Politique

La fédération 974 de République Solidaire peut-elle rebondir ?

La campagne officielle commence sans Dominique de Villepin. L'occasion de s'attarder sur le devenir de la fédération 974 de République Solidaire, mouvement créé par l'ancien Premier ministre, Dominique de Villepin. Localement, le drapeau est forcément en berne.


La fédération 974 de République Solidaire peut-elle rebondir ?
Le 15 mars, Dominique de Villepin annonçait sur le plateau du journal télévisé qu’il ne serait pas candidat à la présidentielle, faute de parrainages. Il restait une journée pour récolter une trentaine de signatures, mais le "miracle républicain" n'avait pas eu lieu.

Ecarté de la course au poste suprême, République Solidaire navigue aujourd'hui dans un flou total. Localement, la fédération qui s'était montée en 2010 se retrouve sans leader au plan national, et les consignes tardent à venir. Mike Sihou, le responsable de la fédération locale de République Solidaire, confirme que le mouvement n'avait été créé que dans le but de satelliser leur candidat à la Présidence de la République. En dehors de ce rendez-vous majeur de la politique française, le mouvement n'existe pas.

"Nous sommes en veille le temps de la campagne électorale car nous attendons les consignes de la cellule parisienne", explique Mike Sihou. Le mouvement semble avoir pris en effet un sacré coup au moral. Présenté comme une alternative crédible à la droite UMP, le peu d'enthousiasme que soulevait la candidature de l'ex-Premier ministre a sans doute pesé dans la balance. Certains observateurs politiques expliquant même que c'est de cette raison que vient le jetée d'éponge du candidat, incertain de son score et du remboursement des frais de campagne.

Imaginer l'après présidentielle

A la question de l'explosion de la fédération locale, Mike Sihou préfère parler de ralliement de certains vers d'autres formations, "principalement le MoDem". "C'est le cas de Michel Briet, conseiller municipal de Sainte-Marie, qui s'est rallié à la campagne de François Bayrou", précise-t-il. Celui-ci était ainsi présent lors du meeting du candidat dimanche soir à Champ Fleuri.

Pour le reste du bureau de République Solidaire 974, il n'y aurait pas eu d'autres départs. En tout cas "moins qu'en métropole ou il y a eu pas mal de ralliement au MoDem", selon le jeune chef de file.

Contraint d'être spectateur dans cette présidentielle, Mike Sihou affirme qu'il accomplira son devoir citoyen. "Oui, je vais voter. Mais pour ma part je reste villepiniste", assure-t-il. Quant au candidat "empêché", Dominique de Villepin lui-même, Mike Sihou retient ses paroles prononcées le jour même de son annonce de non-candidature: "Le ralliement (comprendre : vers la candidature de N. Sarkozy) ne fait pas partie de son tempérament". Après la présidentielle, le mouvement République Solidaire est-il voué à mourir ou pourrait-il rebondir ?
Mardi 10 Avril 2012 - 15:37
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1777 fois




1.Posté par Valentine Leperlier le 10/04/2012 17:48
dit ti marmaille là retourne l'école car li lé pas du tout crédible... pfff un futur baiseur l'argent. Dans quelques jours zot va war que li sera pu villepeniste mais un autre courant... zot deux nassimah dindar pareil : ban girouette. Et dire que c'est un moun coma "l'avenir politique" de la Réunion, ben mounoir............ nous va aller loins HAHAHA

2.Posté par claudy le 10/04/2012 19:36
ce marmaille la je l'ai deja dis il se croit populaire parce que il a géré une production d'organisation de soirée et que il a des camarades 5 au maximum qui traine en face du lycée jp

3.Posté par timal le 10/04/2012 20:28
Pauvre ti marmaille opportuniste, il a misé su le mauvais cheval gagnant

4.Posté par David Asmodee le 10/04/2012 21:45
La République Solidaire se transformerait-elle en République Solitaire ?

5.Posté par mi m zot tout le 11/04/2012 18:35
Je reponds tout de suite : NON - Pas de suite possible . La fibre gaulliste est aujourd'hui au MODEM ; l'UMP l'ayant vendu au profit du FN

Adieu RS !!!

6.Posté par mazzega le 16/04/2012 23:13
Vu que beaucoup d'économistes parlent avec bienfait du programme de DDV, et ce, sans le nommer, on peut dire que le mouvement est en sommeil ( momentanément ). Aucun autre candidat n'est une chance pour la France, hormis Villepin; les citoyens s'en rendront compte seulement dans quelques mois. Ceux qui sont plus fins et avertis, s'en sont rendu compte longtemps avant les autres.

7.Posté par Jeunes974 le 20/04/2012 23:56
Ridicule ce Mike.... aucune crédibilité.... bon débarras :p

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales