Courrier des lecteurs

La fin du clientélisme à La Réunion ?

Vendredi 11 Août 2017 - 14:58

La récente mobilisation des maires de l'île contre la baisse du nombre de contrats aidés est l'occasion de comprendre quels sont les réels enjeux de cette contestation afin d'éviter toutes tentative de manipulation de l'opinion par nos élus.
 
Officiellement, les municipalités s'inquiètent des conséquences de cette baisse du nombre de  contrats aidés pour la mise en place de la rentrée scolaire et notamment pour les services de cantine scolaire. Le chantage est donc en place : «  pas de contrats aidés = pas de rentrée scolaire».
Outre le fait que ces postes sont nécessaires aux bons fonctionnement du service public nous ne pouvons ignorer qu'il s'agit là de contrats précaires, qui dans la majorité des cas seront renouvelés  (ou pas) en fonction des bons services rendus aux élus.
 
J'ai trop de respect pour la mémoire de l'esclavage pour oser affirmer qu'il y à eu 2 abolitions de l'esclavage ici, celle de 1848 et celle de 2017, la dernière étant celle où les maires ne peuvent plus utiliser les réunionnais en situation précaire comme chaire à meeting, remplissant des bus entiers lors de visite de candidats à la présidentielle, ou pour remplir une salle de conseil municipal lorsqu'ils prennent des décisions trop impopulaires.
 
Ces élus,  responsables de la maxime : «  mi vote pu, toute lé pareils » tentent aujourd'hui de manipuler l'opinion dans un seul but : préserver leur clientèle. Ils maintiennent volontairement les réunionnais dans une situation de précarité, les rendant ainsi malléables et inoffensifs. A mon sens, les contrats aidés devraient être attribués aux entreprises du privé afin de dynamiser la production et offrir une réelle formation professionnelle aux réunionnais non-qualifiés.
 
Que dire aussi des élus qui appellent aux bénévolat pour remplacer les contrats aidés ? Se mettent-ils à la place d'un bénévole qui effectuerait le même travail qu'un collègue, mais en étant pas rémunéré ?
 
En attendant quelques solutions s'offrent à tout esprits disposant d'un minimum de clairvoyance.
1- Le redéploiement en urgence du personnel communal, en effectuant un équilibrage entre les différents services afin que les missions de services public soient assurées.
2- Revoir  les dépenses futiles, (voyages, voitures, etc...) des collectivités afin de réaffecter une part du budget à la pérennisation d'emploi dans l'éducation, les espaces verts et les aides à la personne.
3- Mettre en place un développement économique viable pour La Réunion ( transition agricole, réforme de la surémunération qui est un frein à la titularisation, baisse de la fiscalité pour les entreprises créatrices d'emplois.)
 
Si Rome ne s'est pas faite en 1 jour, La Réunion de demain ne se fera pas davantage rapidement, sauf si nos élus prennent de vrais mesures garantissant des emplois pérennes à des réunionnais formés afin qu'ils sortent de la précarité servile dans laquelle ils se trouvent aujourd'hui.
Stop à la précarité, prennez vos responsabilités et offrez de vrais emplois aux réunionnais.
Vincent RIVIERE
Lu 720 fois



1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 11/08/2017 15:38

*Je n'ai pas lu votre article, mais je peux vous garantir que le "clientélisme" de nos politiques (TOUS !) et de nos "décideurs" (TOUS AUSSI !) n'est pas près de mourir.

*Et que la servilité naturelle (et soigneusement entretenue par les pré-cités) du pays le maintiendra en place, indéfiniment...

2.Posté par kaloupillé le 11/08/2017 16:12

à savoir si tous ces Maires Réunionnais auront des C....... pour partager leur Porte Feuille de l' argent qui devraient Servir au besoin des vrais Réunionnais Pauvres et leur donner du travail ou garantir le Business de leurs Familles de ces élus et Pourrir encore mieux la Vie des Pauvres .... à bon entendeur !!!

3.Posté par klod le 11/08/2017 18:18

"La fin du clientélisme à La Réunion ? "

fouassin , docteur dans sa vie privé ( c'est par reuien .......) actuellement maireux de salazie ...................... président de l'"AMDR"............. à AFFIRMER , l'œil larmoyant, sur les "ondes " de run 1ère " hier au soireux que : ' les emplois aidés , pas de clientélisme" .....................

c'est un maire , représentant de "l'intérêt général" en République française ( meme en drom ........., lol ) il faut le croire !



plus sérieusement , aprés "la langue de bois" des fouassins et consort dont tout le monde se doute ( où alors c'est à pleurer de l'intelligence du CITOYEN ...............) : oui dans une ile à 30% de chomage deuis 70 ans ........... nou la besoin de ces empolis aidés ...................... non , ce n'est pas une raiso que les maires fassent du chantage à la rentrée ............................... c'est mon sentiment de citoyen LIBRE ............................. aprés , kose , kosé , kossa un chose ???????????????????

4.Posté par MICHOU le 11/08/2017 18:43

bravo pour votre article.La prime de vie chère ne devrait pas être attribuée au couple, mais à un seul des conjoints, comme les allocs, au choix. Elle ne devrait plus être versée pour les futurs recrutés et devenir dégressive pour les autres jusqu'à disparaître complètement; ça laisse le temps à tous ceux qui en vivent grassement de se réorganiser.
Laissons la famille participer, il ne s'agit pas de bénévolat mais d'implication dans le quotidien de leurs enfants, ce qui aplanira la guéguerre famille /enseignants.
Soyons responsables, solidaires, n'attendons pas toujours tout du ciel ou d'en haut.

5.Posté par l espérance le 12/08/2017 10:58

et si on contrôlait ses association fantôme ou les MAIRES distribue de l argent pour se promener pour leur besoin personnelle et font travailler des gens que 2 ou 3 h par jour juste pour dire qu ils ont embaucher
là on aurait fait des économies
et ses groupes de mu-sic ou de sport qui servent de banque a tous ses MAIRES ou encore certain président de club qui foute rien en longueur de journée la on trouverait et là il y a du personnelle pour MOINS DE CONTRAT

6.Posté par klod le 12/08/2017 22:11

"La fin du clientélisme à La Réunion ?"

mais fouassin a dit que ca n'existe pas ......................... sur la télé ? bon , ok , pas la majorité , na bon peu kréol na besoin travail , et vu que le "territoire économique" fé que nous sommes le Département framçais le plus "enchomagé" !





vrai pas vrai ...fouassin dit la vérité , ou c'est un zévu ek lang de bwa , preusident de l'amdr , ......

krié kraké ............... ; HIN ?

quand ce genre d'élu arretera ek la langue de bois , le mensonge , et tout de monde y koné ...on arretera de moucaté le zébus endémique ...c'est pas pou zordi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

pov amdr...

7.Posté par Moi le 14/08/2017 18:10

les maires ne veulent pas que les communes soient bien gérés.
les fonctionnaires territoriaux n'ont pas envie de venir se voir apprendre "leur métier", par des cabinets d'audit et de gestion.

les uns tiennent les autres sur le mode "quand j'avance tu recules..Comment veux tu comment veux tu.."

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter