Culture

La finale du Prix Musiques de l'Océan Indien au Palaxa ce vendredi


La finale du Prix Musiques de l'Océan Indien au Palaxa ce vendredi
JF Gang, Maya Kamaty et Patyatann, les finalistes du Prix Musiques de l'Océan Indien, se préparent pour la quatrième édition qui se tiendra au Palaxa à Saint-Denis, ce vendredi soir à 20h. Le jury est composé des représentants des membres de l'événement, comme la Sacem (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de musique), le FCM (Fonds pour la création musicale) ou encore le Conseil général de Mayotte. Le lauréat recevra un trophée, un coaching scène et une tournée en 2014 dans des festivals et des marchés de la musique.

"C'est une aventure humaine qui nous permet aussi de rencontrer les professionnels du métier, explique Bo Houss, originaire de Mayotte et lauréat de la troisième édition du prix, ce n'est pas facile d'être mis en contact avec ce genre de personnes, sachant d'où on vient. De Mayotte ça aurait été très compliqué."




Bo Houss et JF Gang
Bo Houss et JF Gang

JF Gang, un chanteur réunionnais, joue du Pop Folk et Reggae Pop. Maya Kamaty, aussi réunionnaise, est auteur/compositeur de Maloya. Elle chante et joue du Kayamb et de la guitare. Patyatann, un groupe mauricien de quatre artistes, pratique le ravanne et chante en créole, anglais, français et sanskrit.

Le but du Prix Musiques de l'Océan Indien est en effet de promouvoir la musique de la zone et de développer des carrières à l'échelle internationale. "Il n'y avait rien, à l'époque, pour regrouper toutes les salles de musiques. Et aujourd'hui, le prix connaît de plus en plus de succès, explique Serge Trouillet, organisateur de la compétition et président de Musik Océan Indien.

Parmi les festivals auxquels pourra paraître le lauréat, les Biennales internationales du spectacle de Nantes l'année prochaine où le gagnant sera exposé à 10.500 professionnels du monde entier.

Les sélections sont aussi de plus en plus strictes. La musique plus moderne est privilégiée par rapport aux artistes plus traditionnels.

Les finalistes partent confiants car selon eux, le simple fait d'avoir été sélectionnés prouve qu'ils sont "déjà gagnants".

Patyatann et Maya Kamaty
Patyatann et Maya Kamaty
Jeudi 7 Novembre 2013 - 15:24
SH
Lu 547 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales