Politique

La dodo lé la, l’augmentation de l’octroi de mer aussi

Le rhum “Charrette”, la bière “Dodo”, et divers alcools produits à La Réunion coûteront plus cher à partir de demain matin. Cette hausse des prix est consécutive à l’augmentation de l’octroi de mer, votée en assemblée plénière le 16 janvier dernier par la Région Réunion.


La dodo lé la, l’augmentation de l’octroi de mer aussi
C’est une grande première, les alcools fabriqués à La Réunion : rhums, punchs, liqueurs et spiritueux seront taxés à partir du 1er avril. Les taux appliqués iront de 0 à 23 %. La Réunion a mis en bouteilles l’année dernière 180.000 hectolitres d’alcool (30.000 ont été consommés localement et 150.000 ont été exportés).
Pour respecter le différentiel règlementaire sur les taxes entre les alcools importés et ceux produits à La Réunion, les taux sur les produits extérieurs seront augmentés. L’octroi de mer est en hausse également sur le combustible et les véhicules (voir ci-dessous).
Cette nouvelle tarification de l’octroi de mer rapportera au Conseil régional 12 à 13 millions d’euros supplémentaires par an. Cette somme s’ajoutera aux 350 millions d’€ annuels (chiffre 2007) dont 240 millions ont été versés aux communes.
Il faut donc s’attendre à une hausse des prix sur le “p’tit verre le rhum” et la “Dodo” à la buvette, et sur la “pile plate” et le pack de bière aux rayons des supermarchés et hypermarchés, dès demain matin.


La nouvelle tarification
Alcools
-    Autres alcools forts importés (champagne, whisky) restent à 51 % ;
-    Rhums importés de 28 à 51 % ;
-    Bières et vins locaux 0 à 6,5 % ;
-    Rhums locaux et punchs de 0 à 23 % ;
-    Bières et vins importés de 28 à 34,5 % ;

Combustibles
-    Fioul de 0 à 6,5 % ;
-    Charbon de 0 à 13 % ;

Véhicules
-    Cylindrées supérieures à 2 500 cc de 26 à 34 % ;
-    Voitures hybrides inférieures à 2 500 cc (réduit) à 6,5 % ;
-    Véhicules électriques (supprimées).

Les nouveaux prix
Rhum Charrette 7-8 euros à 10 euros
Pack bière Dodo (6) de 4 à moins 5 euros
Whisky (17-18 euros)
Mardi 31 Mars 2009 - 09:42
Jismy Ramoudou
Lu 2082 fois




1.Posté par grenade974 le 31/03/2009 10:19
Dans un premier temps, toutes les taxes existantes sur le tabac et l'alcool, devraient revenir à 100% à la SECURITE SOCIALE qui ne serait plus en déficit : à ce que je sache, ce n'est pas la région qui paie les dégâts dus à l'alcoolisme et au tabagisme, mais la collectivité...donc nous.


2.Posté par HATBACH le 31/03/2009 11:20
Pour faire baisser, la consommation d'alcool, n'importe quoi!
Les boissons énergisantes qui provoquent des infarctus et prisées par les jeunes qui y ajoutent de la dope et de l'alcool, ils n'y pensent pas les représentants des deux chambres. Eux, ils doivent être sous sédatifs, tellement, ils roupillent dans leur fauteuil rouge pullman!

3.Posté par looping974 le 31/03/2009 11:49
malheureusement les taxes perçues vont aller aux communes et n'aideront en rien contre la lutte contre l'alcoolisme.

dommage cela aurait pu être une bonne idée.

4.Posté par Joe le 31/03/2009 12:01
L'octroi de mer c'est pour protéger l'économie local et non le contraire!!!:

5.Posté par Trouillomètre au maximum le 31/03/2009 13:07
L'octroi de mer sur des produits qui n'ont jamais vu la mer ?
C'est une logique qui démontre qu'on se trouve bien en territoire français avec des lois françaises et l'état d'esprit français et réunionnais ...

6.Posté par phyllie le 31/03/2009 19:32
Bienvenue dans l'ïle "Rouge".

A part créer des taxes et se répartir la mane entre coquins et cousins, qu'est ce qu'ils savent faire les cocos locaux ?




7.Posté par casper le 01/04/2009 01:47
Quelqu'un pourrait me prendre du green label en duty ?
merci les gars.

8.Posté par Amédée Bill le 01/04/2009 11:21
6. "ils" savent... faire couler bcp d'encre et motiver la mise en ligne d'un nombre certain de kilo-octets !!

Sur le moteur de recherche de zinfos :

10 Résultats pour votre recherche : chateauvieux
12 Résultats pour votre recherche : innovation
27 Résultats pour votre recherche : ecologie
26 Résultats pour votre recherche : progrès
86 Résultats pour votre recherche : industrie

235 Résultats pour votre recherche : vergès

Même en Avril, ne te découvre pas d'un fil !

9.Posté par Damien le 20/04/2009 10:41
Si je peux me permettre en qualité d'importateur de Whiskies, l'octroi est passé de 51% à 64%, la presse l'a trop souvent oubliée, Monsieur Vergès a fait sauter le Taux maximum!!! La Commission Européenne est-elle au courant?


10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/04/2009 12:38
damien, il appartient à la Région de fixer les taux d'octroi de mer, l'Europe n'a rien à y redire..

11.Posté par Damien le 20/04/2009 13:58
Justement, il faut l'accord de la Commission Européenne pour fixer un "octroit de mer", la Réunion a demandé une dérogation qui court jusqu'en 2014, après quoi la Région devra faire une nouvelle demande qui peut très bien être refusée!
Souvenez vous au départ, seuls le Rhum et la Bière devaient être concernés, or les alcooliers locaux s'y sont opposés, du coup l'augmentation que ces produits devaient subirs a été revue à la baisse, et ce sont les alcools forts bloqués au taux maximum qui ont trinqués...du jour au lendemain, on annonce une hausse de 13%!!!?

12.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/04/2009 15:19
sur le niveau des taux, encore une fois, l'Europe n'a rien à redire..
sur le principe de l'octroi de mer, c'est autre chose, en effet.

13.Posté par Damien le 20/04/2009 16:17
Voici un extrait de ce que Monsieur Raymond Lauret, Conseiller régional avait déclaré lors de l'annonce de la hausse de l'Octroi de mer :

"Je l’ai vérifié mardi dernier 23 décembre. Le matin, lors de l’examen de cette question par la Commission des Affaires Générales de la Région, tous ses membres, opposition compris, ont salué la proposition d’augmentation de l’Octroi de mer sur les alcools. L’après-midi, à la Commission du Développement Economique dont j’ai la responsabilité de l’animation, ce fut la même unanimité, ma collègue de l’opposition rappelant même qu’elle se félicite qu’une mesure qu’elle avait avec d’autres préconisée trouve enfin son aboutissement. Elle manifestait cependant un gros regret : que la réglementation européenne ne nous autorise pas d’aller bien au-delà de 51% de taux. "

La presse a largement repris cette info à l'époque, alors soit Nicolas, vous avez raison, et les politiques ne savent pas de quoi ils parlent, soit vous avez tord, et tout s'est fait sur le Dos de la Commission Européenne?!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales