Société

La e-santé fait peau neuve à la Réunion et à Mayotte


La e-santé fait peau neuve à la Réunion et à Mayotte
Le GIETOI (Grougement d'Intérêt Economique Télémedecine Océan Indien) devient TESIS e-santé Réunion Mayotte. Pour autant, le coeur des missions engagées il y a de cela 10 ans ne change pas. Au travers du numérique, et dans un esprit de coopération et de mutualisation des moyens, il s'agit de faciliter l'échanges des données entre professionnels de santé, contribuer à l'amélioration de la prise en charge du patient et de la coordination des soins autour de lui.

"Tesis est un des artisans de la e-santé qui doit relever plusieurs défis pour améliorer la prise en charge des patients avec le souci de la rationalisation des dépenses publiques", indique Antoine Lerat, directeur de Tesis e-santé Réunion Mayotte.  

Le CPOM (Contrat Pluriannuel d'Objectifs et de Moyens) a été signé à l'occasion de la soirée anniversaire des 10 ans du groupement, hier. Ce contrat co signé par Laurent Bien, administrateur du GCS Tesis et par Chantal De Singly, directrice générale de l'ARS OI, détaille sur les 5 prochaines années les moyens alloués pour mener à bien les objectifs fixés. L'accompagnement s'élève à 6,5 millions d'euros sur la période 2013-2017.

La e-santé constitue un gamme de services numériques et multimédias très particulière car elle concerne l'intime de chacun. Elle ne peut donc être développée comme un service "ordinaire" car il est primordial de protéger les données médicales.

Le e-santé c'est la possibilité pour des professionnels de santé d'échanger leur avis, d'organiser des visio-réunions, d'assister un patient à distance, de surveiller à domicile, d'organiser plus globalement la circulation des données.

La e-santé fait peau neuve à la Réunion et à Mayotte
Jeudi 22 Novembre 2012 - 16:04
.
Lu 1274 fois




1.Posté par Dr Anonyme le 23/11/2012 07:26
Si le e-santé est -comme vous l'écrivez-la possibilité pour des professionnels de santé d'échanger leur avis, d'organiser des visio-réunions, d'assister un patient à distance, de surveiller à domicile, d'organiser plus globalement la circulation des données.

Si oui, alors la solution la plus simple est la carte mémoire que le patient donne à tel ou tel médecin pour diffuser de façon anonymisée, le DMP et demander des avis dans le monde entier.

Dans ma spécialité ce moyen existe depuis au moins 20 ans et fonctionne entièrement gratuitement. J'ai demandé plus de cinquante avis et j'ai donné plus de 500 conseils au vu du DMP anonymisé de patients de n'importe où dans le monde.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

Mercredi 7 Décembre 2016 - 09:47 Casting: La série CUT cherche des acteurs

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales