Economie

La douane de la Réunion envoie 70.000 objets contrefaits à l'enfouissement


Le "Made in China", un vrai succès... 78% des saisies effectuées en France viennent d'Asie !
Le "Made in China", un vrai succès... 78% des saisies effectuées en France viennent d'Asie !
La douane a procédé ce matin à la destruction de 70.000 contrefaçons saisies ces derniers mois à la Réunion.

En ce 4 novembre, 17 autres directions des douanes participent également à cette journée nationale de destruction de contrefaçons. Symboliquement, cette journée nationale s'effectue le jour où la Douane française dépasse, deux mois avant la fin de l'année, la totalité de ses saisies de contrefaçons pour l'année 2013. Une année qui comptait déjà tout de même 7,6 millions d'articles !

A la Réunion, la direction régionale des douanes a bouclé son année 2013 avec une saisie de 167.000 articles de contrefaçon, soit beaucoup plus qu'en 2012 (106.000) et 2011 119.000).

La tendance de l'exercice 2014 semble indiquer que la barre des 100.000 articles saisis sera de nouveau dépassée cette année.

Patrice Vernet a pris ses fonctions il y a 2 mois en remplacement d'Alexis Lopes
Patrice Vernet a pris ses fonctions il y a 2 mois en remplacement d'Alexis Lopes
L'énorme prise de 58.000 sacs plastiques copiant la marque Smiley vient gonfler la catégorie fourre-tout des "autres produits contrefaits" qui n'ont pas échappé à la vigilance des douaniers l'année dernière.

Et même des paquets de biscuits...

Juste après, la majorité des saisies concerne l'univers du jouet qui comprend aussi les consoles de jeux électroniques. 30.348 pièces ont ainsi été redirigées vers l'entrepôt du port Est de la Douane en attendant leur destruction. Suivent les CD, DVD ou cassettes de jeu (9.064), les accessoires divers (8.710) ou encore les vêtements (5.422).

A titre d'illustration de la diversité des marchandises saisies dans notre département, le 17 janvier dernier, la brigade de surveillance extérieure de Gillot a saisi 3.922 jouets contrefaisants la marque Robo Fish. Le 30 mai, la BSE de Saint-Pierre a pour sa part procédé à la saisie de 1.179 paquets de biscuits imitant la marque Prince de Lu.

Le dernier chiffre donne quant à lui la mesure du trafic qui s'opère entre le continent asiatique et le territoire français. 78% des produits contrefaits saisis provenaient d'Asie.

Mardi 4 Novembre 2014 - 15:14
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1971 fois




1.Posté par la chouette le 04/11/2014 19:03
Au lieu de procéder à l'enfouissement dans notre territoire qui est déjà une poubelle, pourquoi l'importateur n'est-il pas condamné à réexpédier ses merdes, il réfléchira mieux la prochaine fois avant de nous submerger de made in China à 2 sous !!!

Que font les inutiles braillards d'EELV qui, lors d'une récente manifestation pour la mort d'un jeune qui n'aurait pas du se trouver devant les forces de l'ordre chargées d'appliquer la loi, avec le clown de Gironcelle et une poignée de cocos défroqués, ont tout juste été bons à rameuter 30 pèlerins chapeautés avec 2 drapeaux dans chaque main et un dans le c..
avec 3 photographes pour bien couvrir l'événement ???

2.Posté par noe le 04/11/2014 19:11
Du gaspillage !
Alors qu'il y a tant de malheureux diables chez nous , certains préfèrent les jeter !
Des "Sans cœur" !

3.Posté par Fontaine Denise le 05/11/2014 06:08
Jusqu au jour ou, noe contrefait, un gosse va mourrir parce qu il aura entre les mains un jouet contrefait qui mettra le feu chez lui, lui explosera a la figure, ou les matieres utilisées dans les sacs ou chaussures donneront des allergies graves ou autres joyeusetés. Et là, tu diras mais que fait la douane, que fait le gouvernement? Ils n auraient pas du faire entrer ces marchandises...et on les accusera de magouilles.,
Réfléchis avant de causer.
Tu devrais etre mis a l index, ainsi que beaucoup d autres anonymes, pour dire autant d imbecilites tous les matins.
Et tous ces importateurs frauduleux savent pertinemment ce qu'ils font, et sont passibles d amende ou de prison.

4.Posté par JD974 le 05/11/2014 09:15
Au lieu de détruire une aussi grande quantité de biens, ne pourrait-on pas vendre dans un magasin d’ETAT au moins certains de ces produits, ceux au moins qui ont de la valeur, au prix de vente HT de l'industriel lésé, l'exportateur devant payer à la douane française une taxe d'importation versée à la France contre des bons de tirage à faire valoir sur les produits que nous vendons en Chine ou aux Indes ? Quel gâchis que de jeter le travail des esclaves asiatiques ! C’est honteux !

5.Posté par yoyo le 05/11/2014 12:55
faites gaf au contrefaçon humain attention que ce soit bien des vrais

6.Posté par JD974 le 05/11/2014 13:21
Pensez-vous que les industriels indiens ou chinois veulent perdre leurs clients en les empoisonnant avec des médicaments, en les tuant avec des explosifs ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales