Economie

La filière canne-sucre représente "10% de l'emploi marchand à la Réunion"


La filière canne-sucre représente "10% de l'emploi marchand à la Réunion"
A la Réunion, la filière canne-sucre ne connaît pas la crise... C'est en tous cas le message qu'a souhaité faire passer le syndicat du sucre à la Réunion. Il s'apprête à lancer une grande campagne publicitaire à destination du grand public, à partir de lundi prochain.

Une filière dynamique et stable, qui représente 12.000 emplois ce qui équivaut à "10% de l'emploi marchand à la Réunion", indique Philippe Labro, président du syndicat du Sucre. Ce dernier insiste sur la "grande diversité" des métiers, puisqu'une cinquantaine de métiers sont concernés plus ou moins directement par la canne-sucre.  "C'est une filière qui attire les jeunes", ajoute Philippe Labro, et qui est "stable, malgré la crise".

Le sucre s'exporte en Europe

Autre élément frappant, "la filière canne-sucre représente deux tiers des produits exportés depuis la Réunion", souligne Philippe Labro. Le sucre est le produit le plus exporté (50% de l'ensemble des exportations), suivi par le rhum (15%). Au total, 90% de la production de sucre est exportée, exclusivement en Europe (40% du total des exportations en France, puis suivent l'Espagne, l'Allemagne, l'Angleterre, l'Italie ou encore la Roumanie).

Le syndicat du Sucre insiste également sur le fait que la Réunion est "en pointe au niveau de l'innovation industrielle". Plusieurs innovations mondiales découvertes à la Réunion ont permis d'améliorer le taux d'extraction du sucre de la canne, de diminuer les coûts ou encore d'établir la première centrale thermique fonctionnant à la bagasse. Par ailleurs, eRcane est l'un "des quatre premiers centres de recherche au monde". Six variétés de canne ont été créées ces dernières années, contenant 20% de sucre en plus.

Enfin, la filière n'est pas néfaste pour le développement durable. "Elle utilise peu de produits chimiques, peu d'engrais chimiques et absorbe beaucoup de CO2, soit l'équivalent de la totalité des émissions de CO2 du parc automobile de la Réunion", indique Phiippe Labro. Tous ces constats font dire au président du syndicat du sucre de la Réunion que "nous avons toujours un coup d'avance sur les autres pays" producteurs, conclut-il.
Vendredi 31 Mai 2013 - 17:42
G.K.
Lu 1709 fois




1.Posté par Grain2Sel le 31/05/2013 23:01
Et si on enlève les 100 Millions de subventions européennes par an, ça fait quoi ? Et les 56 millions de subventions françaises soit 156 000 000 millions.

Hein pardon ? 156 000 000 millions / 12 000 emplois = 13 000 € / emploi.

En gros, le SMIC.

Pas mal comme modèle économique. Assez loin des réalités du marché mais bon. Ce ne sont pas les paysans qui vont se plaindre.

Et pendant ce temps là, en Nouvelle-Zélande, les agriculteurs refusent encore et toujours les subventions de l'État tant Ils gagnent plus que du temps où ils étaient subventionnés.

2.Posté par User le 01/06/2013 02:48
La monoculture est réputée catastrophique. Elle engendre l'assèchement et l'apauvrissement des sols, la consommation accrue de pesticides et insecticides, et c'est exactement ce qui se passe ici.
il serait temps que certains experts le disent haut et fort plutôt que croire les balivernes des lobyistes qui vivent des subventions massives

3.Posté par zou le 01/06/2013 09:24
Foutaises, l'usinier ne connaît pas la crise, mais le planteur,lui...Les cannes ne rapportent qu'aux industriels, et même avec les subventions les planteurs vivotent à peine, et le poste 2 @ User a raison, sans compter que la Réunion ne produit pas sa nourriture alors qu'elle le pourrait, non, on use nos terres et notre porte-monnaie pour engraisser les industriels, les gros zozos que les politiques couvrent honteusement !

4.Posté par lolo le 01/06/2013 09:57
cher User, sur la canne à la run, 0 fongicide et 0 insecticide. Combien pour les autres cultures?

5.Posté par polo974 le 01/06/2013 14:23
""" La filière canne-sucre représente "10% de l'emploi marchand à la Réunion" """

ou comment mettre en place un chantage à l'emploi...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales