Social

La direction de la SIB annonce un "accompagnement spécifique" à ses salariés

La direction de Colgate/Palmolive gère la communication de crise. Depuis Paris, la multinationale des produits d'entretien assure vouloir tout entreprendre pour "accompagner" ses salariés de La Réunion, que ce soit dans "la recherche active d'un emploi ou d'opportunités de formation". Son communiqué :


La direction de la SIB annonce un "accompagnement spécifique" à ses salariés
La Société Industrielle de Bourbon (SIB) a tenu aujourd’hui (ce lundi 9 décembre, ndlr) la deuxième réunion de son comité d’entreprise dans le cadre du projet de cessation d’activité de son usine située au Port. La direction et les représentants du personnel y ont conclu un accord sur les modalités et le calendrier de la procédure d’information et consultation, portant en particulier sur deux points :
- Un expert a été désigné pour accompagner et conseiller les représentants du personnel dans le cadre de la procédure.
- De plus, le calendrier de la procédure d’information et consultation a été arrêté et devrait durer jusqu’au 28 février 2014.

Ces mesures s’inscrivent au-delà des modalités prévues par la réglementation en vigueur pour une entreprise de moins de 50 collaborateurs telle que la SIB.
 
La direction de l’entreprise a exposé les motivations économiques du projet de cessation d’activité de son usine située au Port, ainsi que le projet de mesures visant à permettre, dans les meilleurs délais, le retour au travail au sein du Groupe ou en externe de chaque collaborateur concerné.

Ces propositions doivent être discutées avec les représentants du personnel dans le cadre de la procédure de consultation. En complément des indemnités légales et complémentaires, la direction a proposé l’intervention d’un prestataire externe. Celui-ci apporterait aux collaborateurs de la SIB un accompagnement spécifique dans la recherche active d'emploi, la réalisation de projets personnels comme la création d’entreprise, ou leur proposerait des opportunités de formation.
 
En ce qui concerne l’avenir du site de la SIB, la direction a précisé qu’elle avait mandaté un partenaire extérieur dénommé France Industrie Emploi. FIE est déjà entré en contact avec des entreprises et des entrepreneurs susceptibles d’être intéressés par les locaux de la SIB afin de reprendre, créer ou développer une activité dont les emplois seraient offerts en priorité aux collaborateurs de SIB. FIE a d’ores et déjà contacté plus d’une centaine d’entreprises situées hors de la Réunion, ainsi que des entreprises locales économiquement dynamiques.
Mardi 10 Décembre 2013 - 07:07
.
Lu 469 fois




1.Posté par noe le 10/12/2013 07:16
Que va leur donner la Direction de ce groupe ? du savon et des dentifrices gratuitement pour les accompagner ?

C'est mieux que rien !

2.Posté par David ASMODEE le 10/12/2013 15:44
FIE a d’ores et déjà contacté plus d’une centaine d’entreprises situées hors de la Réunion, ainsi que des entreprises locales économiquement dynamiques.


La plus dynamique d'entre elles est le Pôle Emploi. Hollande et sa clique font tout leur possible pour qu'il reste pendant longtemps le premier employeur de France.

Merci Tonton Mitterrand pour le beau système que tu nous a légué.

3.Posté par darky le 11/12/2013 06:31
Proposé?? Mais c est le standard minimum dans ce genre de cas...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales