Economie

La flotte d'avions cargo Air France menacée: Les agriculteurs réunionnais inquiets


La flotte d'avions cargo Air France menacée: Les agriculteurs réunionnais inquiets
Annoncé par le journal économique la Tribune, la direction d'Air France a dévoilé, lors d'un comité central d'entreprise, son intention de réduire sérieusement son activité de fret dans les prochaines années. La compagnie française (six avions spécialement dédiés au fret) devrait passer à deux avions dans trois ou quatre ans, selon le journal. Des annonces faites dans le cadre des nouvelles mesures d'économies demandées par la direction d'Air France.

Une annonce qui pourrait impacter directement la Réunion. Chaque semaine, deux vols 100% fret sont programmés vers notre île. Les principaux bénéficiaires, notamment pendant la période de Noël, de ses rotations, sont les agriculteurs réunionnais qui exportent chaque année plus de 2.000 tonnes de fruits locaux en direction de la métropole.

L'annonce faite par Air France de se désengager de son activité fret ne provoque pas encore l'urgence au sein de la Chambre d'agriculture, mais inquiète. Au point même que ce sujet sera abordé lors du prochain comité de pilotage d'exportation qui doit se tenir à la fin du mois d'octobre. "Il n'y a pas d'effet immédiat", tempère tout de même Yannick Soupapoullé, responsable du Pôle végétal à la Chambre d'agriculture.

Mais les agriculteurs réunionnais spécialisés dans l'ananas (1.500 tonnes exportées chaque année), les letchis et les mangues (500 tonnes) scrutent avec attention les décisions qui seront prises par Air France sur la réduction de ses vols fret à la Réunion. "On va suivre tout ça de près. Surtout que nous utilisons au maximum les exportations sur les semaines 49, 50 et 51 (NDLR: correspondant aux fêtes de fin d'année). Un avion en moins représenterait un déficit de 70 à 90 tonnes pour l'exportation", poursuit-il.

Reste que la crise est passée par là. Avec la concurrence maritime de plus en plus féroce, la compagnie Air France souhaite désormais réduire sa flotte tout cargo pour se tourner vers les soutes d'avions passagers. Pas sûr que les agriculteurs réunionnais y trouvent leur compte…
Mercredi 18 Septembre 2013 - 14:56
Lu 2389 fois




1.Posté par La solution le 18/09/2013 16:30
Accepter la concurrence aérienne, tant pour les passagers que pour le fret.

Mais nous - c'est à dire nos dirigeants, nos décideurs - sont arcbouter sur leurs monopoles d'un autre âge !

2.Posté par PFF le 18/09/2013 17:21
Les agriculteurs vont trouver une alternative (comme toujours). Allez je vous laisse deviner : le mot est composé de 10 lettres, commence par un S et se termine par un N. Des propositions ??

3.Posté par R I P O S T E le 18/09/2013 17:26
Air France a été toujours un problème sur l'axe Paris RUN Paris depuis la nuit des temps .
Les Billet d'avion hyper chers , une compagnie qui vit sur le dos des contribuables , MARX qui paye son billet , le Recteur qui paye son billet , le directeur régional des routes , le procureur de la République , le procureur général ... Etc .. Etc ..
Les syndicalistes qui payent leur billet d'avion , les élus , les fonctionnaires de passage rémunérés à 53% de la sur-rémunération etc ... etc ...
La clientèle d'air France est là sous nos yeux , qu'Air France mette beaucoup d'H20 dans son vin !

4.Posté par Jean Fuma le 18/09/2013 19:25
1/ La concurrence aérienne existe déja, faut arreter la paranoia et croire que le ciel reunionnais est fermé

2/ Air France n'est pas la compagnie la plus chère au niveau des billets, c'est..... Air Austral.

3/ si l'activité cargo est aussi rentable que certains le pensent, pourquoi Cargolux est parti alors que cette compagnie était présente il fut un temps ? Pourquoi Corsair et AIr Austral ne mettraient pas en place une activité fret avec des avions cargo à 100 % ? Pourquoi certains commentateurs ne se renseignent pas avant d'écrire des choses stupides ? LOL

5.Posté par Tonton le 18/09/2013 20:20
On fera avec ! Alors on vendra nos ananas et mangues à Maurice ou en Afrique du Sud. Pas besoin d'Air France pour ça !

6.Posté par bizarre ca le 18/09/2013 20:57
il y a donc une place a prendre...que nos agriculteurs la prenne...

7.Posté par marcel le 18/09/2013 21:37
Mais excusez moi, mais on a quant même une compagnie à la Réunion, non? alors messieurs les décideurs peut être qu'il faut négocié quelque chose, du moins trouver une issue à cette éventuel diminution de fret.

8.Posté par Raoul le 19/09/2013 00:47
Coop,solidaire au secours, viens aide a nous. Vous les specialistes de l'aerien

9.Posté par jean le 19/09/2013 07:51
Ont exporte que 1500 tonnes d’ananas par an ??????

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales