un professionnel du tourisme

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales