Société

La forte houle a endommagé les balises de la réserve nationale marine

La Préfecture annonce par le biais d'un communiqué que les balises formant le périmètre de la réserve nationale marine ont été rompues lors du dernier épisode de forte houle.


http://www.reservemarinereunion.fr
http://www.reservemarinereunion.fr
"Pour protéger les récifs coralliens exceptionnels de l’île de La Réunion, une réserve nationale marine a été créée par décret du 21 février 2007. Les périmètres attachés à cette réserve ainsi que les niveaux de protection sont délimités par 12 marques littoral, 14 balises maritimes fixes et 26 balises flottantes.

L’emplacement de ces marques et balises est défini par le décret de création de la réserve. Pour une bonne application de la réglementation, il est en effet indispensable que les usagers puissent se localiser, sur place, par rapport aux différents niveaux de protection des zones de la réserve marine.

Les épisodes de très forte houle qu’a connu La Réunion la semaine dernière ont endommagé sérieusement deux balises :
- La bouée (BS4) au niveau de la passe de l'Ermitage : la bouée de surface et la chaîne se sont échouées sur le platier,
- La balise fixe (PR4) dont la partie plastique est remontée dans la ravine de L’Ermitage.

A la suite de l’installation des balises flottantes, en 2009 et 2010, il est apparu que les dispositifs classiques ne résistaient pas aux conditions maritimes de La Réunion, caractérisées par des épisodes de très forte houle, des régimes de courant spécifiques, variables en direction et intensité.

Les fragilités observées ont conduit à concevoir un nouveau système d’accrochage des balises. Trois réponses techniques différentes ont été testées. La configuration la plus robuste a ensuite été installée sur l’ensemble des balises : ainsi, après appel d’offres, un marché de sécurisation de l’ensemble des balises flottantes a été mené à terme. Les travaux ont été achevés en avril 2011.

Les causes des ruptures de la semaine dernière sont actuellement en cours d’analyse, afin de définir les mesures techniques les plus appropriées."
Vendredi 12 Août 2011 - 13:47
.
Lu 974 fois




1.Posté par il faut demander à l'ARER et a son directeur le 12/08/2011 14:26
on se souvient que l'ARER grande donneuse de lecons -gloire a verges- , nous annoncait des pelamis ancrés au large de St Pierre -gloire a verges. Avec les millions d'euros que ca coutait -gloire a verges- on imagine qu'ils avait LA solution pour des ancranges durables.

Bon d'accord, ils ont laissé chapper l'ETM aux antilles -gloire a verges- mais n'oublions pas que ce sont des especialiss avec meme des polytechniciens.

2.Posté par noe974 le 12/08/2011 16:03
On a accusé ces balises , d'attirer les requins ...Est-ce tj d'actualité ?

3.Posté par timagnola le 12/08/2011 16:40
PA GRAV ! le directeur du parc zoursin a été promu, le directeur de la DIREN a été promu et l'ARER lé touzour la. L'incompétence et la suffisance sont au sommet. Ouf, on est sauvé !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales