Social

La fermeture de la SIB est entérinée


Les représentants du personnel viennent annoncer aux salariés la liquidation de la SIB, entérinée ce matin.
Les représentants du personnel viennent annoncer aux salariés la liquidation de la SIB, entérinée ce matin.
Après trois mois marathon, le sort de la Société Industrielle de Bourbon est fixé. Une ultime médiation qui s'est tenue ce matin à la Direction du Travail (DIECCTE), à Saint-Denis, a mis un point final au plan de cessation d'activité de la filiale réunionnaise du groupe Colgate-Palmolive.

Malgré leur évidente déception, représentants syndicaux et salariés de la SIB veulent rester vigilants sur les derniers détails du plan d'accompagnement.

Celui-ci prévoit des dispenses de formations pour les futurs licenciés de la SIB dont la plupart, comme nous l'annonçaient les représentants du personnel, ont plus de 50 ans. Le plan prévoit également d'accompagner les 29 ouvriers vers un reclassement à La Réunion et non dans une filiale étrangère de Colgate, comme cela avait été proposé depuis fin décembre 2013.

Une nouvelle réunion est prévue la semaine prochaine entre la direction de la SIB et les représentants syndicaux pour finaliser les derniers points de désaccord sur les indemnités de licenciement et les jours de grève des salariés.
Vendredi 28 Février 2014 - 14:18
Lu 1275 fois




1.Posté par Age of destruction. le 28/02/2014 14:28
La CGTR a eu ce qu'elle voulait.
L'entreprise ferme.

2.Posté par La vox populi.com le 28/02/2014 15:21
Les jeux étaient faits: le PDG américain avait décidé de fermer le site. Que peut-on fait contre la volonté d'une multinationale milliardaire?

3.Posté par David Asmodee le 28/02/2014 17:09
Effet CGTR. A qui le tour ?

4.Posté par VILETAN le 28/02/2014 17:55
Ceux qui pensent que la faute en revient à la CGTR sont soit candides, soit anti-communistes primaires. Dans les deux cas, ils sont à plaindre. Mais pas plus que ces pauvres salariés qui voient une entreprise qui marche fermer, parce qu'une multinationale insensible au sort de quelques réunionnais estime qu'elle n'est pas assez productive à leur goût. En tant que réunionnais, nous devrions tous être derrière ces salariés. Et la meilleure façon de l'être, peut-être, serait de lancer un boycott général de tous les produits fabriqués par Colgate - Palmolive !

5.Posté par oui le 28/02/2014 20:28
me passer de mon Colgate quotidien pour 3 cocos ? Allo Je rêve !

6.Posté par Merci au politicien... le 28/02/2014 21:43
Aujourd'hui l'ont voit que l'argent achète tout!personne n'a bougé pour ces personne par contre quand il s'agit d'aller pêcher du requin pour permettre a des touriste de surfé quelque vague la ont en voit des con ce pavané.Quel bel république nos ancêtre nous sont enlever un seul roi pour nous mettre une horde de mafieux,voleur,avare ce prônant tout les droit mais n'exerçant pas leur devoir.Il y a des jours comme sa ou l'ont comprend pourquoi certaine personne en viennent au main avec les personnel de mairie ou les maire,mais jamais un personnel lambda non toujours ceux qui s'engraisse nos frais.
Souhaitons qu'un jour ensemble,unis nous renverserons les voleur en place comme l'ont fait nos aïeux lors de cette formidable révolution.

7.Posté par doguet le 28/02/2014 22:38
bonjour a tous je vous soutient de la métropole je ne trouve pas normal qu'une boite qui fait des bénéfices ferme vous avez pensez aux salariés plus de 50 ans ils vont faire quoi c une honte ont n'est vraiment que des numéros surtout que pour certain il y a des enfants a charge ou des prêts a payer je n'achèterais plus jamais col-gate ou palmolive en soutien a ces salariés et tout le monde devrait le faire car ça n'arrive pas qu'aux autres une honte

8.Posté par Portois le 28/02/2014 22:48
Alors la ce n'est sûrement pas de la faute de la CGTR... Et pkoi pas la faute de l'ETAT??? Les post 2 et 4 ont raison... Leur PDG est américain qu'es-ce qu'il a à foutre de quelques réunionnais sur une île qui je suis sur il n'a jamais mis les pieds... La CGTR est venu en aide à ces salariés,, mais certains soit disant CGTR du Sud( dissidents de la CGTR) ont voulu montrer qu'ils étaient les sauveurs des salariés de la SIB... Alors les représentants de la CGTR SUD es-ce que vous allez pouvoir vous regarder devant un miroir???

9.Posté par ndldlp le 01/03/2014 12:16
La faute à l amendement virapoulle qui empeche de poser certains principes prealables au profit de l economie reunionnaise.

10.Posté par polo974 le 03/03/2014 15:15
Le nouveau slogan de coldgate: nou la défai...

Ce sont eux les vrais casseurs de la Réunion.

Et bien, on confisque l'outil et il y aura bien un insdutriel local capable de reprendre cette filiale qui rapportait plus que la moyenne....

11.Posté par doguet le 03/03/2014 19:20
dernière réunion demain qui va bien sur rien donner des numéros nous sommes je vous dit ils en non rien a faire des salariés c une honte de voir une entreprise fermée alors qu'elle fait des bénéfices une lectrice de Rouen en métropole courage aux familles et honte a tout ceux qui ont voulu ça qu'ils oses se regarder dans un miroir mais ils s'en foute pfff dégoutée

12.Posté par TI ROUZ le 08/03/2014 11:42


PLUS DE PRODUCTION DE SAVON A LA REUNION...
POUR FAIRE GONFLER LA BULLE FINANCIERE !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales